5G : Les Etats-Unis continuent d'appeler l'Europe à écarter Huawei

Le par  |  12 commentaire(s) Source : La Tribune
Antennes-4g

Les Etats-Unis poursuivent leur opération de dénigrement de Huawei auprès des gouvernements européens à l'heure de la signature des contrats pour les équipements télécom 5G.

Alors que les gouvernements européens se sont mis à douter de la pertinence de laisser Huawei s'inviter dans les futurs coeurs de réseaux 5G de leurs opérateurs et demandent des garanties à la Chine, les Etats-Unis appellent plus que jamais l'Europe à se détourner de Huawei.

5G logoUn haut responsable du département d'Etat américain fait actuellement la tournée des capitales européennes pour délivrer un message de défiance vis à vis de Huawei, soupçonné de pouvoir faire le jeu des services de renseignement chinois.

La question de la sécurité nationale est de nouveau mise en avant, pour les gouvernements européens mais aussi en retour pour les Etats-Unis, alliée à divers niveaux avec la plupart d'entre eux.

L'Europe devra choisir son camp

Même si le géant chinois a démenti à de multiples reprises l'existence de liens avec les services de renseignement chinois et que les USA ne fournissent pas de preuves concrètes pour étayer leurs accusations, l'Europe commence à prendre bien tardivement la mesure d'un risque à venir après avoir laissé les équipementiers chinois s'implanter ces dernières années.

Plusieurs gouvernements ont commencé à imaginer des mesures restrictives, ou au moins sélectives pour ceux qui ne veulent pas se fâcher avec l'Empire du Milieu, et l'agence Reuters relève que l'Union européenne pourrait décider d'un encadrement du secteur des télécom pouvant aller jusqu'à l'exclusion des équipementiers chinois pour les contrats de fourniture de la 5G.

Une telle décision ne manquerait pas de durcir des positions déjà en train de se compliquer avec la Chine, alors que l'Europe a toujours été plutôt accueillante sur ce point.

Complément d'information
  • Huawei : un P30 5G pour l'Europe
    On le sait depuis la semaine dernière, Huawei compte présenter ses P30 et P30 Pro d'ici la fin du mois de mars lors d'une conférence organisée à Paris. Mais Huawei pourrait également dégainer une version 5G dédiée à l'Europe.
  • Huawei presse l'Europe vers la 5G
    La commission européenne avait annoncé ses ambitions de longue date concernant la volonté de faire de l'Europe le leader mondial de la 5G. Une initiative qui vient d'être bousculée par le fabricant Huawei lors du sommet 5G@Europe de ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2050159
1- de quoi je me mele
2- cette phrase elle veut tout dire :

": L'Europe devra choisir son camp

Même si le géant chinois a démenti à de multiples reprises l'existence de liens avec les services de renseignement chinois et que les USA ne fournissent pas de preuves concrètes pour étayer leurs accusations:"

3-acheter chez nous on est clean
Le #2050160
A Trump (en montrant un doigt d'honneur) : Monte dessus Andouille, tu verras le Golden Gate !
Le #2050161
Le #2050165
Momo38 a écrit :

voila ce qui se passe dans ma ville :

https://www.placegrenet.fr/2018/12/04/huawei-grenoble-stmicroelectronics/219554



Juste le temps de pomper les brevet et puis hop, repartis ....
Le #2050169
Évidement, la NSA n'a pas de porte dérobée, c'est agaçant, c'est énervant, c'est embêtant....
deathscythe0666 Hors ligne VIP 6161 points
Le #2050170
skynet a écrit :

Momo38 a écrit :

voila ce qui se passe dans ma ville :

https://www.placegrenet.fr/2018/12/04/huawei-grenoble-stmicroelectronics/219554



Juste le temps de pomper les brevet et puis hop, repartis ....


Je ne pense pas, pour faire ça, ils ont certainement déjà une JV en Chine, qui leur impose des transferts de technos. Et puis, il faut être réaliste, la Chine a de moins en moins besoin d'aspirer nos technos, ils ont pris de l'avance dans pas mal de domaines (en particulier la 5G, d'où les gesticulations américaines pour essayer d'écarter des concurrents embêtants).
En l'occurrence, il s'agit surtout d'embaucher une trentaine de chercheurs notamment en maths pour améliorer les algorithmes de traitement du signal des puces 5G.
Le #2050172
deathscythe0666 a écrit :

skynet a écrit :

Momo38 a écrit :

voila ce qui se passe dans ma ville :

https://www.placegrenet.fr/2018/12/04/huawei-grenoble-stmicroelectronics/219554



Juste le temps de pomper les brevet et puis hop, repartis ....


Je ne pense pas, pour faire ça, ils ont certainement déjà une JV en Chine, qui leur impose des transferts de technos. Et puis, il faut être réaliste, la Chine a de moins en moins besoin d'aspirer nos technos, ils ont pris de l'avance dans pas mal de domaines (en particulier la 5G, d'où les gesticulations américaines pour essayer d'écarter des concurrents embêtants).
En l'occurrence, il s'agit surtout d'embaucher une trentaine de chercheurs notamment en maths pour améliorer les algorithmes de traitement du signal des puces 5G.


" ils ont certainement déjà une JV en Chine, qui leur impose des transferts de technos."

Ca c'est sûr !

Il y a 60 ans ils étaient considérés comme un ^pays du tiers monde, juste capable de faire des baskets Nike.
"l'apprentissage" a été .... stupéfiant !
Le #2050198
Je travaille avec les opérateurs mobile.
Tout le matériel installé Huawei par Free mobile est déjà compatible 5G ... Juste une carte à changer.
Je ne vois pas comment on démonterait tout pour installer du matériel pas compatible 5G.
Cela va grincer
Le #2050200
Orange aussi depuis le début de l'année
Le #2050203
deathscythe0666 a écrit :

skynet a écrit :

Momo38 a écrit :

voila ce qui se passe dans ma ville :

https://www.placegrenet.fr/2018/12/04/huawei-grenoble-stmicroelectronics/219554



Juste le temps de pomper les brevet et puis hop, repartis ....


Je ne pense pas, pour faire ça, ils ont certainement déjà une JV en Chine, qui leur impose des transferts de technos. Et puis, il faut être réaliste, la Chine a de moins en moins besoin d'aspirer nos technos, ils ont pris de l'avance dans pas mal de domaines (en particulier la 5G, d'où les gesticulations américaines pour essayer d'écarter des concurrents embêtants).
En l'occurrence, il s'agit surtout d'embaucher une trentaine de chercheurs notamment en maths pour améliorer les algorithmes de traitement du signal des puces 5G.


nos technos, non, mais nos données.....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme