Wind River Hypervisor : virtualisation pour l'embedded

Le par  |  0 commentaire(s)
Wind River Hypervisor logo pro

Wind River, spécialiste de l'optimisation software, annonce sa solution Hypervisor, apportant la virtualisation sur des systèmes embarqués à processeurs mono- ou multicoeurs.

Wind River logoWind River, éditeur DSO ( Device Software Optimization ), que le fondeur Intel s'apprête à racheter après des collaborations dans plusieurs projets communs, annonce la disponibilité de sa solution Wind River Hypervisor pour systèmes embarqués mono- et multicoeurs.

Il s'intègre notamment aux environnements VxWorks et Wind River Linux et peut apporter la virtualisation aux systèmes embarqués de nombreux marchés comme l'aérospatial, la défense, l'automobile mais aussi l'électronique grand public.


Virtualisation en multicoeurs
Le système permet de gérer plusieurs systèmes d'exploitation à partir d'une même carte, voire d'un unique processeur, réduisant les coûts de matériel et de consommation d'énergie et réduisant les temps de développement.

" Wind River Hypervisor apporte la virtualisation aux systèmes embarqués, permettant ainsi aux développeurs d'accroître le fonctionnalités dans un format plus petit. Nous répondons à une forte demande du marché en enrichissant notre solution logicielle multicoeur, déjà à la pointe de l'industrie, avec un hyperviseur performant assurant la virtualisation "

Wind River Hypervisor logo pro, explique Tomas Evensen, directeur des opérations de Wind River. Fidèle à son coeur d'activité, l'hyperviseur cible naturellement les spécificités des systèmes temps réel, comme la performance, la latence, le déterminisme et une empreinte minimale.

Wind River dispose ainsi d'une solution pour le domaine en forte évolution de la virtualisation, qui est pressenti pour connaître un très large déploiement dans les années à venir. Pour mettre en avant son Hyperviseur, la société compte sur le choix des OS supportés et des configurations logicielles multicoeurs : SMP ( Symmetric Multi Processing  ) et AMP ( Asymmetric Multi Processing )  ainsi que sur l'environnement de développement unifié reposant sur Wind River Workbench.

 


Tomas Evensen présente Wind River Hypervisor

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]