5G : haut débit mobile, véhicules autonomes, accès fixe, Orange multiplie les expérimentations

Le par  |  4 commentaire(s)
Orange-logo

L'opérateur mobile Orange réalise une démonstration de force autour de la 5G avec l'annonce de trois initiatives autour des véhicules autonomes, des expérimentations techniques et de l'utilisation de la 5G en complément des déploiements fibre.

La 5G deviendra réalité à partir de 2020 et ses opportunités s'étendront bien au-delà des seuls téléphones portables, son très haut débit et ses faibles temps de latence permettant d'imaginer de nouveaux scénarios d'usage.

L'opérateur Orange a présenté lors d'une conférence de presse sur le thème "Génération 5G" plusieurs initiatives préparant dès à présent l'émergence de la 5G dans quelques années, avec des expérimentations touchant aux véhicules autonomes, à l'accès fixe sans fil et bien sûr le très haut débit mobile.

L'opérateur annonce donc un partenariat avec l'UTAC Ceram sur la 4G/5G pour tester les possibilités des futurs véhicules autonomes. Orange déploiera un réseau 4G+ sur le site de Linas-Montlhéry et fera appel aux équipements d'Ericsson pour tester des fonctionnalités 5G, avec une mise en service prévue pour l'automne 2018.

  

L'opérateur compte également réaliser une première expérimentation technique de la 5G en tant que réseau mobile très haut débit à Lille et à Douai, afin de tester un réseau 5G "de bout en bout".

Ces essais seront menés entre mi-2018 et mi-2019 avec là encore des équipements 5G fournis par Ericsson. Il s'agira d'identifier et de tester des services multimédia mais aussi des applications d'entreprise.

  

Enfin, Orange annonce un test grandeur nature concernant l'accès fixe en 5G. Il s'agira en l'occurrence de couvrir l'accès final au consommateur du réseau fibre en utilisant la 5G comme point d'accès fixe sans fil.

L'expérimentation sera menée en Roumanie, un marché test régulier d'Orange, durant le second semestre 2018 avec Samsung et Cisco comme partenaires. Parmi les scénarios testés, on trouvera aussi côté entreprises la possibilité d'utiliser l'accès 5G fixe comme relais en cas d'indisponibilité du réseau fibre ou bien pour des besoins temporaires (pour couvrir un chantier, par exemple).

Orange doit également travailler avec Nokia et Kathrein sur la conception d'antennes intelligentes 4G/5G compactes qui pourront être exploitées sur les sites mobiles existants.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1999151
Va falloir un sacré paquet de fibre optique pour alimenter ces antennes 5G.
Je comprends absolument pas l'intérêt pour un opérateur de passer en tout hertzien. Quelqu'un de calé pour éclairer ma lanterne ?
Le #1999153
smoog a écrit :

Va falloir un sacré paquet de fibre optique pour alimenter ces antennes 5G.
Je comprends absolument pas l'intérêt pour un opérateur de passer en tout hertzien. Quelqu'un de calé pour éclairer ma lanterne ?


Quelqu'un de calé.

J'avais compris ... quelqu'un de café ..... faut vraiment que j'arrête d'en boire (ce qui est le cas présentement :relaxed
Le #1999250
FRANCKYIV a écrit :

smoog a écrit :

Va falloir un sacré paquet de fibre optique pour alimenter ces antennes 5G.
Je comprends absolument pas l'intérêt pour un opérateur de passer en tout hertzien. Quelqu'un de calé pour éclairer ma lanterne ?


Quelqu'un de calé.

J'avais compris ... quelqu'un de café ..... faut vraiment que j'arrête d'en boire (ce qui est le cas présentement :relaxed


Bonne idée, j'vais m'en faire couler un, en attendant les réponses
Le #1999257
Orange a déjà beaucoup de retard sur ses concurrents les tests de bouygues avec pourtant le même fournisseur ont obtenu des débits 2 fois plus élevés, Orange qui est en train de manquer à nouveau une chance de renouveler sa caste dirigeante et enfin répondre à ce que ses clients salariés et actionnaires sont en droit d’attendre : un leader innovant qui montre le chemin sur les réseaux d’avenir au lieu d’aller faire de la tv du cinéma et de la banque. Hélas on dit que Macron n’a même pas eu son mot à dire sur le renouvellement de mandat du pdg actuel mis en examen pour escroqueries et détournement d’argent public : celui-ci s’est assuré sa réélection tranquille en octroyant 400000 euros d’actions gratuites aux 4 « mandataires sociaux », c’est à dire les 3 représentants de l’état qui votent pour l’élection du dirigeant, et lui même car on n’est jamais mieux servi etc.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme