Windows 10 : les mises à jour automatiques obligatoires

Le par  |  44 commentaire(s)
Microsoft-logo

Pour les particuliers, les mises à jour automatiques de Windows 10 auront un caractère obligatoire auquel ils ne pourront se soustraire.

Windows 10 est présenté comme un Windows en tant que Service. À ce titre, sous la houlette de Windows Update, de nouvelles fonctionnalités seront régulièrement ajoutées en plus des mises à jour de sécurité. Pour ces dernières, il n'y aura plus un rendez-vous mensuel comme actuellement avec le Patch Tuesday.

Windows-10-fond-ecran-officiel-logoMicrosoft a détaillé des anneaux de distribution grâce auxquels les mises à jour seront déployées sans attendre (dès leur disponibilité) ou en patientant un peu plus longtemps. Quoi qu'il en soit, pour les particuliers, les mises à jour automatiques seront obligatoires et a priori sans la possibilité de les différer.

Cela avait déjà été évoqué par Microsoft. Dans la build 10240 de Windows 10, la firme de Redmond a formalisé sa directive dans les conditions d'utilisation qui sont pour la première fois affichées lors de l'installation.

En langage plus explicite, Re/code a eu confirmation d'un porte-parole de Microsoft que : " les termes de la licence pour Windows 10 nécessitent l'activation des mises à jour automatiques pour sécuriser nos clients et déployer Windows en tant que Service. "

Le site ajoute que les utilisateurs de Windows 10 dans les entreprises auront la possibilité de désactiver les mises à jour automatiques afin de permettre à leur département IT de les tester avant de les installer.

En fait, pour les utilisateurs de Windows 10 Pro, il y aura un délai de 8 mois au-delà duquel ils ne pourront pas repousser une mise à jour sous peine de ne plus pouvoir intégrer les prochains patchs de sécurité. C'est avec Windows 10 Enterprise qu'il y aura le plus de latitude.

La firme de Redmond pourrait sentir souffler le vent de la polémique si ses mises à jour automatiques obligatoires réservent de mauvaises surprises.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1850540
Une bonne chose
Le #1850543
Safirion a écrit :

Une bonne chose


Loin de là.
J'ai souvenir de nombreuses mises à jour conduisant à l'écran bleu (enfin noir pour .
Si elles sont, en effet, rares elles existent et cette obligation est dangereuse.

Sans compter aussi la possibilité d'une mise à jour qui foirerait alors que le but était de fiabiliser l'outil de réparation/restauration de Windows 10 contraignant à réinstaller la machine à 0.

Non, clairement non, ce n'est pas une bonne chose car il faudra confier son poste à la seule directive de Microsoft qui n'est pas exempt d'erreur.

Plus aussi le calvaire pour les petites connexion qui souffrent déjà assez alors faire que WU fasse le téléchargement à de mauvais moments pour des poids assez important en vue des capacités de la ligne..

Le mieux est l'ennemi du bien et empêcher les postes Windows de devenir des botnet ne passe pas seulement par le colmatage des brèches de l'OS.
Le #1850551
Je ne suis pas contre. Je présume qu'il y aura des utilisateurs insiders qui recevront quand même les mises à jour avant les autres (en plus des tests internes évidemment) pour minimiser les risques. Et de toute façon, s'il devait y avoir une erreur après la mise à jour, l'utilisateur l'aurait eu au moment où il la fait. Sauf s'il souhaite ne jamais mettre à jour, ce qui serait tout aussi imprudent.
En tout cas, je me sentirais plus rassurer pour mes parents qui, je pense, ne connaissent même pas le concept même de mise à jour. Je vis dans le monde des bisounours mais j'aime à penser que ça pourrait réduire le parc des machines infectées.
Le #1850555
Des réclamations ? des objections ? hum ...

Content ou pas content, c'est pareil ...
Le #1850561
@ burakki
Et réinstallation de la même màj indéfiniment jusqu'à ce que Microsoft comprenne/entende qu'elle pose problème?

Sans oublier que cela est porte ouverte pour Microsoft de faire réellement ce qu'il veut.
Certains ont craint Palladium avec Vista mais il semblerait que cela ne commence à s'appliquer qu'avec Windows 10 en fin de compte, 8 ans et demi après.

Oui, ça permet d'avoir un parc à jour et ça n'est intrinsèquement pas mauvais dans les faits MAIS c'est enlever un minimum de contrôle. Surtout pas quand les màjs vont être au fil de l'eau et des besoins et ne vont pas suivre le traditionnel Patch Tuesday de mémoire donc impossible, si c'est confirmé, de se préparer mentalement à avoir des emmerdes à une seule période du mois.
Le #1850564
LGdotfr a écrit :

Safirion a écrit :

Une bonne chose


Loin de là.
J'ai souvenir de nombreuses mises à jour conduisant à l'écran bleu (enfin noir pour .
Si elles sont, en effet, rares elles existent et cette obligation est dangereuse.

Sans compter aussi la possibilité d'une mise à jour qui foirerait alors que le but était de fiabiliser l'outil de réparation/restauration de Windows 10 contraignant à réinstaller la machine à 0.

Non, clairement non, ce n'est pas une bonne chose car il faudra confier son poste à la seule directive de Microsoft qui n'est pas exempt d'erreur.

Plus aussi le calvaire pour les petites connexion qui souffrent déjà assez alors faire que WU fasse le téléchargement à de mauvais moments pour des poids assez important en vue des capacités de la ligne..

Le mieux est l'ennemi du bien et empêcher les postes Windows de devenir des botnet ne passe pas seulement par le colmatage des brèches de l'OS.


C'est vrai que certaines mises à jour ont posés des problèmes avec W7 (très très peu). Sous W8.x, nous n'avons rien remarqué. Il est a espéré qu'il en sera de même pour W10. Bref, la mise à jour automatique pour l'utilisateur Lambda donnera une garantie supplémentaire de la sécurité et de la stabilité de l'OS. Je suis pour ce système personnellement

De plus, un grand nombre de nos clients, se plaignant de leur Windows pour des raisons XYZ, avaient, sans surprise, désactivé la MAJ automatique pour ne pas être ennuyés au démarrage/arrêt de leur station. Ils se retrouvaient ainsi avec des centaines de mégas de retard. Et, forcément, avec des corrections de fonctionnement ou sécuritaires non installées


Le #1850566
Ulysse2K a écrit :

LGdotfr a écrit :

Safirion a écrit :

Une bonne chose


Loin de là.
J'ai souvenir de nombreuses mises à jour conduisant à l'écran bleu (enfin noir pour .
Si elles sont, en effet, rares elles existent et cette obligation est dangereuse.

Sans compter aussi la possibilité d'une mise à jour qui foirerait alors que le but était de fiabiliser l'outil de réparation/restauration de Windows 10 contraignant à réinstaller la machine à 0.

Non, clairement non, ce n'est pas une bonne chose car il faudra confier son poste à la seule directive de Microsoft qui n'est pas exempt d'erreur.

Plus aussi le calvaire pour les petites connexion qui souffrent déjà assez alors faire que WU fasse le téléchargement à de mauvais moments pour des poids assez important en vue des capacités de la ligne..

Le mieux est l'ennemi du bien et empêcher les postes Windows de devenir des botnet ne passe pas seulement par le colmatage des brèches de l'OS.


C'est vrai que certaines mises à jour ont posés des problèmes avec W7 (très très peu). Sous W8.x, nous n'avons rien remarqué. Il est a espéré qu'il en sera de même pour W10. Bref, la mise à jour automatique pour l'utilisateur Lambda donnera une garantie supplémentaire de la sécurité et de la stabilité de l'OS. Je suis pour ce système personnellement

De plus, un grand nombre de nos clients, se plaignant de leur Windows pour des raisons XYZ, avaient, sans surprise, désactivé la MAJ automatique pour ne pas être ennuyés au démarrage/arrêt de leur station. Ils se retrouvaient ainsi avec des centaines de mégas de retard. Et, forcément, avec des corrections de fonctionnement ou sécuritaires non installées


Rare mais pas inexistante.
Tant qu'un risque existe il n'est pas à sous-estimer, c'est le dicton que je suis en tout cas.

De plus, ici, il n'est pas seulement question de sécurité et stabilité mais aussi permettre à Microsoft de pousser tout ce qu'il veut sans problème, pousser pour supprimer aussi de la même façon que le Store.
Il s'est déjà permis de mettre la mise à jour pour avertir Windows 10 en mise à jour importante alors qu'elle aurait du être facultative avec Windows 7 et 8 alors je n'ose pas imaginer ce qu'il peut vouloir faire sans laisser le contrôle à l'utilisateur.
Le #1850568
LGdotfr a écrit :

Ulysse2K a écrit :

LGdotfr a écrit :

Safirion a écrit :

Une bonne chose


Loin de là.
J'ai souvenir de nombreuses mises à jour conduisant à l'écran bleu (enfin noir pour .
Si elles sont, en effet, rares elles existent et cette obligation est dangereuse.

Sans compter aussi la possibilité d'une mise à jour qui foirerait alors que le but était de fiabiliser l'outil de réparation/restauration de Windows 10 contraignant à réinstaller la machine à 0.

Non, clairement non, ce n'est pas une bonne chose car il faudra confier son poste à la seule directive de Microsoft qui n'est pas exempt d'erreur.

Plus aussi le calvaire pour les petites connexion qui souffrent déjà assez alors faire que WU fasse le téléchargement à de mauvais moments pour des poids assez important en vue des capacités de la ligne..

Le mieux est l'ennemi du bien et empêcher les postes Windows de devenir des botnet ne passe pas seulement par le colmatage des brèches de l'OS.


C'est vrai que certaines mises à jour ont posés des problèmes avec W7 (très très peu). Sous W8.x, nous n'avons rien remarqué. Il est a espéré qu'il en sera de même pour W10. Bref, la mise à jour automatique pour l'utilisateur Lambda donnera une garantie supplémentaire de la sécurité et de la stabilité de l'OS. Je suis pour ce système personnellement

De plus, un grand nombre de nos clients, se plaignant de leur Windows pour des raisons XYZ, avaient, sans surprise, désactivé la MAJ automatique pour ne pas être ennuyés au démarrage/arrêt de leur station. Ils se retrouvaient ainsi avec des centaines de mégas de retard. Et, forcément, avec des corrections de fonctionnement ou sécuritaires non installées


Rare mais pas inexistante.
Tant qu'un risque existe il n'est pas à sous-estimer, c'est le dicton que je suis en tout cas.

De plus, ici, il n'est pas seulement question de sécurité et stabilité mais aussi permettre à Microsoft de pousser tout ce qu'il veut sans problème, pousser pour supprimer aussi de la même façon que le Store.
Il s'est déjà permis de mettre la mise à jour pour avertir Windows 10 en mise à jour importante alors qu'elle aurait du être facultative avec Windows 7 et 8 alors je n'ose pas imaginer ce qu'il peut vouloir faire sans laisser le contrôle à l'utilisateur.


Je suis d'accord avec toi sur le fait que certaines MAJ peuvent poser des problèmes mais, franchement, tu ne crois pas qu'un OS obsolète sur un point de vue sécuritaire peut en poser bcp plus ? Des deux maux, ne faut-il pas prendre le moindre ?

"permettre à Microsoft de pousser tout ce qu'il veut " +1 mais d'un autre côté, quand tu achètes un OS proprio, cela n'est-il pas sous entendu ? Tu achètes le droit de l'utiliser et rien d'autre. Si tu veux vraiment te prémunir de mouchards ou annonces en tout genre, je crois que GNU/Linux est plus approprié mais bon, c'est encore et toujours le même débat qu'on peut relancer à chaque fois
Le #1850571
Ulysse2K a écrit :

LGdotfr a écrit :

Ulysse2K a écrit :

LGdotfr a écrit :

Safirion a écrit :

Une bonne chose


Loin de là.
J'ai souvenir de nombreuses mises à jour conduisant à l'écran bleu (enfin noir pour .
Si elles sont, en effet, rares elles existent et cette obligation est dangereuse.

Sans compter aussi la possibilité d'une mise à jour qui foirerait alors que le but était de fiabiliser l'outil de réparation/restauration de Windows 10 contraignant à réinstaller la machine à 0.

Non, clairement non, ce n'est pas une bonne chose car il faudra confier son poste à la seule directive de Microsoft qui n'est pas exempt d'erreur.

Plus aussi le calvaire pour les petites connexion qui souffrent déjà assez alors faire que WU fasse le téléchargement à de mauvais moments pour des poids assez important en vue des capacités de la ligne..

Le mieux est l'ennemi du bien et empêcher les postes Windows de devenir des botnet ne passe pas seulement par le colmatage des brèches de l'OS.


C'est vrai que certaines mises à jour ont posés des problèmes avec W7 (très très peu). Sous W8.x, nous n'avons rien remarqué. Il est a espéré qu'il en sera de même pour W10. Bref, la mise à jour automatique pour l'utilisateur Lambda donnera une garantie supplémentaire de la sécurité et de la stabilité de l'OS. Je suis pour ce système personnellement

De plus, un grand nombre de nos clients, se plaignant de leur Windows pour des raisons XYZ, avaient, sans surprise, désactivé la MAJ automatique pour ne pas être ennuyés au démarrage/arrêt de leur station. Ils se retrouvaient ainsi avec des centaines de mégas de retard. Et, forcément, avec des corrections de fonctionnement ou sécuritaires non installées


Rare mais pas inexistante.
Tant qu'un risque existe il n'est pas à sous-estimer, c'est le dicton que je suis en tout cas.

De plus, ici, il n'est pas seulement question de sécurité et stabilité mais aussi permettre à Microsoft de pousser tout ce qu'il veut sans problème, pousser pour supprimer aussi de la même façon que le Store.
Il s'est déjà permis de mettre la mise à jour pour avertir Windows 10 en mise à jour importante alors qu'elle aurait du être facultative avec Windows 7 et 8 alors je n'ose pas imaginer ce qu'il peut vouloir faire sans laisser le contrôle à l'utilisateur.


Je suis d'accord avec toi sur le fait que certaines MAJ peuvent poser des problèmes mais, franchement, tu ne crois pas qu'un OS obsolète sur un point de vue sécuritaire peut en poser bcp plus ? Des deux maux, ne faut-il pas prendre le moindre ?

"permettre à Microsoft de pousser tout ce qu'il veut " +1 mais d'un autre côté, quand tu achètes un OS proprio, cela n'est-il pas sous entendu ? Tu achètes le droit de l'utiliser et rien d'autre. Si tu veux vraiment te prémunir de mouchards ou annonces en tout genre, je crois que GNU/Linux est plus approprié mais bon, c'est encore et toujours le même débat qu'on peut relancer à chaque fois


"tu ne crois pas qu'un OS obsolète sur un point de vue sécuritaire peut en poser bcp plus ?"
Tu le sais aussi bien voire mieux que moi, la sécurité d'un OS n'est pas mit à mal que par le biais des failles dans ce dernier mais par l'utilisateur lui-même bien souvent.
S'il existe bien sûr des failles critiques exploitables directement, la majorité des problèmes rencontrés particulièrement par des particuliers vient.. de tiers téléchargés/exécutés par leurs soins.

"Tu achètes le droit de l'utiliser et rien d'autre."
Exact mais, jusqu'à Windows 7, ils se sont toujours contentés de faire les choses de façon respectueuse. Je le dis et le répète, jusqu'à Windows 7 et Office 2010, Microsoft m'a toujours apporté satisfaction.
Avec Windows 10, ils bourrinent à la Duke Nukem en t'empêchant de te défendre. Déjà que Windows 8 n'est pas très propre à l'origine..
La nuance est quand même visible
Le #1850580
Bah de toute façon, je pense que pour le barbu qui a besoin d'un contrôle "total", il trouvera quand même une combine pour le faire. Et en plus ils prendront la version pro pour avoir un délai de 8 mois.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]