Ça rame pour YouTube ? Google accuse les FAI

Le par  |  26 commentaire(s) Source : Qwartz
YouTube-logo

YouTube pointe indirectement du doigt les performances du réseau d'un fournisseur d'accès à Internet pour des interruptions dans la lecture de vidéos.

YouTube commence à blâmer publiquement les FAI pour des problèmes de lenteur avec la lecture de vidéos tels que des " remises à en mémoire tampon fréquentes " mais aussi des vidéos floues. L'attaque n'est pas franche mais elle fait bel et bien peser la responsabilité sur eux.

Une notification bleue a fait son apparition sous le lecteur vidéo pour poser la question : " La lecture de votre vidéo se bloque ? " À droite, un bouton invite à découvrir pourquoi. Il mène à des résultats locaux du rapport de qualité vidéo de Google.

YouTube-notification-lenteur
Ce rapport a été introduit en début d'année afin de classer les fournisseurs d'accès à Internet et indiquer la qualité vidéo que l'internaute peut attendre. Actuellement, cet outil n'est toutefois pas proposé en Europe mais au Canada, aux États-Unis, ainsi qu'en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Il existe plusieurs notes ou plutôt catégories afin de préciser la qualité du flux vidéo escomptée dans au moins 90 % des cas. Pour Validé HD, ce sera au moins de la qualité 720p avec une lecture fluide. La Définition Standard sera pour du 360p sans problème et Définition Inférieure pour moins de 360p avec des lenteurs.

Voilà qui pourrait raviver la problématique du peering et des capacités d'interconnexion insuffisantes aboutissant à des congestions, surtout à certaines heures de grand trafic de données. Les opérateurs risquent aussi d'être piqués au vif et rappellerons alors que les fournisseurs de contenus ne participent pas à la modernisation du réseau.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1787162
Google ........ - C'est pas moi c'est eux
Les FAI ........ - C'est pas nous, c'est lui

Qui dit vrai ? .... qui à tort ?

En tout cas, c'est l'internaute qui trinque ....
Le #1787182
Il est clair que ce sont les FAI. Depuis que je suis passé chez OVH, parfait. Avant chez Orange et Free, sur la même ligne inutilisable. Durant les heures de pointe. Tout ce qu'ils veulent c 'est se remplir les poches le plus vite possoble.
Le #1787242
Le truc légèrement dommage dans ce débat c'est que les FAI peuvent pas réellement se prononcer sans se prendre une grande claque dans la gueule, à savoir la question de la neutralité du net.

... Mais le truc vachement bien, c'est que les FAI peuvent pas faire de connerie sur ce sujet sans se prendre une quadruple mandale. Voir les réactions aux conneries de Xavier Niel.
Le #1787382
cycnus a écrit :

Il est clair que ce sont les FAI. Depuis que je suis passé chez OVH, parfait. Avant chez Orange et Free, sur la même ligne inutilisable. Durant les heures de pointe. Tout ce qu'ils veulent c 'est se remplir les poches le plus vite possoble.


Le problème est plus complexe de ça. Ca vient des liens de peering qui sont saturés.

Pour faire simple : il y a un gros tuyau numérique qui relie YouTube et ton FAI. Lorsque tout le monde va sur YouTube en rentrant du travail, ce tuyau est complètement bouché par toutes les vidéos qui transitent entre YouTube et ton FAI au même moment.

Si OVH n'a pas ce problème, c'est parce qu'il n'y a quasiment personne en France qui est chez OVH (comparé à la dimension du tuyau qui relie YouTube à OVH en France). Donc même si tous les abonnés d'OVH utilisent YouTube en même temps, le tuyau reste assez gros pour tout faire passer.

Tout le problème est alors le suivant : qui va payer entre Google et ton FAI pour installer un 2ème tuyau entre les USA et la France ?

Les FAI disent : nous on a installé ce qu'il fallait et on traite tous les sites de la même façon. On ne peut pas installer un tuyau dédié pour chaque site ! Sinon nos clients devraient payer leur abonnement Internet 10.000 € / mois pour que ce soit rentable. Donc si YouTube abuse sur la bande passante, c'est à eux soit à payer les installations supplémentaires, soit à répartir leurs serveurs différemment dans le monde, ou à trouver n'importe quelle autre solution. Mais en tout état de cause, on ne va pas installer un câble juste pour leur faire plaisir et surtout sans qu'ils nous paient cette installation.

Et YouTube dit : c'est pas notre métier d'installer des câbles réseaux, c'est le problème des FAI, c'est à eux de payer (et donc aux clients finaux). Nous on veut consommer 80 % de la bande passante du net *ET* avoir un débit fluide 24/7. Et bien sûr on veut que ça reste gratos.


La position des FAI est tout à fait légitime et respecte le principe de neutralité du net. YouTube aimerait que les FAI paient pour lui et installent des câbles supplémentaires juste pour lui. Un traitement de faveur donc. Sauf qu'avec ce raisonnement ça veut dire que n'importe quel site pourrait réclamer plus de bande passante aux FAI sans jamais payer plus cher. C'est complètement débile.

Les investissements télécom coûtent les yeux de la tête et si on veut financer la recherche et développement et l'installation de la fibre ou de la 5G, il faut bien le payer à un moment donné. Pourquoi est-ce que YouTube aurait droit à plus de bande passante qu'un autre site sans payer plus cher ? Ca serait un système à 2 poids 2 mesures, qui en plus est une aberration économique.
Le #1787392
DeepBlueOcean a écrit :

Google ........ - C'est pas moi c'est eux
Les FAI ........ - C'est pas nous, c'est lui

Qui dit vrai ? .... qui à tort ?

En tout cas, c'est l'internaute qui trinque ....


Si on écoute YouTube : c'est clairement l'internaute qui trinquera, car il devra payer l'installation des câbles supplémentaires que mettra son FAI pour augmenter les débits avec YouTube.

D'un point de vue technique YouTube est une connerie monumentale. Centraliser toutes les vidéos sur un point central alors qu'on pourrait faire la même chose en P2P, c'est crétin. Et les internautes disent qu'ils s'en foutent de la technique, qu'eux ils veulent juste regarder des vidéos de lolcats le soir en rentrant, que ça n'est pas leur problème de savoir comment ça fonctionne, que pour eux sur YouTube ou en P2P c'est pareil. Et bien là on a la preuve que non.

Le P2P est une technologie formidable qui permet de répartir l'utilisation de la bande passante pour éviter ce genre de congestions. Si les internautes ne veulent pas comprendre ça, alors qu'ils paient plus cher leur abonnement Internet, ou bien qu'ils attendent le chargement de leurs vidéos. Mais on ne peut pas vouloir le beurre et l'argent du beurre.
Le #1787452
Chez OVH ca passe nikel
Le #1787502
nickdob a écrit :

Chez OVH ca passe nikel


Oui, enfin, comme dis plus haut, c'est grâce au fait que personne n'y soit abonné...
Si tout le monde s'y abonne, on aura le même résultat...
Après, c'est aussi une question de débit, chez numéricable, aucun ralentissement non plus, mais 30mega en réception, ca aide...(et je suppose aussi que les réseaux sont dimensionnés pour).

Le #1787512
DeepBlueOcean a écrit :

Google ........ - C'est pas moi c'est eux
Les FAI ........ - C'est pas nous, c'est lui

Qui dit vrai ? .... qui à tort ?

En tout cas, c'est l'internaute qui trinque ....


Perso je me place en client.. A qui je verse de l'argent chaque mois ? A mon FAI.
Donc à lui de se démerder pour que ça fonctionne.

A l'inverse, lorsque je souscris à des services en ligne payant, si ça marche pas, je gueule pas après mon FAI, je discute avec celui qui prends l'argent et ne fournit pas le service..
Le #1787582
zozolebo a écrit :

cycnus a écrit :

Il est clair que ce sont les FAI. Depuis que je suis passé chez OVH, parfait. Avant chez Orange et Free, sur la même ligne inutilisable. Durant les heures de pointe. Tout ce qu'ils veulent c 'est se remplir les poches le plus vite possoble.


Le problème est plus complexe de ça. Ca vient des liens de peering qui sont saturés.

Pour faire simple : il y a un gros tuyau numérique qui relie YouTube et ton FAI. Lorsque tout le monde va sur YouTube en rentrant du travail, ce tuyau est complètement bouché par toutes les vidéos qui transitent entre YouTube et ton FAI au même moment.

Si OVH n'a pas ce problème, c'est parce qu'il n'y a quasiment personne en France qui est chez OVH (comparé à la dimension du tuyau qui relie YouTube à OVH en France). Donc même si tous les abonnés d'OVH utilisent YouTube en même temps, le tuyau reste assez gros pour tout faire passer.

Tout le problème est alors le suivant : qui va payer entre Google et ton FAI pour installer un 2ème tuyau entre les USA et la France ?

Les FAI disent : nous on a installé ce qu'il fallait et on traite tous les sites de la même façon. On ne peut pas installer un tuyau dédié pour chaque site ! Sinon nos clients devraient payer leur abonnement Internet 10.000 € / mois pour que ce soit rentable. Donc si YouTube abuse sur la bande passante, c'est à eux soit à payer les installations supplémentaires, soit à répartir leurs serveurs différemment dans le monde, ou à trouver n'importe quelle autre solution. Mais en tout état de cause, on ne va pas installer un câble juste pour leur faire plaisir et surtout sans qu'ils nous paient cette installation.

Et YouTube dit : c'est pas notre métier d'installer des câbles réseaux, c'est le problème des FAI, c'est à eux de payer (et donc aux clients finaux). Nous on veut consommer 80 % de la bande passante du net *ET* avoir un débit fluide 24/7. Et bien sûr on veut que ça reste gratos.


La position des FAI est tout à fait légitime et respecte le principe de neutralité du net. YouTube aimerait que les FAI paient pour lui et installent des câbles supplémentaires juste pour lui. Un traitement de faveur donc. Sauf qu'avec ce raisonnement ça veut dire que n'importe quel site pourrait réclamer plus de bande passante aux FAI sans jamais payer plus cher. C'est complètement débile.

Les investissements télécom coûtent les yeux de la tête et si on veut financer la recherche et développement et l'installation de la fibre ou de la 5G, il faut bien le payer à un moment donné. Pourquoi est-ce que YouTube aurait droit à plus de bande passante qu'un autre site sans payer plus cher ? Ca serait un système à 2 poids 2 mesures, qui en plus est une aberration économique.



"Tout le problème est alors le suivant : qui va payer entre Google et ton FAI pour installer un 2ème tuyau entre les USA et la France ?"

C'est pourtant évident:

Comme dans toute relation commerciale, c'est celui qui est demandeur qui paye le vendeur.

Ce sont les clients du FAI qui demande ce contenu, c'est donc à eux de payer pour. Le coeur de métier du FAI, c'est justement de fournir les accès à cela.


Si on considère que c'est à Google de payer, ça signifie que c'est Google qui achète des utilisateur au FAI, et donc, les abonnés n'ont pas à payer leur accès, vu qu'ils sont le produit et non les clients (et le FAI n'est plus un fournisseur d'accès..)

Le #1787602
Chitzitoune a écrit :

zozolebo a écrit :

cycnus a écrit :

Il est clair que ce sont les FAI. Depuis que je suis passé chez OVH, parfait. Avant chez Orange et Free, sur la même ligne inutilisable. Durant les heures de pointe. Tout ce qu'ils veulent c 'est se remplir les poches le plus vite possoble.


Le problème est plus complexe de ça. Ca vient des liens de peering qui sont saturés.

Pour faire simple : il y a un gros tuyau numérique qui relie YouTube et ton FAI. Lorsque tout le monde va sur YouTube en rentrant du travail, ce tuyau est complètement bouché par toutes les vidéos qui transitent entre YouTube et ton FAI au même moment.

Si OVH n'a pas ce problème, c'est parce qu'il n'y a quasiment personne en France qui est chez OVH (comparé à la dimension du tuyau qui relie YouTube à OVH en France). Donc même si tous les abonnés d'OVH utilisent YouTube en même temps, le tuyau reste assez gros pour tout faire passer.

Tout le problème est alors le suivant : qui va payer entre Google et ton FAI pour installer un 2ème tuyau entre les USA et la France ?

Les FAI disent : nous on a installé ce qu'il fallait et on traite tous les sites de la même façon. On ne peut pas installer un tuyau dédié pour chaque site ! Sinon nos clients devraient payer leur abonnement Internet 10.000 € / mois pour que ce soit rentable. Donc si YouTube abuse sur la bande passante, c'est à eux soit à payer les installations supplémentaires, soit à répartir leurs serveurs différemment dans le monde, ou à trouver n'importe quelle autre solution. Mais en tout état de cause, on ne va pas installer un câble juste pour leur faire plaisir et surtout sans qu'ils nous paient cette installation.

Et YouTube dit : c'est pas notre métier d'installer des câbles réseaux, c'est le problème des FAI, c'est à eux de payer (et donc aux clients finaux). Nous on veut consommer 80 % de la bande passante du net *ET* avoir un débit fluide 24/7. Et bien sûr on veut que ça reste gratos.


La position des FAI est tout à fait légitime et respecte le principe de neutralité du net. YouTube aimerait que les FAI paient pour lui et installent des câbles supplémentaires juste pour lui. Un traitement de faveur donc. Sauf qu'avec ce raisonnement ça veut dire que n'importe quel site pourrait réclamer plus de bande passante aux FAI sans jamais payer plus cher. C'est complètement débile.

Les investissements télécom coûtent les yeux de la tête et si on veut financer la recherche et développement et l'installation de la fibre ou de la 5G, il faut bien le payer à un moment donné. Pourquoi est-ce que YouTube aurait droit à plus de bande passante qu'un autre site sans payer plus cher ? Ca serait un système à 2 poids 2 mesures, qui en plus est une aberration économique.



"Tout le problème est alors le suivant : qui va payer entre Google et ton FAI pour installer un 2ème tuyau entre les USA et la France ?"

C'est pourtant évident:

Comme dans toute relation commerciale, c'est celui qui est demandeur qui paye le vendeur.

Ce sont les clients du FAI qui demande ce contenu, c'est donc à eux de payer pour. Le coeur de métier du FAI, c'est justement de fournir les accès à cela.


Si on considère que c'est à Google de payer, ça signifie que c'est Google qui achète des utilisateur au FAI, et donc, les abonnés n'ont pas à payer leur accès, vu qu'ils sont le produit et non les clients (et le FAI n'est plus un fournisseur d'accès..)


Tout à fait.
Il ne faut pas oublier aussi que grâce à Free, on a des abonnements parmi les moins cher du monde, mais derrière, il y a de gros investissements à faire pour tous les sites avec de la vidéo en HD, et cela ne peut se faire sans se répercuter sur le prix des abonnements.
D'où l'idée des FAI de faire payer au data consommé, comme pour les mobiles ou suivant les sites qu'on visite, mais là, on touche à la neutralité du net...

D'ailleurs, avec Netflix, cela va empirer, car si le succès est le même qu'aux Etats-Unis, il faudrait se préparer à une augmentation de 50% du traffic data !


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]