5G en Europe : bannir les équipementiers chinois coûterait des milliards d'euros supplémentaires

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Reuters
5G

Selon une étude, empêcher les équipementiers chinois de participer aux déploiements 5G en Europe créerait un surcoût de plusieurs dizaines de milliards d'euros et un retard de l'ordre de 18 mois.

Faut-il empêcher les équipementiers chinois de participer au déploiement des réseaux 5G au nom de la sécurité nationale et sous la pression des Etats-Unis qui mettent en balance leur coopération en matière de renseignement ?

GSMA logoLes prises de position des gouvernements européens ne sont pas tranchées et un bannissement direct ne semble pas être à l'ordre du jour, même si les gouvernements prévoient des mesures de surveillance particulières.

Selon une étude de la GSMA (qui regroupe des centaines d'opérateurs et organise chaque année les salons Mobile World Congress), refuser l'accès des marchés européens aux équipementiers chinois induirait pour le déploiement de la 5G un coût supplémentaire de 55 milliards d'euros et un retard de 18 mois dans l'émergence des réseaux.

La GSMA rappelle que les équipements de Huawei sont largement déployés en Europe et qu'un blocage produirait beaucoup de complications pour les opérateurs obligés de changer de fournisseur et d'adapter leurs projets de déploiement, pour la 5G mais aussi pour les réseaux 4G existants.

5G logo

Un retard de 18 mois serait très dommageable pour l'économie européenne en décalant l'arrivée des réseaux par rapport à d'autres marchés comme les Etats-Unis, dont les opérateurs ont commencé les déploiements (à petite échelle, il est vrai) et pourrait créer un manque à gagner de 45 milliards d'euros sur les cinq prochaines années.

Par ailleurs, il n'est pas dit que les autres équipementiers (Nokia, Ericsson, Samsung...) puissent absorber la demande supplémentaire créée en cas de blocage des équipementiers chinois.

Mais dès lors, que faire de la question du risque d'espionnage des télécommunications, avancé mais non formellement démontré par les Etats-Unis ?

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2066668
"Je n'ai pas de preuve à vous fournir mais croyez-moi sur parole: les chinois vous espionnent. Du coup, vous devriez tous arrêter de faire des affaires avec eux. Si vous continuez à le faire, je vous punirai."
- Probablement Donald Trump.
Le #2066670
Junpei a écrit :

"Je n'ai pas de preuve à vous fournir mais croyez-moi sur parole: les chinois vous espionnent. Du coup, vous devriez tous arrêter de faire des affaires avec eux. Si vous continuez à le faire, je vous punirai."
- Probablement Donald Trump.



Le #2066675
Au début de l'article on a "même si les gouvernements prévoient des mesures de surveillances particulières", qui renvoie vers un lien, dont le titre est "[...] le Sénat rejette l'amendement voulant renforcer la sécurité des infrastructures".

Donc du coup ils comptent faire quoi ?
Juste faire confiance ou ils sont vraiment en train d'étudier la question ?
Le #2066676
Junpei a écrit :

"Je n'ai pas de preuve à vous fournir mais croyez-moi sur parole: les chinois vous espionnent. Du coup, vous devriez tous arrêter de faire des affaires avec eux. Si vous continuez à le faire, je vous punirai."
- Probablement Donald Trump.


en revanche, assurément les américains espionnent toutes nos communications.
C'est un peu faites ce que je dis et pas ce que je fais
Le #2066678
Pas besoin de la 5G immédiatement donc prendre le temps et ce n'est pas possible d'avoir une version européenne de la techno même si cela pendra plus de temps?

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/05/16/huawei-soupconne-d-un-vol-massif-de-donnees-aux-pays-bas_5462893_3234.html
Le #2066682
L'Europe devrait faire comme aux States pour les lancements de satellites: au minimum 51% Européen pour tout réseau (5G, 4G et même 3G, quand il s'agit de changer du matériel défectueux par exemple).
Ou alors réserver aux Européens les cœurs de réseaux, et laisser le choix pour les antennes, moins risquées...
Le #2066699
Toujours aussi alarmiste, il faut bien comprendre que si Huawei est si peu cher il y a une bonne raison à cela. De plus la 5g n'a de toute manière rien de révolutionnaire surtout la première phase car elle ressemblera d'avantage a une 4g++ qu'a une 5g. Je ne vois personnellement aucun problème a l'exclure si il ne joue pas le jeu, et est-ce vraiment raisonnable de prendre le risque de compromettre a terme tout le réseau juste pour gagner 18 mois, au moins dans l'autre cas ce cas là on pourra prendre du recul sur les pays pressé.
Le #2066702
Adarion29 a écrit :

Toujours aussi alarmiste, il faut bien comprendre que si Huawei est si peu cher il y a une bonne raison à cela. De plus la 5g n'a de toute manière rien de révolutionnaire surtout la première phase car elle ressemblera d'avantage a une 4g++ qu'a une 5g. Je ne vois personnellement aucun problème a l'exclure si il ne joue pas le jeu, et est-ce vraiment raisonnable de prendre le risque de compromettre a terme tout le réseau juste pour gagner 18 mois, au moins dans l'autre cas ce cas là on pourra prendre du recul sur les pays pressé.


Oui, mais dans l'autre cas, tu compromets une relation économique/diplomatique avec la Chine...
Du coup au long terme, faut vraiment faire attention à bien peser le pour et le contre, ou trouver un bon compromis...
Le #2066706
Si certains sont intéressés de payer 150 euros par mois, pour ça, allons-y, les Chinois doivent bien rigoler, depuis quelques temps
Le #2066718
"refuser l'accès des marchés européens aux équipementiers chinois induirait pour le déploiement de la 5G un coût supplémentaire de 55 milliards d'euros"

La différence semble énorme et peu crédible, ou alors en effet Huawei est subventionné par l'état chinois.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme