Réseau mobile du futur : la 5G en 5 questions

Le par  |  10 commentaire(s)
5G logo

Comme chaque semaine retrouvons l'avis d'un expert dans son domaine, cette fois-ci concernant le futur réseau mobile à très haute vitesse déjà en expérimentation en France, le réseau 5G.

Avis d'expert par Brian Morris, Vice President and General Manager, Media & Entertainment, Tata Communications

1. Quel contenu pour la 5G?

Etiquetée comme « la prochaine grande révolution » dans l'industrie des télécommunications, la 5G stimulerait la création et l’arrivée de toute une gamme de nouveaux services, comme des expériences vidéo en HD ou encore la démocratisation de la réalité virtuelle. Il reste cependant à voir avec quelle rapidité les consommateurs passeront de la 4G à la 5G. L'attrait de ces nouvelles applications sera-t-il suffisant pour permettre aux utilisateurs mobiles de franchir le pas? Y aura-t-il suffisamment de contenus de RV de haute qualité pour justifier le changement ?

Son coût élevé pourrait empêcher les opérateurs mobiles de proposer des tarifs suffisamment bas pour que le plus grand nombre puisse y accéder, sauf s’il y a du contenu ou des expériences que les utilisateurs ne voudront absolument pas manquer. Les opérateurs et les propriétaires de contenu joueront donc un rôle important dans l'adoption de la 5G.

2. Comment se passera la transition vers la 5G? Comment allons-nous y arriver?

La transition vers la 5G dépendra de la volonté des consommateurs à utiliser les services 5G dès qu'ils seront disponibles. Le plus grand indicateur de la réaction du public est le déploiement de son prédécesseur : l'adoption de la 4G a été stimulée par les applications apparaissant sur les téléphones des consommateurs et le lot de nouvelles fonctionnalités qu'elles ont introduites.

Le problème était que les applications devenaient de plus en plus sophistiquées - graphiquement et fonctionnellement - et les connexions 3G ne pouvaient pas les gérer de manière optimale. Finalement, les consommateurs ont choisi la 4G, mais seulement lorsque le saut financier est devenu relativement modeste et que les avantages l'ont emporté sur le coût. Les fournisseurs 5G devront donc suivre le même modèle pour permettre une adoption rapide, ce qui signifie, proposer des offres et du contenu alléchant pour donner envie aux consommateurs.

Qualcomm 5G Summit

3. Quels types d'innovations permettront la 5G ?

La 5G permettra au public de profiter notamment de nouvelles expériences sportives et de divertissement ; de gérer des applications conçues intrinsèquement mobiles (par réalité virtuelle, réalité augmentée et vidéo en direct à 360 degrés) qui sont aujourd’hui dépendantes de la puissance de la connectivité par Wi-Fi.

La 5G pourrait par exemple permettre à un fan de regarder une course sportive ou un match en direct à 360 degrés, peu importe le lieu où il se trouve, sans devoir compter sur une connectivité Wi-Fi publique disponible, parfois lente ou non sécurisée.

4. Comment la 5G changera-t-elle la façon dont le contenu est distribué et produit ?

La 5G offrira de nouvelles opportunités de diffusion de contenus mobiles vers de nouveaux publics dans le monde entier. La tendance générale des multiples plateformes de contenus continuera à dominer et nous aurons besoin plus que jamais d’une distribution de contenus basée sur le cloud et sur IP pour répondre au développement de ces différentes plateformes de manière efficace et évolutive.

Avec la 5G, la pression pour «alimenter» les différentes plateformes mobiles avec du contenu haute qualité répondant aux attentes du consommateur va augmenter. Ainsi, l’avènement de la 5G devrait encore plus équilibrer la balance entre la production et la distribution de contenus plus courts et plus novateurs pour toucher les jeunes publics et continuer à capitaliser sur les audiences établies dans des canaux plus historiques comme la TV.

Intel 5G modem vignette

5. Quels sont les problèmes potentiels avec la 5G ? Quels modèles économiques vont en profiter ou au contraire s’effondrer ?

Les investissements liés à la 5G pourraient tirer les prix d’accès vers le haut et retarder son adoption avec des utilisateurs qui décideraient tout simplement de faire une croix sur les dernières applications en RV ou RA en attendant des prix plus abordables. Si les opérateurs investissent de manière significative pour la bande passante de la 5G, bien plus gourmande que la 4G, ils devront répercuter le coût sur le consommateur ou voir leurs marges se dégrader.

Or, beaucoup de consommateurs sensibles aux prix ne supporteront pas les hausses de tarifs et préfèreront s'en tenir à la 4G. Certains choisiront de s’adapter et choisir quelles applications ils pourront utiliser en situation sédentaire à l’aide d’un réseau Wi-Fi et lesquelles ils consommeront de façon mobile. Ainsi, seule l'omniprésence d'une connectivité Wi-Fi gratuite et de haute qualité pourrait permettre à ces applications de survivre dans un premier temps. Les applications moins gourmandes en données pourront elles rester mobiles.

La 5G pourrait permettre la création de nouveaux services mais les opérateurs et producteurs de contenus auront besoin de suffisamment de contenus convaincants et d'applications riches pour que les consommateurs veuillent absolument passer à la vitesse supérieure et intégrer la 5G.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2002277

Or, beaucoup de consommateurs
sensibles aux prix ne supporteront
pas les hausses de tarifs et préfèreront
s'en tenir à la 4G.



Il y a aussi le fait que perso j'ai acheté un One Plus 5 récemment (4g), et que je compte bien l'amortir sur au moins 4/5 ans ...
Le #2002278
Pour info la 4G coûte moins cher à produire que la 3G, je ne sais pas ce qu'il en est pour la 5G mais ça m'étonnerait que cela fasse boiter les opérateurs au point de remonter les prix, enfin ils le feront certainement jusqu'à ce que Free remette tout le monde d'accord une 3 ème fois.
Le #2002283
FRANCKYIV a écrit :


Or, beaucoup de consommateurs
sensibles aux prix ne supporteront
pas les hausses de tarifs et préfèreront
s'en tenir à la 4G.



Il y a aussi le fait que perso j'ai acheté un One Plus 5 récemment (4g), et que je compte bien l'amortir sur au moins 4/5 ans ...


Google se chargera de te le rendre obsolète.....
Le #2002286
Great Sword Zowie a écrit :

Pour info la 4G coûte moins cher à produire que la 3G, je ne sais pas ce qu'il en est pour la 5G mais ça m'étonnerait que cela fasse boiter les opérateurs au point de remonter les prix, enfin ils le feront certainement jusqu'à ce que Free remette tout le monde d'accord une 3 ème fois.


"...Les investissements...pourraient tirer les prix d’accès vers le haut...">>>Il est clair que la 5G sera plus chère que la 4G...

Après, je pense que l'adoption se fera assez lentement... J'imagine que les émetteurs 3G/4G ne seront pas assez puissants et devront être changés/doublés... Ce seront donc les grandes métropoles qui en bénéficieront d'abord et la cambrousse qui sera servie en dernier...
Le #2002313
lebonga a écrit :

Great Sword Zowie a écrit :

Pour info la 4G coûte moins cher à produire que la 3G, je ne sais pas ce qu'il en est pour la 5G mais ça m'étonnerait que cela fasse boiter les opérateurs au point de remonter les prix, enfin ils le feront certainement jusqu'à ce que Free remette tout le monde d'accord une 3 ème fois.


"...Les investissements...pourraient tirer les prix d’accès vers le haut...">>>Il est clair que la 5G sera plus chère que la 4G...

Après, je pense que l'adoption se fera assez lentement... J'imagine que les émetteurs 3G/4G ne seront pas assez puissants et devront être changés/doublés... Ce seront donc les grandes métropoles qui en bénéficieront d'abord et la cambrousse qui sera servie en dernier...


C'est précisément cette partie de l'article que je remets en question.
Le #2002318
Moi je sens le bridage de certains opérateurs pour la 4g qui veulent forcer leurs clients à aller sur les forfaits 5g au-dessus, voire plus : le forfait 40 Go 5g au même prix qu' un forfait 4g 60/80 Go avec bande passante bridé. Ce qui est déjà le cas aujourd'hui.

Bref, ce n'est qu'un exemple mais au niveau projet marketing futur, les opérateurs sont sûrement déjà sur la phase client+forfait=P et P=75-80%actionnaire+5%prime patronnage+20-15%pour le reste.

Je peux aller encore plus loin en citant qu'on sera forcément bridé matériellement de toute manière et qu'il faudra racheter un portable compatible 5G...et je dis bien compatible car il y aura sûrement de la fausse 5G genre 4g++
Le #2002359
Crobial a écrit :

Moi je sens le bridage de certains opérateurs pour la 4g qui veulent forcer leurs clients à aller sur les forfaits 5g au-dessus, voire plus : le forfait 40 Go 5g au même prix qu' un forfait 4g 60/80 Go avec bande passante bridé. Ce qui est déjà le cas aujourd'hui.

Bref, ce n'est qu'un exemple mais au niveau projet marketing futur, les opérateurs sont sûrement déjà sur la phase client+forfait=P et P=75-80%actionnaire+5%prime patronnage+20-15%pour le reste.

Je peux aller encore plus loin en citant qu'on sera forcément bridé matériellement de toute manière et qu'il faudra racheter un portable compatible 5G...et je dis bien compatible car il y aura sûrement de la fausse 5G genre 4g++


Tiens, c'est déjà prévu; https://www.generation-nt.com/huawei-balong-5g01-modem-5g-mwc-actualite-1951290.html

"Le modem Balong 5G01 sera capable de fonctionner avec les fréquences sub-6 Ghz et mmWave (ondes millimétriques), dans des scénarios non-standalone (avec la 4G en soutien pour les infrastructures) et standalone (la "vraie" 5G)."
Le #2002364
Crobial a écrit :

Moi je sens le bridage de certains opérateurs pour la 4g qui veulent forcer leurs clients à aller sur les forfaits 5g au-dessus, voire plus : le forfait 40 Go 5g au même prix qu' un forfait 4g 60/80 Go avec bande passante bridé. Ce qui est déjà le cas aujourd'hui.

Bref, ce n'est qu'un exemple mais au niveau projet marketing futur, les opérateurs sont sûrement déjà sur la phase client+forfait=P et P=75-80%actionnaire+5%prime patronnage+20-15%pour le reste.

Je peux aller encore plus loin en citant qu'on sera forcément bridé matériellement de toute manière et qu'il faudra racheter un portable compatible 5G...et je dis bien compatible car il y aura sûrement de la fausse 5G genre 4g++


La 4G n'est pas de la 4G donc oui la 5G sera en fait de la 4G.

La 4G est la dénomination commerciale du LTE en Europe qui est une technologie 3G.
Le #2002366
Crobial a écrit :

Moi je sens le bridage de certains opérateurs pour la 4g qui veulent forcer leurs clients à aller sur les forfaits 5g au-dessus, voire plus : le forfait 40 Go 5g au même prix qu' un forfait 4g 60/80 Go avec bande passante bridé. Ce qui est déjà le cas aujourd'hui.

Bref, ce n'est qu'un exemple mais au niveau projet marketing futur, les opérateurs sont sûrement déjà sur la phase client+forfait=P et P=75-80%actionnaire+5%prime patronnage+20-15%pour le reste.

Je peux aller encore plus loin en citant qu'on sera forcément bridé matériellement de toute manière et qu'il faudra racheter un portable compatible 5G...et je dis bien compatible car il y aura sûrement de la fausse 5G genre 4g++


Ou encore remplacer les antenne 4G par des 5G comme ils l'ont fait de 3G vers 4G !
Le #2002371
Pour une majorité de clients, c'est le coût du forfait qui importe le plus (allant de pair avec un réseau de qualité). Donc si les opérateurs espèrent augmenter sensiblement le prix des forfaits, je pense que ça ne marchera pas très fort.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme