Yahoo : un accord avec Alibaba aurait été trouvé

Le par  |  0 commentaire(s) Source : All Things Digital
alibaba-commerce-chine

La vente de la participation de Yahoo dans le groupe d'e-commerce chinois Alibaba aurait enfin trouvé un terrain solide et serait dans l'attente d'un accord des deux conseils d'administration.

La question de la cession de la participation de Yahoo dans le groupe chinois Alibaba, ce dernier souhaitant la récupérer, est au coeur de tractations depuis plusieurs années, avec une accélération des discussions ces derniers trimestres à la faveur du départ de Carol Bartz en septembre 2011.

Le refus de l'ancienne CEO de céder cette participation contre l'avis des actionnaires qui craignent de voir sa valeur se dégrader avait laissé place à la possibilité d'une cession. Le groupe d'e-commerce Alibaba avait de son côté prospecté pour obtenir le prêt nécessaire au rachat.

Selon le blog All Things Digital, un accord aurait finalement été trouvé entre les deux sociétés, n'attendant plus qu'une validation des deux conseils d'administration. Il se composerait d'un programme assez complexe de rachat d'actions se déroulant en deux temps, avec l'obtention d'une première moitié de la participation directement, et l'autre moitié accessible après une éventuelle entrée en bourse d' Alibaba.

alibaba-commerce-chineLe déblocage de la situation et la reprise en main des parts que détenait Yahoo permet en effet au groupe chinois d'envisager une cotation sur les marchés publics.

Cette solution, qui solderait les 40% de participation de Yahoo dans Alibaba, pourrait être annoncée dès lundi prochain, sauf si des désaccords émergent de nouveau d'ici là, qui ont déjà fait capoter de multiples tentatives de rapprochement.


La problématique Alibaba enfin résolue
yahoo-logo-international.pngElle concernerait un montant de 7 milliards de dollars qui, après ponction fiscale, resterait une jolie somme par rapport au prix qu'avait payé Yahoo initialement pour acquérir les parts d'Alibaba et dont une partie pourrait être transformée en dividendes, ce qui reste à confirmer.

All Things Digital rapporte que le départ prématuré de Scott Thompson, après quatre mois d'activité au poste de CEO de Yahoo, n'a pas freiné les négociations qui se déroulaient avant tout sous la houlette du directeur financier Tim Morse.

A noter que la validation de l'accord passera par un conseil d'administration chamboulé chez Yahoo, après l'affaire du CV controversé de Scott Thompson, le départ de plusieurs membres et le changement rapide de président du conseil, Roy Bostock ayant cédé sa place à Fred Amoroso immédiatement après le départ du CEO, désormais remplacé par Ross Levinsohn, qui assure l'intérim.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]