Wind River et Intel ensemble pour une distribution Linux MID

Le par  |  3 commentaire(s)
Wind River logo

Wind River Systems et Intel vont travailler ensemble pour établir une plate-forme Linux Mobile pour MID.

Wind River logoLinux et MID ( Mobile Internet Devices ) font bon ménage, l'association de l'un et de l'autre pouvant agir en synergie pour aider à leur développement commun. Plusieurs projets Linux Mobile pour MID sont déjà bien avancés ( on pense par exemple à la distribution Ubuntu Mobile ) mais c'est encore une nouvelle collaboration qui est annoncée entre Wind River Systems et Intel Corporation.

Les deux sociétés sont des spécialistes en leur domaine ( Linux embarqué pour Wind River et plates-formes embarquées pour Intel ) et c'est pour aider au décollage des solutions utilisant le processeur basse consommation Intel Atom que Wind River va produire une distribution Linux commerciale spécifique, mais aussi du middleware et des applications mobiles répondant aux attentes de ces produits.

Parallèlement, la société contribue au projet open source Moblin visant à développer une distribution open source pour MID en 2009. C'est le deuxième partenariat d'importance annoncé entre Wind River et Intel, le premier, dévoilé en mai, concernant l'informatique automobile.


Une alliance qui doit faire ses preuves
Intel Atom logoPour Ken Klein, CEO de Wind River, " les MID ont le potentiel pour devenir le prochain moteur de croissance de l'industrie mobile ". Concrètement, c'est la recherche d'une expérience de l'Internet sur MID similaire à celle rencontrée sur PC qui est visée, mais avec des appareils mobiles ayant des affichages de taille 4 à 6" et une interface utilisateur intuitive.

Avec sa faible empreinte, sa réactivité et sa haute flexibilité, Linux se plie particulièrement bien à ces caractéristiques, ce que confirment des analystes comme ceux de Strategy Analytics, qui prévoient un marché d'une valeur de 17 milliards de dollars d'ici 2014, ou comme ceux d' ABI Research qui anticipent des ventes annuelles de 90 millions de MID dès 2012.

Il reste toutefois à régler le problème inhérent de Linux : sa fragmentation en de multiples distribution, empêchant d'obtenir un consensus permettant à tous les acteurs d'aller dans le même sens. En se liant à Intel, Wind River espère vraisemblablement s'assurer un soutien massif de la part de l'industrie d'ici 2009, date prévue pour le lancement de sa solution Linux MID commerciale.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #252291
faut arrêter les traducteurs automatiques: low footprint ->faible empreinte
Le #252381
@killyouridols:
Qu'est ce qu'il y a de drôle ? "Low footprint" se traduit bien en "faible empreinte". Ç'aurait juste été mieux de préciser de quoi on parlait (d'empreinte mémoire j'imagine).
Le #252441
Oui, empreinte mémoire. C'est un terme régulièrement employé, d'où son usage ici.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]