Trafic Web : les moteurs de recherche perdent de leur poids ?

Le par  |  9 commentaire(s)
WorldWideWeb.GNT

Selon des chiffres Médiamétrie, les moteurs de recherche ne sont plus les premiers pourvoyeurs de trafic Web pour les sites.

C'est une surprise et une première, en tout cas avec les données de la solution eStat'Web de Médiamétrie. Cette mesure de la fréquentation des sites Web confirme toujours l'importance des moteurs de recherche en tant que pourvoyeurs de trafic pour les sites, mais elle est moindre.

Au mois de juillet, 38 % des visites des sites ont pour origine un moteur de recherche alors que ce taux était de 45 % avec le dernier relevé communiqué pour avril. Le premier poste d'accès aux sites devient le " banal " accès direct.

Toujours en juillet, 40 % des visites des sites sont ainsi issues d'un accès direct (contre 38 % en avril). Pour le reste, ce sont les liens externes qui conduisent aux sites, soit d'autres sites ou de la publicité.

Mediametrie-repartition-visites-sites-par-acces-juillet-2013

Une chose ne change pas. Lorsqu'on parle de moteurs de recherche, c'est pour ainsi dire Google. Dans les accès par moteur de recherche, Google pèse pour plus de 9 visites sur 10. Un taux de 94,3 % qui reste stable. Bing de Microsoft occupe la deuxième place avec 2,3 % et Yahoo! prend la troisième avec 1,4 %.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1452172
les navigateurs offrent beaucoup de possibilités aujourd'hui maîtrisées du grand public
Le #1452272
juju67 a écrit :

les navigateurs offrent beaucoup de possibilités aujourd'hui maîtrisées du grand public


Oui cela doit sûrement venir de la fonction de saisie automatique des navigateurs qui s'est généralisée.
Il suffit maintenant de taper les premières lettre d'un site dans la barre d'adresse pour qu'il nous donne le lien présent dans notre historique ou favoris. Sachant qu'un internaute consulte en grande partie les mêmes contenus tous les jours cela expliquerait bien pourquoi on ne passe plus par le moteur de recherche...
Le #1452382
MsL a écrit :

juju67 a écrit :

les navigateurs offrent beaucoup de possibilités aujourd'hui maîtrisées du grand public


Oui cela doit sûrement venir de la fonction de saisie automatique des navigateurs qui s'est généralisée.
Il suffit maintenant de taper les premières lettre d'un site dans la barre d'adresse pour qu'il nous donne le lien présent dans notre historique ou favoris. Sachant qu'un internaute consulte en grande partie les mêmes contenus tous les jours cela expliquerait bien pourquoi on ne passe plus par le moteur de recherche...


surtout que taper les premières lettres du site est bien plus simple que taper toute une recherche quand on navigue depuis un smartphone...
Le #1452542
Les speeddials se généralisent et permettent de ne plus passer par la barre d'adresse/recherche du navigateur.
Le #1452972
Pour moi ça va
Je passe par Google, et ... Google est mon ami
Le #1453742
Il y a tout ca, mais c'est peut-être aussi conjoncturel.

En effet, c'est aussi peut-être l'impact de l'affaire PRISM/NSA/SNOWDEN sur la fréquentation des moteurs de recherche.

Et puis, ce n'est peut-être qu'une courte baisse de fréquentation. Il n'y a qu'un relevé Médiamétric: peut-on parler de réelle tendance ?

Enfin, c'est aussi selon moi peut-être le symptôme d"un rétrécissement du web au sens ou, les sites internet ne sont plus comme dans les années 2000 des sites libres.

Un peu comme en france, dans les années 80, il y a eu l'explosion des radios libres. aujourd'hui, ce sont des entreprises, souvent adossées à de grands groupes. Dans les années 80, on balayait la bande FM comme on le ferait avec un moteur de recherche, pour trouver la perle. aujourd'hui les fréquences sont attribuées, référencées, et les radios ont leur speed-dial.
De même, les sites web qui resteront seront adossés à de grands groupes.

Même les moteurs de recherche sont en train de muter: Google devient de plus en plus un outil de censure, de déréférencement, et on s'oriente vers une attribution des domaines de plus en plus controlée.

Tout ceci me semble inéluctable, bien que ce ne soit pas un signe de bonne santé pour le web. Minitel 2.0
Le #1455532
juju67 a écrit :

les navigateurs offrent beaucoup de possibilités aujourd'hui maîtrisées du grand public


bookmark ?
Le #1455942
Ouaips et qu'est ce que ça serait si ces géants du web (Google par ex. dans Android) ne nous forçaient pas à passer par leur moteur... Sur ma tablette et mon tél android 1.3/1.6, dans le browser par défautn pas moyen d'entrer une URL à la main, seule la page d'accueil Google pemet d'aller ailleurs...
Le #1456152
doudawak a écrit :

juju67 a écrit :

les navigateurs offrent beaucoup de possibilités aujourd'hui maîtrisées du grand public


bookmark ?


lol je ne pense pas que l'utilisateur lambda soit aussi limité
regarde l'évolution des parts de marché des navigateur par version puis c'est les vacances, les gens vont sur les réseaux sociaux, pas sur le technet, pas besoin de passer par google lol
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]