Echec du micro-drone Zano : Kickstarter demande à un journaliste de faire toute la lumière

Le par  |  7 commentaire(s) Source : TechCrunch
Zano 2

Le micro-drone Zano était l'une des stars des projets Kickstarter avec un financement participatif record de plusieurs millions de dollars mais la startup à l'origine de sa conception a finalement fait faillite. Kickstarter veut savoir pourquoi.

Le micro-drone Zano devait faire office de compagnon et suivre partout son propriétaire (lors de ses activités sportives par exemple) en prenant des vues aériennes. L'idée avait paru si bonne que la startup à l'origine de sa conception, Torquing Group, avait généré un record de 2,3 millions de livres (3,4 millions d'euros) sur la plate-forme de financement participatif Kickstarter.

Le conte de fées semblait parfait...sauf que Torquing Group n'a pas été en mesure de livrer les drones promis. Son cofondateur et CEO a quitté son poste et la société a été placée en liquidation, laissant peu d'espoir aux participants de la campagne de crowdfunding de se voir remboursés de leur mise.

Zano

La plate-forme Kickstarter a indiqué de son côté ne rien pouvoir faire directement mais elle vient tout de même de recruter un journaliste freelance pour mener une investigation et tenter d'en savoir plus sur cet échec retentissant qui laisse tout de même 12 000 contributeurs sur leur faim.

Le journaliste Mark Harris va donc tenter de découvrir ce qui s'est passé, et notamment d'identifier les éléments qui ont conduit à cet échec. Il s'agit aussi d'essayer de comprendre pourquoi une part non négligeable des projets Kickstarter n'arrivent pas à tenir leurs promesses.

Le journaliste indique que la plate-forme aura accès aux résultats de son enquête avant publication mais qu'elle s'engage à ne rien modifier du contenu. A voir si elle tiendra ses promesses...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1871048
"""
une part non négligeable des projets Kickstarter n'arrivent pas à tenir leurs promesses.
"""

9% c'est pas ENORME non plus, c'est pas cool mais bon c'est le jeu.

source : https://www.kickstarter.com/fulfillment
Le #1871050
Eildosa a écrit :

"""
une part non négligeable des projets Kickstarter n'arrivent pas à tenir leurs promesses.
"""

9% c'est pas ENORME non plus, c'est pas cool mais bon c'est le jeu.

source : https://www.kickstarter.com/fulfillment


Mais est ce que ces 9% concernent paradoxalement les projets ayant engrangés le plus de thune ?
Le #1871058
Eildosa a écrit :

"""
une part non négligeable des projets Kickstarter n'arrivent pas à tenir leurs promesses.
"""

9% c'est pas ENORME non plus, c'est pas cool mais bon c'est le jeu.

source : https://www.kickstarter.com/fulfillment



Les créations d'entreprises c'est quasiment 1 / 2 qui se plantent dans les 2 à 3 ans
Le #1871080
chibre a écrit :

Eildosa a écrit :

"""
une part non négligeable des projets Kickstarter n'arrivent pas à tenir leurs promesses.
"""

9% c'est pas ENORME non plus, c'est pas cool mais bon c'est le jeu.

source : https://www.kickstarter.com/fulfillment


Mais est ce que ces 9% concernent paradoxalement les projets ayant engrangés le plus de thune ?


Nan mais le problème c'est que, comme ici, t'as des entreprises qui échouent et qui ne remboursent jamais et personnellement, moi ça me fait réfléchir à deux fois avant de miser sur un projet. Tu m'étonnes que kickstarter s'en préoccupe...
Le #1871083
moi j'ai misé 1 seule fois sur 1 projet financement participatif. Ritot sur Indiegogo. Et j'ai bien l'impression que je ne verrai jamais le produit il n'y reverrai jamais mon argent. Je pense que ça sera aussi la dernière fois. ces projets de financement participatif devront à terme s'accompagner d'une assurance de remboursement. Sans quoi j'ai peur qu'il y ait peu d'espoir, en tout cas pour les projets commerciaux. Quelques gros échecs comme celui de Zano finir par alarmer les acheteurs.
Le #1871118
Le #1871178
cycnus a écrit :

moi j'ai misé 1 seule fois sur 1 projet financement participatif. Ritot sur Indiegogo. Et j'ai bien l'impression que je ne verrai jamais le produit il n'y reverrai jamais mon argent. Je pense que ça sera aussi la dernière fois. ces projets de financement participatif devront à terme s'accompagner d'une assurance de remboursement. Sans quoi j'ai peur qu'il y ait peu d'espoir, en tout cas pour les projets commerciaux. Quelques gros échecs comme celui de Zano finir par alarmer les acheteurs.




Si tu veux une "assurance" remboursement", ça veut dire qu'il faudra payer bien pus cher, pour que les rares projets qui arrivent au bout financent ceux qui se plantent


Non, le probleme de fond, c'est surtout les gens qui pensent que monter une boite (et un projet), c'est simple, et considère cela comme un "droit" qu'il arrive au bout....

C'est pas un placement financier, c'est un investissement: tu espères que ça rapporteras quelques chose au bout, mais absolument rien n'est garanti. Si tu cherches un truc pour "etre gagnant" à tout les coups, c'est assurément pas dans la création d'entreprise qu'il faut investir.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]