5G et Huawei au Royaume-Uni : le gouvernement US menace

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Les Echos
Logo Huawei

La diffusion de la décision secrète du NSC britannique entraîne quelques remous. Les Etats-Unis menacent de revoir leur coopération dans le renseignement.

Pendant que le gouvernement britannique cherche à savoir qui a diffusé à la presse nationale la décision secrète du NSC (National Security Council) qui fait le choix de ne pas écarter complètement Huawei pour les futures infrastructures 5G, cette orientation fait déjà beaucoup réagir.

Antennes-4gLes Etats-Unis, qui ont mené campagne pour inciter les gouvernements à se passer des équipementiers chinois, jugés peu sûrs, estiment déjà que le niveau de coopération dans les échanges d'informations sensibles avec la Grande-Bretagne pourrait être réévalué à la baisse si la décision était maintenue.

Le secrétaire adjoint au Département d'Etat américain Robert Strayer a réaffirmé la ligne de conduite : Huawei serait un fournisseur à éviter et les gouvernements qui choisiront malgré tout de l'intégrer à leurs déploiements 5G verront leur niveau de partage d'informations modulé en conséquence, même chez des pays amis proches comme le Royaume-Uni, qui fait partie des Five Eyes.

Les USA ont déjà indiqué à l'Allemagne un peu plus tôt que le maintien de Huawei dans les projets de déploiements 5G du pays aura des conséquences sur la coopération entre les deux pays en matière de renseignement.

Dans le même temps, remettre en lumière des pratiques datant de près d'une décennie ne préjuge pas forcément des process actuels et donne surtout l'impression de vouloir justifier l'attitude méfiante des Etats-Unis vis à vis des équipementiers chinois.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2060813
c'est purement et simplement du chantage

vive les USA
Le #2060836
C'est vrai que dit comme ça ca ressemble à du chantage

Mais je peux me dire que :
- on support que l'information de surveillance est classé top secret
- D'après les US (c'est discutable certe) unn réseau géré par huawei n'est pas apte pour transport du top secret
- aucune info n'y transitera

Est ce qu'on peut dire que les US refusent de partager ou qu'ils ne veulent pas faire d'effort pour trouver un autre réseau fiable.

Donc pour moi c'est soit du chantage soit de la mauvaise foi =)
Le #2060845
C'est uniquement une guerre commerciale.

Les technologies chinoises sont désormais supérieures à celles des ricains. Au lieu de se forcer le cul, ils trichent. Point.
Le #2060984
Vous avez dit "hégémonie" ? Les États-Unis sont en train, lentement mais sûrement, de perdre la leur, dans pas mal de domaines : les universités, le nombre de chercheurs et celui de brevets, le nombre d'ingénieurs bien formés... Quelques exemples comme Apple, Boeing, par exemple... Le plus grand incubateur de startup se trouve à Paris, Berlin suit de près et Londres ferme la marche... L'espérance de vie descend aux États-Unis, le pays pense que l'isolationnisme est la solution, mais là croissance générée ne peut être que sur du court terme, car basée sur l'endettement que Trump à boosté avec 1000 milliards de dollars
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme