WWF : les populations d'animaux sauvages réduites de moitié en 40 ans

Le par  |  10 commentaire(s) Source : WWF
WWF

Le dernier rapport Planète Vivante 2014 fait un constat effrayant (ou alarmiste) : les populations d'espèces animales ont été réduites de moitié ces quarante dernières années du fait de la surexploitation des ressources.

A côté de l'accélération rapide des progrès technologiques réalisés par l'humanité, la surexploitation des ressources naturelles se poursuit de façon toujours plus violente et avec des conséquences graves au niveau planétaire.

WWF L'association WWF publie son rapport Planète Vivante 2014 et met en évidence un angle d'attaque choc : les populations mondiales d'espèces sauvages ont régressé de plus de 50% en l'espace de 40 ans. Dans le même temps, l'indicateur dit d'Empreinte écologique, qui "exprime la demande de ressources naturelles de la part de l'humanité", se maintient à la hausse, suggérant une pression toujours forte sur l'environnement.

L'indicateur Planète Vivante se veut le reflet de "l'état de santé de notre environnement naturel" par le suivi de plus de 10 000 populations d'espèces vertébrées entre 1970 et 2010. Cette dixième édition du rapport bisannuel suggère que les populations de poissons, d'oiseaux, de mammifères, d'amphibiens et de reptiles ont reculé en moyenne de 52% depuis 1970.

Les espèces d'eau douce ont subi le plus lourd tribut avec un recul des populations de 76%, et des pertes qui se sont massivement manifestées dans les régions tropicales, Amérique du Sud en tête.

Pêche, chasse, destruction et dégradation des habitats naturels, mais aussi changements climatiques sont à l'origine de cette réduction massive des populations d'animaux sauvages, indique le WWF.

Pour autant, l'association suggère qu'il est encore possible de réagir et de prendre des mesures pour préserver certains espaces tout en tentant de réduire l'impact de l'empreinte écologique par la réduction des émissions carbonées et le développement des énergies renouvelables.

Le rapport Planète Vivante 2014 veut se présenter comme le catalyseur d'une prise de conscience qui doit servir de fondement aux discussions entre pouvoir politique et industriels pour développer des stratégies de préservation de l'environnement à grande échelle.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1811137
Il y a des espèces qui se portent très bien comme les virus et bientôt tout le monde aura son petit ebola domestique. Comme quoi la nature s'adapte, même à la surexploitation.
Le #1811140
Tout le monde sait que l'on va droit dans le mur, avec plus ou moins de déni.
La vraie question est combien de temps nous reste-t-il ?

Le #1811146
Après un réchauffement climatique qui a disparu et son empreinte carbone aussi ridicule qu'un principe de précaution est anti-scientifique, voilà l'organisation des khmers vert pastèque malthusiens de retour avec un nouvel épouvantail, la biodiversité, évidemment en danger si on n'agit pas tout de suite de manière collectiviste, et son empreinte écologique associée, évidemment trop élevée : une cotisation, renouvelable il va sans dire, à l'organisation éco-terroriste vous permettra d'expier vos fautes.
Le #1811178
Un autre tableau ci-après, peu «glorieux» pour l'Homme
http://www.planetoscope.com/biodiversite/126-disparition-d-especes-dans-le-monde.html
Anonyme
Le #1811191
La meilleure chose pour la population animale serait la disparition de l'homme.

Mais même avec cela, vu le bordel qu'on laisserait, il faudrait un moment pour que la Terre se nettoie d'elle même.
Le #1811203
tmtisfree a écrit :

Après un réchauffement climatique qui a disparu et son empreinte carbone aussi ridicule qu'un principe de précaution est anti-scientifique, voilà l'organisation des khmers vert pastèque malthusiens de retour avec un nouvel épouvantail, la biodiversité, évidemment en danger si on n'agit pas tout de suite de manière collectiviste, et son empreinte écologique associée, évidemment trop élevée : une cotisation, renouvelable il va sans dire, à l'organisation éco-terroriste vous permettra d'expier vos fautes.


Donc pour toi tous vas bien? RAS on continu ...


Le #1811439
MickHammer a écrit :

tmtisfree a écrit :

Après un réchauffement climatique qui a disparu et son empreinte carbone aussi ridicule qu'un principe de précaution est anti-scientifique, voilà l'organisation des khmers vert pastèque malthusiens de retour avec un nouvel épouvantail, la biodiversité, évidemment en danger si on n'agit pas tout de suite de manière collectiviste, et son empreinte écologique associée, évidemment trop élevée : une cotisation, renouvelable il va sans dire, à l'organisation éco-terroriste vous permettra d'expier vos fautes.


Donc pour toi tous vas bien? RAS on continu ...


Il y a une fatigue moral de plus en plus perceptible, à force d'essayer de faire croire aux individus qu'ils sont responsables de tous les maux de la planète (avérés ou non), que ces pseudo problèmes vont systématiquement entrainer une catastrophe quelconque à un horizon lointain (quand leurs auteurs seront morts), et que la seule solution proposée est le retour figuratif dans les arbres en les ponctionnant à mort, le tout en établissant une zélite mondiale non élue afin de vérifier que tout cela est bien redistribué comme il se doit (càd dans leur poche, ce qu'on appelle plus communément une bonne gouvernance).
Le #1811630
tmtisfree a écrit :

MickHammer a écrit :

tmtisfree a écrit :

Après un réchauffement climatique qui a disparu et son empreinte carbone aussi ridicule qu'un principe de précaution est anti-scientifique, voilà l'organisation des khmers vert pastèque malthusiens de retour avec un nouvel épouvantail, la biodiversité, évidemment en danger si on n'agit pas tout de suite de manière collectiviste, et son empreinte écologique associée, évidemment trop élevée : une cotisation, renouvelable il va sans dire, à l'organisation éco-terroriste vous permettra d'expier vos fautes.


Donc pour toi tous vas bien? RAS on continu ...


Il y a une fatigue moral de plus en plus perceptible, à force d'essayer de faire croire aux individus qu'ils sont responsables de tous les maux de la planète (avérés ou non), que ces pseudo problèmes vont systématiquement entrainer une catastrophe quelconque à un horizon lointain (quand leurs auteurs seront morts), et que la seule solution proposée est le retour figuratif dans les arbres en les ponctionnant à mort, le tout en établissant une zélite mondiale non élue afin de vérifier que tout cela est bien redistribué comme il se doit (càd dans leur poche, ce qu'on appelle plus communément une bonne gouvernance).


Ce que tu dis est vrai. Et je suis pleinement d'accord avec toi sur le fait que beaucoup trop d’alarmiste crie a la fin de temps. Même si un dérèglement climatique majeur reste une hypothèse toute a fais viable. On ai aussi d'accord sur le fait que des industrielles ou "l’élite" cherche et chercheront toujours a être plus riche.


mais tu ne répond pas a ma question qui êtes "donc pour toi tous va bien?"
Le #1811813
MickHammer a écrit :

tmtisfree a écrit :

MickHammer a écrit :

tmtisfree a écrit :

Après un réchauffement climatique qui a disparu et son empreinte carbone aussi ridicule qu'un principe de précaution est anti-scientifique, voilà l'organisation des khmers vert pastèque malthusiens de retour avec un nouvel épouvantail, la biodiversité, évidemment en danger si on n'agit pas tout de suite de manière collectiviste, et son empreinte écologique associée, évidemment trop élevée : une cotisation, renouvelable il va sans dire, à l'organisation éco-terroriste vous permettra d'expier vos fautes.


Donc pour toi tous vas bien? RAS on continu ...


Il y a une fatigue moral de plus en plus perceptible, à force d'essayer de faire croire aux individus qu'ils sont responsables de tous les maux de la planète (avérés ou non), que ces pseudo problèmes vont systématiquement entrainer une catastrophe quelconque à un horizon lointain (quand leurs auteurs seront morts), et que la seule solution proposée est le retour figuratif dans les arbres en les ponctionnant à mort, le tout en établissant une zélite mondiale non élue afin de vérifier que tout cela est bien redistribué comme il se doit (càd dans leur poche, ce qu'on appelle plus communément une bonne gouvernance).


Ce que tu dis est vrai. Et je suis pleinement d'accord avec toi sur le fait que beaucoup trop d’alarmiste crie a la fin de temps. Même si un dérèglement climatique majeur reste une hypothèse toute a fais viable. On ai aussi d'accord sur le fait que des industrielles ou "l’élite" cherche et chercheront toujours a être plus riche.


mais tu ne répond pas a ma question qui êtes "donc pour toi tous va bien?"


1/ La tripotée de publications récentes (j'en ai une vingtaine) sur une sensibilité climatique empirique faible au CO² suggère de plus en plus un non problème.
2/ Tout ne va pas bien, mais tout va beaucoup mieux qu'il y a ne serait-ce que 100 ans. Et rien de supporte la prédiction que tout va aller plus mal, bien au contraire.
Le #1812684
Pauvre pitites betetes...mais faut bien que des especes crevent pendant que nous reproduisons fierement notre connerie et produisont vite, bien et exponantiellement.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]