Voiture autonome : Volvo se portera responsable en cas d'accident

Le par  |  5 commentaire(s)
volvo

Il n'y a pas que la technologie qui doit évoluer pour proposer un jour des véhicules autonomes au grand public. Volvo travaille également sur l'image de ce type de véhicule, et évoque des pistes concernant les risques d'accident.

Volvo vient de répondre à la grande question qui plane encore au-dessus du véhicule autonome et qui bloque son sort : qu’en est-il de la responsabilité en cas d'accident ? Faut-il blâmer le conducteur ? Le logiciel ? Le fabricant ?

Pour le constructeur suédois, le principal frein à la voiture autonome se situe du côté de la réglementation, pas du côté technique. Et la marque a déjà la solution : Volvo prendra la responsabilité à sa charge si l'un de ses véhicules autonomes venait à avoir un accident lorsqu'il évolue en mode automatique.

volvo autonome

Dans le même temps, Volvo espère que les cas de hack de véhicules de ce type seront considérés comme un crime, ce qui permettrait par là même d'imposer des sécurités sur sa partie logicielle empêchant ainsi quiconque de la modifier, ou le cas échéant, de se dédouaner d'une quelconque responsabilité en cas de software modifié par l'utilisateur.

Volvo appelle également les différents gouvernements à se concerter afin de proposer un encadrement uniforme de ce type de véhicule sur la plus grande partie possible de la planète. L'idée est d'éviter d'avoir à proposer des variantes multiples de logiciels ou d'équipement pour répondre à une législation précoce ne prenant pas en compte l'ensemble des cas de figure. On se doute que les lois évolueront avec le temps et les expériences des utilisateurs, néanmoins Volvo appelle à une certaine souplesse pour véritablement donner sa chance au véhicule autonome. Il est particulièrement visé dans cette remarque la situation fédérale américaine.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1862611
Normal...c'est volvo
Le #1862615
"de la modifiée"
Merci...
Le #1862645
En voila un qui annonce la couleur.
Le #1862670
"Dans le même temps, Volvo espère que les cas de hack de véhicules de ce type seront considérés comme un crime, ce qui permettrait par là même d'imposer des sécurités sur sa partie logicielle empêchant ainsi quiconque de la modifier"

Et aussi empêchant quiconque de révéler de potentielles failles de sécurité (n'est-ce pas, Chrysler?), et ainsi avoir la possibilité de se dédouaner en cas de logiciel troué de partout. Génial. La sécurité par l'obscurité, c'est *jamais* une bonne idée, et dans le cas de véhicules autonomes, ça risque de juste (faire) tuer des gens: Mr tout le monde ou Monsieur WhiteHat ne testeront donc pas la sécurité (logicielle, réseau, etc) dudit véhicule autonome, mais la Mafia, par exemple, elle en a quelque chose à secouer de la loi?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]