Volvo lancera un vaste programme de test de véhicules autonomes en 2017

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Verge
volvo autonome

Le constructeur automobile Volvo vient d'annoncer le lancement prochain d'un vaste programme de test grandeur nature d'une flotte de véhicules autonomes.

Le fabricant Volvo ne souhaite pas rater le virage du véhicule autonome, et travaille depuis quelques années déjà sur plusieurs concepts d'assistance automatisés à la conduite.

Mais c'est en 2017 que les choses devraient s'accélérer pour la marque, puisque Volvo vient d'annoncer que des tests à grande échelle seront ainsi lancés, et ce sont des particuliers qui prendront place dans les voitures partiellement autonomes.

volvo 

Des particuliers seront ainsi invités à tester les véhicules et différents systèmes de conduite autonome , notamment le système Drive Me aux alentours de la ville de Gothenburg en Suède, là où se situe le siège de Volvo.

En marge de Drive Me, Volvo est engagé dans le projet SARTRE, une autre technologie de conduite autonome dans laquelle les véhicules sont configurés pour suivre automatiquement un véhicule désigné comme guide.

Avec Drive Me, les voitures seront capables de se diriger seules, et d'aller d'un point A à un point B sans l'intervention du conducteur pendant le trajet. Pour ce faire, le véhicule sera partiellement robotisé et disposera d'un ensemble de caméras, laser, radar et autres algorithmes pour se situer par rapport à la route et aux autres véhicules.

volvo 

Pour Volvo, il s'agit de ne pas laisser la concurrence allemande comme Audi ou Mercedes-Benz prendre de l'avance, d'autant que ce sont ces marques qui représentent déjà la concurrence principale du fabricant suédois sur les véhicules traditionnels.

"Nous allons faire les tests dans le trafic réel avec de vrais utilisateurs et de vrais véhicules" a insisté Peter Martens à la tête du département recherche et développement de Volvo. " C'est relativement facile d'assembler une réplique ou un concept qui tourne en rond sur un circuit à 250 km/h ou de mettre un bout de salon sur quatre roues en prétendant qu'il s'agit de l'habitacle en précisant que c'est à cela que ça ressemblera dans 10 ans. C'est beaucoup plus compliqué et plus réaliste de mettre ces mêmes voitures directement dans le trafic routier là où se déroulent les situations les plus complexes."

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]