Fusion Windows Live Messenger / Skype : une situation de monopole pointée du doigt

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Reuters
Skype-logo

La fusion Windows Live Messenger / Skype aurait permis une situation de monopole qui fait aujourd'hui l'objet d'une requête devant le Tribunal.

Ce mercredi, l’équipementier réseau américain Cisco Systems et l’opérateur de téléphonie fixe et Internet italien Messagenet SpA ont déposé une requête devant le Tribunal, réclamant une révision du dossier Microsoft / Skype.

Revenant sur le feu vert donné en octobre 2011 pour le rachat de Skype par Microsoft à 8,5 milliards de dollars, ils estiment en effet que tout est allé bien trop vite – à peine cinq semaines… –, ce qui n’a pas permis de véritablement étudier les entraves possibles à la concurrence. Sans compter qu’il n’y a pas eu la moindre contrepartie, chose incompréhensible selon eux.

Entendu par le Tribunal, Luis Ortiz Blanco, un juriste de Cisco Systems, estime qu’il y a eu des erreurs lors de l’étude du dossier et que c’est une situation de monopole qui se dessine depuis la fusion avec le service Windows Live Messenger. Avant la fusion, au moment de l’acquisition, le service Skype comptait 170 millions d’utilisateurs. Après, Microsoft évoquait plus de 280 millions d’utilisateurs au compteur et un tiers des appels vocaux passés dans le monde.

Pour Corneliu Hoedlmayr, un juriste de la Commission européenne : " les requérants ont échoué à apporter la preuve d'une atteinte à la concurrence ". Autant dire que la partie n’est pas gagnée d’avance.

Skype-logo    Windows Live Messenger 2009 

On attend maintenant les conclusions qui devraient intervenir dans les prochains mois. En cas d’issue défavorable, les plaignants pourront toujours envisager un recours devant la Cour de justice de l'Union européenne.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1332802
et alors ou est la bug ?

contrairement à Windows qui au fil du temps a été " imposé "et ce retrouve en position de monopole de manière quelque peut "forcé" situation contre laquelle les autorités ne peuvent pas faire grand chose faute de concurrence ( au départ ).

skype n'est pas imposé , chacun est libre de l'utiliser ou pas et n'est même pas présent dans Windows à l’installation contrairement à IE .

Bon ben il n'y a qu'as attendre les concurrents ce réveillent et demande un ballot screen.


Le #1334062
_OvO_ a écrit :

et alors ou est la bug ?

contrairement à Windows qui au fil du temps a été " imposé "et ce retrouve en position de monopole de manière quelque peut "forcé" situation contre laquelle les autorités ne peuvent pas faire grand chose faute de concurrence ( au départ ).

skype n'est pas imposé , chacun est libre de l'utiliser ou pas et n'est même pas présent dans Windows à l’installation contrairement à IE .

Bon ben il n'y a qu'as attendre les concurrents ce réveillent et demande un ballot screen.



Windows n'est pas imposé non plus: libre à chacun de l'utiliser ou non, y'a d'autres OS.


Il s'agit pas d'un monopole, mais d'un abus de position dominante:

Vu que la très grosse majorité des gens sont sur MSN/Skype, pour discuter avec eux, t'es obliger de passer par MSN/Skype, même si il existe d'autres moyens de communication

Exactement comme windows:
Vu que la quasi totalité des PC grand public sont sous windows, pour avoir une comptabilité logicielle, t'es obligé d'etre aussi sous windows, même si il existe d'autres OS


Et si on laisse faire, à moyen terme, on arrive à une situation de monopole: y'a plus de "choix" possible, vu qu'un seul produit centralise tous les usagers. Si on veut pouvoir être en contact avec eux, le service s'impose de fait.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]