Intel acquiert Wind River, spécialiste de Linux embarqué

Le par  |  0 commentaire(s)
linuxintro

Le fondeur Intel affine sa stratégie pour les produits mobiles en annonçant le rachat de Wind River, spécialiste des solutions Linux embarquées, pour environ 884 millions de dollars.

Logo IntelIntel entend profiter de la croissance annoncée des produits mobiles, du smartphone au netbook, et a lancé une offensive sur plusieurs axes : celui des plates-formes matérielles, avec Atom et ses évolutions qui seront plus adaptées aux smartphones, mais aussi celui des plates-formes logicielles avec plusieurs projets Linux optimisés pour ses processeurs, comme Moblin.

Pour renforcer sa stratégie logicielle, Intel annonce l'acquisition de la société californienne Wind River, éditeur de solutions Linux embarquées, dont des versions tournent sur des téléphones portables, pour 884 millions de dollars, représentant un prix à l'action de 11,50 dollars.


Wind River devient une filiale d'Intel mais conserve ses activités
Wind River logoLe fondeur annonce que l'éditeur participera activement à sa stratégie de présence logicielle et matérielle en dehors des univers du PC et des serveurs, vers les appareils mobiles convergents et les téléphones, tout en poursuivant ses activités d'éditeur et en conservant ses services et sa clientèle existants.

" Cette acquisition nous apporte une expertise logicielle complémentaire et un talent reconnu pour accompagner notre croissance vers les systèmes embarqués et les appareils mobiles ", explique Renee James, vice-président et responsable de la division Logiciels et services d' Intel. " Wind River compte des milliers de consommateurs sur un vaste éventail de marchés, et nos deux sociétés seront mieux à même de profiter de la croissance dans ces domaines. "

Outre les secteurs cités plus hauts, les systèmes embarqués peuvent aussi concerner le divertissement automobile, les équipements réseaux, l'aérospatiale, la défense ou l'énergie, avec des milliards de dollars à générer en combinant applications, services et accès à Internet.

La proposition d'acquisition a été acceptée par le conseil d'administration de Wind River et attend maintenant le feu vert des autorités de régulation. La société, qui compte 1600 employés et une présence dans 15 pays, a généré sur sa dernière année fiscale un chiffre d'affaires de 359,7 millions de dollars.

Intel et Wind River ont déjà travaillé sur des projets communs, dans le cadre de la création d'une distribution Linux optimisée pour les processeurs Intel Atom de MID ( Mobile Internet Devices ). L'éditeur est également impliqué dans diverses alliances touchant Google Android ou la Limo Platform.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]