WiMAX : Sprint gêné par la pénurie de smartphones

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Clearwire logo

Les pénuries de smartphones soulignent le succès des terminaux mais ne font pas les affaires de Sprint qui doit absolument prendre de l'avance pour son réseau WiMAX avant que la concurrence ne lance des réseaux mobiles à haut débit.

Clearwire logoNous l'avons déjà évoqué à plusieurs reprises : l'heure est à la pénurie du côté des smartphones haut de gamme, en raison de plusieurs facteurs. Le premier est lié à la crise économique mondiale de 2008-2009 qui a incité les fabricants à réduire leurs capacités de production.

La mise en route de nouvelles lignes de production va prendre encore un peu de temps. Le second facteur est représenté par les quantités limitées de certains composants, notamment les affichages, qui créent des goulots d'étranglement pour la production et ne permettent pas de répondre à la demande.

Pour les consommateurs, cela veut dire qu'ils doivent prendre leur mal en patience s'ils souhaitent acquérir certains modèles, mais pour certains opérateurs, cette situation pose de vrais problèmes stratégiques.

C'est le cas de l'opérateur US Sprint qui a été le premier à se lancer dans les réseaux post-3G+ en ouvrant un réseau WiMAX, baptisé Clearwire en vue de séduire de nouveau des abonnés qui avaient tendance à aller voir chez la concurrence.

Or, pour que la stratégie de Sprint ( qui engage plusieurs milliards de dollars de construction d'infrastructures ) réussisse, il lui est nécessaire d'engranger un grand nombre de clients avant que les autres opérateurs ne mettent en place leurs propres réseaux post-3G+.


Une pénurie qui freine l'adoption du WiMAX aux Etats-Unis
HTC EVO 4G 03Selon le Wall Street Journal, cette quête de nouveaux clients fait même l'objet d'une indexation pour le calcul des bonus des cadres dirigeants. Le lancement des premiers terminaux mobiles WiMAX, comme le HTC EVO 4G, contribue à cette phase de séduction.

Et s'il s'en est déjà écoulé 300 000 exemplaires, la situation de pénurie a stoppé la belle mécanique. Si certains observateurs mettent en doute la capacité du réseau WiMAX de Sprint à lui ramener des clients ( l'opérateur n'a pas dévoilé le nombre d'abonnés ), les difficultés d'approvisionnement ne lui facilitent pas la tâche, alors que le concurrent Verizon se dit prêt à lancer son réseau LTE avant la fin 2010 et qu' AT&T devrait faire de même en 2011.

HTC, fournisseur du terminal, est parti en quête de nouveaux fournisseurs et le groupe Sony devrait ainsi participer à la fourniture d'affichages, tandis que le groupe taiwanais cherche le moindre espace disponible sur le fret aérien pour tenter d'assurer un réapprovisionnement rapide.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]