Vol dans l'espace : Virgin Galactic reçoit l'aval de la FAA

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Dvice
Virgin-Galactic

Malgré des tickets déjà vendus au tarif de 250 000 dollars par tête, les vols dans l'espace de Virgin Galactic n'étaient pas assurés de voir le jour, et pour cause, la FAA n'avait pas encore donné son aval à la société spatiale privée.

Virgin Galactic a fini de retenir son souffle, malgré plusieurs tests couronnés de succès pour son SpaceShip Two et un carnet de commandes déjà bien rempli, la société se dressait toujours à un obstacle de taille : elle n'avait toujours pas reçu l'autorisation du régulateur aérien américain pour emmener des hommes et des femmes dans un vol à la limite de l'espace.

SS2 Nombre de stars ont déjà réservé leur billet, ainsi que des millionnaires du monde entier. Les vols dont les lancements se dérouleront depuis le "Spaceport America " au Nouveau-Mexique auront finalement bien lieu en fin d'année.

la FAA ( Federal Aviation Administration ) vient ainsi de délivrer une autorisation à Virgin Galactic, qui devra maintenant se conformer aux recommandations du National Airspace System pour encadrer ses vols. La firme devra ainsi se plier aux règles de sécurité spécialement développées pour les vols spatiaux commerciaux de Spaceport America. Virgin Galactic a déjà assuré la location du site sur les vingt prochaines années, une obligation puisqu'il faut à la société un pas de tir disposant d'un permis spécifique.

Désormais, c'est à l'équipe d'ingénieurs travaillant sur SpaceShip Two de boucler le projet dans les temps et de réussir les derniers tests pour permettre à l'avion d'atteindre une hauteur de 100 km après avoir été amené à 50 000 pieds par un avion porteur.

Le vaisseau proposera à 8 passagers de s'offrir un vol suborbital de quelques minutes, pour un vol total de plusieurs heures. Pendant quelques instants, les passagers pourront se détacher et profiter des effets de l'apesanteur avant de revenir sur Terre en toute sécurité.

Notons que Virgin Galactic pourrait également proposer des vols longs courriers avec son vaisseau, le système profiterait de la hauteur de vol et des fusées surpuissantes de SpaceShip Two pour effectuer de longs trajets dans des temps records.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1766382
Je ne comprends pas trop : à 100 kms d'altitude la pesanteur vaut encore 9,5 m/s² ; ce serait plutôt de l'impesanteur.
Le #1766692
Gato66 a écrit :

Je ne comprends pas trop : à 100 kms d'altitude la pesanteur vaut encore 9,5 m/s² ; ce serait plutôt de l'impesanteur.


Eh bien vu la vitesse et la trajectoire du bouzin, ils ont l’impression d'être en apesanteur... quelques minutes...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]