Voiture autonome : un vrai casse-tête pour les assureurs

Le par  |  8 commentaire(s) Source : LeMonde
Google-Car

Entre la baisse des primes et les responsabilités qui seront plus difficiles à déterminer, la voiture autonome s'annonce comme un vrai casse-tête pour les assureurs.

google carLa voiture autonome, qui fait désormais l’objet de tests grandeur nature, se présente comme un véritable casse-tête pour les compagnies d’assurances.

Tout d’abord, elle promet une réduction du nombre d’accidents sur les routes ( - 80 % d’ici 2040 ), ce qui doit logiquement se traduire par des primes d’assurance revues à la baisse. Il va donc falloir trouver de nouvelles prestations pour compenser.

Ensuite, elle pose la question des responsabilités en cas d’accident, sachant que personne n’est censé tenir le volant et que les choix incombent à un algorithme. Qui sera responsable si ce n’est plus un conducteur en chair et en os ? Le constructeur du véhicule ? Le fournisseur des capteurs ? La société qui a développé la partie logicielle ? La société ou agglomération chargée de l’entretien de la voie de circulation ? Sans oublier le cas où l’accident mettra en cause un véhicule avec chauffeur et un véhicule sans, durant la période de transition vers un parc 100 % autonome ( vers 2100, d'après les prévisions ). Des premiers groupes de travail, il ressort une " responsabilité sans faute ", avec une indemnisation de la victime, puis l’accord entre les différentes compagnies d’assurances concernées.

Selon François Nédey de chez Allianz France, la voiture autonome va nécessiter " des évolutions très profondes de la réglementation " et se présente pour l’instant comme " un saut dans l’inconnu ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1859246
On voit d'ici l'intérêt des assureurs de conserver captif son monopole garanti par L’État voyou : réclamer déjà (ou encore) de la règlementation plutôt qu'ouvrir le marché à des prestataires moins chers du fait des risques drastiquement diminués grâce à cette technologie.

À quand l'uberisation de ce secteur ?
Le #1859248
Google & co seront leur propres assureurs et l'automobile une appli pour smartphone.
Le #1859255
Ces véhicules autonomes peuvent très bien avoir une caméra embarquée (une de plus)
destinée à filmer le trafic routier, et donc, en cas d'accident, les compagnies d'assurances n'ont plus qu'à visionner le film ...
Ou est le problème ?
Le #1859259
Je ne vois pas non plus le problème. Ce sont juste les assureurs qui veulent nous faire que ça va être le bazar parce qu'ils gagneront moins d'argent.
Pour moi, c'est simple, si la voiture autonome est fautive, l'assurance voit ça avec le fabricant. C'est lui qui détient les contrats avec ses fournisseurs et si un composant est mis en cause, le fournisseur voit avec son fournisseur.
Quand un iPhone nous pète à la figure, on s'en prend à Apple et pas à ses composants. C'est Apple qui s'attèle ensuite à ce que ça ne se reproduise plus (en changeant ses composants par exemple).
Le #1859262
DeepBlueOcean a écrit :

Ces véhicules autonomes peuvent très bien avoir une caméra embarquée (une de plus)
destinée à filmer le trafic routier, et donc, en cas d'accident, les compagnies d'assurances n'ont plus qu'à visionner le film ...
Ou est le problème ?


Le probleme c'est que si c'est bel et bien la voiture autonome qui a causé l'accident, a qui la faute?

Le conducteur humain qui aurait du reprendre le volant?
Google a cause d'un bug dans le logiciel?
Le fournisseur des capteurs par ce que ceux ci on eu une defaillance?
etc...
Le #1859317
Eildosa a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Ces véhicules autonomes peuvent très bien avoir une caméra embarquée (une de plus)
destinée à filmer le trafic routier, et donc, en cas d'accident, les compagnies d'assurances n'ont plus qu'à visionner le film ...
Ou est le problème ?


Le probleme c'est que si c'est bel et bien la voiture autonome qui a causé l'accident, a qui la faute?

Le conducteur humain qui aurait du reprendre le volant?
Google a cause d'un bug dans le logiciel?
Le fournisseur des capteurs par ce que ceux ci on eu une defaillance?
etc...


Il faut voir aussi ce que les concepteurs vont déclarer.
Pour le moment, on est dans les annonces à caractère commercial.
Mais les voitures autonomes seront peut-être une forme "d'aide à la conduite qui ne se substitue nullement au conducteur" dans un premier temps (donc voiture autonome avec un volant et un gars derrière, pour commencer).
Par exemple, si on fait un accident en écoutant aveuglément un gps, on est clairement en tort.
On verra bien...
Le #1859332
Quand on n'a l'habitue que d'augmenter ses tarifs, tu m'étonnes que ce soit un casse-tête...
Le #1859419
justme123 a écrit :

Eildosa a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Ces véhicules autonomes peuvent très bien avoir une caméra embarquée (une de plus)
destinée à filmer le trafic routier, et donc, en cas d'accident, les compagnies d'assurances n'ont plus qu'à visionner le film ...
Ou est le problème ?


Le probleme c'est que si c'est bel et bien la voiture autonome qui a causé l'accident, a qui la faute?

Le conducteur humain qui aurait du reprendre le volant?
Google a cause d'un bug dans le logiciel?
Le fournisseur des capteurs par ce que ceux ci on eu une defaillance?
etc...


Il faut voir aussi ce que les concepteurs vont déclarer.
Pour le moment, on est dans les annonces à caractère commercial.
Mais les voitures autonomes seront peut-être une forme "d'aide à la conduite qui ne se substitue nullement au conducteur" dans un premier temps (donc voiture autonome avec un volant et un gars derrière, pour commencer).
Par exemple, si on fait un accident en écoutant aveuglément un gps, on est clairement en tort.
On verra bien...


ils vont faire comme comme certains éditeurs de logiciels :

NOTRE PRODUIT EST FOURNI « TEL QUEL » A L'UTILISATEUR. NOUS NE GARANTISSONS PAS QUE LES SPÉCIFICATIONS OU LES FONCTIONS CONTENUES DANS NOTRE PRODUIT RÉPONDENT À VOS BESOINS, QUE LE FONCTIONNEMENT DE NOTRE PRODUIT EST ININTERROMPU OU EXEMPT D'ERREURS OU QUE CES DÉFAUTS DANS NOTRE PRODUIT SERONT CORRIGÉS ET NOUS NE SOMMES PAS RESPONSABLES DU ... MANQUE D'ALGORITHMES ... OU D'AUTRES MESURES DE SÉCURITÉ. NOUS NE GARANTISSONS PAS QUE LE PRODUIT FONCTIONNERA AVEC DES PRODUITS TIERS. PAR AILLEURS ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]