Des bandeaux publicitaires inclus dans les vidéos YouTube

Le par  |  6 commentaire(s)
youtube-logo.png

La publicité vidéo débarque sur YouTube, mais d'une manière plutôt originale. Dès ce mercredi, le célèbre portail détenu par Google prévoit d'afficher des publicités à moitié transparentes en bas des clips visionnés ( sur un cinquième de la hauteur d'une vidéo plus exactement ).

Youtube logo pngLa publicité disparaîtra au bout de 10 secondes si l'utilisateur n'effectue aucune action puis la vidéo sera lancée automatiquement. Dans le cas où l'internaute clique sur la publicité, elle sera affichée intégralement, mettant du même coup le clip en pause.

YouTube, groupe racheté par Google en octobre dernier pour 1,65 milliard de dollars, a déclaré qu'il essayait d'éviter la publicité qui se trouve automatiquement placée au départ d'un clip vidéo, une pratique effectuée sur de nombreux sites concurrents.


Des vidéos ciblées et non intrusives
Selon Associated Press, Shiva Rajaraman, directeur produit pour YouTube, les tests en interne ont montré que plus de 70 % des gens zappaient une vidéo qui est précédée d'une publicité. A l'inverse, moins de 10 % décident de la fermer lorsqu'il y a une publicité en filigrane, qui peut de toute façon être zappée par un X dans un coin de celle-ci.

Cette décision va également permettre aux annonceurs publicitaires d'avoir davantage de flexibilité, a ajouté Rajaraman, car ils ne sont pas contraint d'afficher une vidéo publicitaire de 15 ou de 30 secondes. A contrario, le format publicitaire choisi par YouTube pourra inciter les utilisateurs, libres de leurs actions, à visionner par exemple une bande annonce de deux minutes pour un film.

Reste que les publicités vidéo semblent les plus lucratives, attirant par conséquent les marques déjà habituées à diffuser leurs spots sur les chaînes de télévision. Ces derniers seront adaptés suivant la géolocalisation de l'utilisateur, l'heure, le jour ou le genre de la vidéo qui suivra ( clip musical, résumé sportif, etc. ).

Les vidéos concernées par cette opération sont celles proposées par les partenaires de YouTube ( on en compte un millier aujourd'hui ) que sont par exemple Disney, NBC, CBS, la BBC ou bien encore Time Warner - en France, TF1, France Télévisions et Canal+ seraient en discussions avec YouTube, indiquent nos confrères de La Tribune. Les annonceurs paieront par ailleurs 20 dollars pour mille affichages, que les vidéos aient été visionnées ou non, qui seront ensuite partagés entre le portail vidéo et son partenaire suivant un pourcentage non divulgué.

L'enjeu est donc double pour Google : dans un premier temps, il s'agira de rentabiliser et justifier les 1,6 milliards investis dans YouTube, dans un second temps, éviter de se faire poursuivre en justice par les ayants droit en leur proposant sa plate-forme comme source de revenus.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #181285
Trop de pub tue la pub (et nos cerveaux par la même occasion)
Le #181292
C'est clair moi je ne jure plus que par ADBLOCK, ras le cul de toutes ces pubs, un peu ca va, trop c'est trop.... J'ai utilisé IE recemment sur un pc j'ai halluciné sur la quantité de pub presente sur tout le web.
Le #181294
ben qu'est ce tu veux, cest comme ca.
si yavait pas toutes ces pubs yaurait pas tout ce web.
Le #181296
@ certes, il en faut, mais y'a une limite au raisonnable
Le #181301
asriel>tout à fait. je n'ai pas dis le contraire dailleurs
Le #181631
Y'a de ca 6-7 ans y'en avait pas tant voir quasiment pas et le net se portait pas plus mal ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]