4G : Fleur Pellerin promet de remettre de l'ordre dans la guerre des prix

Le par Christian D.  |  20 commentaire(s) | Source : AFP
Fleur-Pellerin

Entre Free Mobile qui annonce une offre 4G au prix de sa 3G déjà à prix agressif et les autres opérateurs qui s'alignent petit à petit sur des tarifs comparables, la ministre Fleur Pellerin veut remettre de l'ordre dans le secteur en redonnant un pouvoir de sanction à l'Arcep.

L'arrivée de Free Mobile sur la 4G, avec une offre reposant sur son forfait 3G et proposée sans surcoût, a enchaîné une vague de critiques chez la concurrence mais aussi des inquiétudes du côté du Ministère de l'Industrie sur les conséquences d'une nouvelle guerre des prix dans le secteur, après les remous créés par le lancement de l'offre 3G de Free Mobile début 2012.

Tout en étant attaqué sur sa couverture et son service, le quatrième opérateur force de nouveau la concurrence à le suivre sur le terrain des prix bas et tous finissent par y venir, malgré leur argumentation sur la qualité de leur réseau, leur ensemble de boutiques et les services associés.

Fleur-Pellerin Chez les ministres, on s'interroge toujours sur la réalité de l'investissement de Free Mobile dans son infrastructure et on a déjà émis plusieurs mises en garde, dont une visant directement l'opérateur.

Et la pression reste maintenue : dans un entretien au Parisien, Fleur Pellerin, ministre chargée du développement de l'Economie Numérique, a indiqué qu'elle comptait "remettre de l'ordre" dans la guerre des prix au sein de la 4G.

Comment ? En redonnant à l'Arcep, autorité de régulation des télécoms, le pouvoir de sanction qui lui avait été précédemment retiré. " Nous allons corriger cette situation début 2014 par voie d'ordonnance. Nous alons rendre son bâton au gendarme des télécoms", a-t-elle indiqué.

En toile de fond, ce sont toujours les investissements dans le réseau qui sont visés : "si les engagements de couverture ne sont pas respectés, des sanctions dissuasives  (astreintes financières, suspensions de licences, etc) seront prises", fait-elle valoir.

Fleur Pellerin entend aussi encadrer la publicité pour les mobiles, avec l'appui de Benoît Hamon, ministre de la Consommation, en les obligeant à communiquer non plus sur un débit maximum théorique mais sur une fourchette de débits (comme nous le suggérions il y a peu).

Pour ce qui est de la question de conserver quatre opérateurs sur le marché, Fleur Pellerin rappelle que le choix d'ajouter un quatrième opérateur s'est joué durant le gouvernement précédent et que la décision ne lui appartient pas.

Si Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, dit craindre la disparition d'un opérateur mobile à court ou moyen terme, on se souviendra qu'un marché à quatre acteurs était vu positivement par l'Autorité de la Concurrence, surtout après l'affaire de l'entente entre les trois opérateurs mobiles français dans les années 2000 (Yalta des mobiles).


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
cycnus Connecté VIP avatar 14973 points
Le #1602792
Le gouvernement actuel est-il vendu à l'un des 3 anciens exploiteurs ? En venir à montrer du doigt l'opérateur qui essaye d'améliorer le rapport qualité-prix (à défaut de la qualité toute seule) ? En venir à vouloir préserver l'emploi à tout prix (ou comment mettre à genoux notre système productif) ? De touites façons, si on chetrcjhe la solution la plus effice en télécommunciations, c'est simple : 1 seul opérateur, public, avec obligation d'équilibrer ses comptes sans subvention et sans contrat de fonctionnaire. Car en termes d'éfficacité, 4 réseaux de communication qui doublonnent, on a vu mieux ! Comme dans les services de livraison : une dizaine de sociétés = 1 dizaine de camions aux 3/4 vides qui parcourent les mêmes routes... On marche sur la tête. La faute au service public géré n'importe comment si bien qu'on ne lui fait plus confiance. La faute à la population à qui on a fait croire que le public est forcément moins efficace.
frèzetagada Hors ligne VIP icone 10019 points
Le #1602812
La France est un pays étrange, où les ministres se mêlent à longueur de journée de la gestion d'entreprise privées, mais de manière sélective, bien évidemment !

Depuis 20 ans, qu'il y a de la téléphonie mobile en France, je n'ai pas entendu UNE seule fois des politiques du parti socialiste s'exprimer sur le fait que les tarifs étaient trop chers.

Même quand il était prouvé, que les 3 opérateurs s'étaient entendus pour voler les consommateurs en surfacturant leurs abonnements !! .....car bien sûr,on ne pouvait prendre que des abonnements :
l' achat d'une carte ( type 50€ = 2 heures de communication valables 15jours seulement, caduques au-delà !!! ) étant juste du vol caractérisé !! on n'en parle même pas !!

Et bien, maintenant, ces super-ministres de gauche, amis des pauvres et du petit peuple, se plaignent que les prix sont trop bas !!!

Mais quand est-ce qu'ils apprennent à juste se la fermer !! On leur a demandé quelque chose ?!? Montebourg, Pellerin et Hamon, je commence à avoir des boutons juste en entendant leur nom ....

Marquerino Hors ligne Héroïque avatar 767 points
Le #1602822
Elle doit toucher des pots de vin ou des dessous de table pour s'immiscer ainsi d'une guerre des prix entre opérateurs pour une fois que le bas peuple peut choisir le moins cher ou le plus performant,de quoi je me mèle ????
Anonyme
Le #1602842
Ce gouvernement joue un coup l'incendiaire et le lendemain au gentil pompier.
Cela me rappelle une chanson paillarde : quand j'avance, tu r.....
Ce pas de danse, il nous faut encore le supporter jusqu'en 2017.


florene1411 Hors ligne Héroïque icone 778 points
Le #1602852
Est-e bien un gouvernement de gauche qui est au pouvoir. Au lieu d'être satisfait que les prix baissent a profit des personnes qui n'ont pas les moyens d'avoir un forfait mobile, les ministres sont en train de tout faire pour que les prix remontent.
M. Montebourg, Fleur Pellerin etc. ont sans doute la nostalgie de la concurrence illicite qui a permis à certaines personnes de s'en mettre plein les poches.
C'est scandaleux. Bonnets blancs, blancs bonnets. Je ne participerais plus à aucun vote.
cladsam Hors ligne Héroïque avatar 911 points
Le #1602882
C'est assez étrange cette façon de faire. En 3G, j'ai eu de meilleurs débits lorsque je suis passé chez Free que lorsque j'étais chez Bouygues (grâce à l'itinérance d'Orange peut-être mais ça n'en est pas moins vrai). J'ai de meilleurs débits chez Free en ADSL que ce que j'avais chez Bouygues et la ça n'est du qu'à Free.
FLeur Pellerin ne parle pas de sanctionner Bouygues pour ça ni n'obliger les opérateurs à communiquer une fourchette dé débits.
Comme par hasard, on sait que temporairement Free a un débit moins bon en 4G et du jour au lendemain les ministres décident d'obliger les opérateurs à communiquer une fourchette de débits sur la 4G. Les ministres de Hollande ont décidé d'abattre Free. Quelle idée se cache derrière cet acharnement ? Achetés par l'un des 3 gros ? Simple envie de prendre le contre-pied de Sarko qui avait fait en sorte que cette concurrence soit possible ?
Quoiqu'il en soit c'est vraiment étrange que l'état intervienne simplement pour abattre Free au prétexte soit disant de sauvegarder l'emploi ... sauf que faire disparaitre Free ce serait faire disparaitre beaucoup d'emplois, peut-être bien plus que ce qui sera perdu chez les autres opérateurs de par la concurrence de Free. N'oublions pas que Free a recruté lors de la mise en place de Free mobile et recrute encore pour mettre en place la 4G. Ensuite Montebourg nous sort le fait que le lowcost c'est mal, qu'il reste peu d'argent pour investir. Si Bouygues et lui en étaient à ce point persuadés, ils n'auraient pas besoin de faire la chasse à Free, ce dernier s'écroulerait de lui même puisqu'il n'aurait pas les moyens de continuer à investir (vu que ce n'est pas possible quand on fait du lowcost).

Bref, des propos pas très cohérents juste dans le but d'éviter la concurrence alors que c'est la chose la plus seine qui soit pour les consommateurs. Ça sent vraiment les dessous de table et copinages... J'en connais qui vont boire du meilleur vin que moi à Noël et ne l'auront pas payé ...
Raycup Hors ligne Héroïque avatar 764 points
Le #1602892
frèzetagada a écrit :

La France est un pays étrange, où les ministres se mêlent à longueur de journée de la gestion d'entreprise privées, mais de manière sélective, bien évidemment !

Depuis 20 ans, qu'il y a de la téléphonie mobile en France, je n'ai pas entendu UNE seule fois des politiques du parti socialiste s'exprimer sur le fait que les tarifs étaient trop chers.

Même quand il était prouvé, que les 3 opérateurs s'étaient entendus pour voler les consommateurs en surfacturant leurs abonnements !! .....car bien sûr,on ne pouvait prendre que des abonnements :
l' achat d'une carte ( type 50€ = 2 heures de communication valables 15jours seulement, caduques au-delà !!! ) étant juste du vol caractérisé !! on n'en parle même pas !!

Et bien, maintenant, ces super-ministres de gauche, amis des pauvres et du petit peuple, se plaignent que les prix sont trop bas !!!

Mais quand est-ce qu'ils apprennent à juste se la fermer !! On leur a demandé quelque chose ?!? Montebourg, Pellerin et Hamon, je commence à avoir des boutons juste en entendant leur nom ....


Ce n'est pas en augmentent les prix. Que l'on pourra dépenser plus si l'on a déjà du mal a joindre les deux bout. Perso avant Free je n'avait que du prépayé. Le pauvre n'aurait il pas droit de téléphoner ? Ah oui si Louis XVI ne regarde plus son peuple..... ont ils oublié l'essentiel de la révolution, ?
Zébu29 Hors ligne Vénéré avatar 2806 points
Le #1602952
Pffff. Gauche ou droite, honnêtement je vois pas la différence. Ils sont plus occupés à prendre le maximum au contribuable. Ils réagissent d'ailleurs que quand ils ont à gagner dans l'histoire. Le reste, le gouvernement s'en tape royalement. Du moment que vous déclarez vos impôts et que vous payez vos amendes, le reste ça nous regarde. Vous pouvez crever la gueule ouvert...
tazthegreat Hors ligne Héroïque avatar 763 points
Le #1602992
Et si le sujet était simplement que des tarifs qui baissent, c'est moins de tva qui entre? ...
Les 3 opérateurs historiques peuvent jouer sur "les méchants qui cassent le business et attention à l'emploi " et le gouvernement de s'engouffrer dans la brêche pour protéger ses recettes fiscales...
graveen Absent VIP icone 7087 points
Le #1603042
C'est clair que les politiques ne servent à rien, à sucer des lobbyistes.

Désolé pour l'image crue, mais je suis dans l'incapacité de trouver une formulation aussi adéquate et moins vulgaire..
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar