5G : les entreprises US peuvent à nouveau travailler avec Huawei sur les standards

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Reuters
5G logo

Huawei détenant une puissante propriété intellectuelle sur la 5G et pouvant influer les standardisations des technologies mobiles, les Etats-Unis n'ont d'autre choix que restaurer une collaboration avec le groupe chinois, mais dans ce domaine uniquement.

Depuis mai 2019, l'équipementier télécom chinois Huawei fait l'objet de restrictions commerciales imposées par le gouvernement des Etats-Unis pour se protéger d'éventuelles capacités d'espionnage et ne pas risquer de retrouver la Chine au coeur de ses réseaux de télécommunications.

Le décret signé par Donald Trump limite les interactions entre les entreprises US et Huawei, freinant ses activités d'équipementier et de fabricant de smartphones.

Mais Huawei est leader mondial dans le déploiement de la 5G et dispose d'une importante propriété intellectuelle qu'il peut utiliser pour influencer l'établissement des standards des réseaux de nouvelle génération.

A l'inverse, les entreprises US, freinées par le décret qui leur interdit de partager des informations sur les technologies américaines, se sont retrouvées mécaniquement en retrait dans les organismes de standardisation et ont perdu une partie de leur influence.

5G

Ne pas perdre la bataille des standards 5G

C'est pour tenter de retrouver un équilibre, alors que les USA se retrouvent dans une position défavorable dans la définition des standards, que le Département US du Commerce vient d'assouplir ses positions en autorisant de nouveau les entreprises américaines à échanger avec Huawei, mais uniquement sur ce sujet des standards.

Il prend bien soin de signaler qu'il ne s'agit pas d'un relâchement des restrictions vis à vis de Huawei mais bien d'une mesure correctrice, le groupe chinois ayant pu tirer avantage de la situation au détriment de l'industrie US.

Le sujet est très sensible car la standardisation 5G conditionne la façon dont les technologies vont fonctionner dans un grand nombre d'usages à venir et définit les blocs de propriété intellectuelles qui seront utilisés, avec l'attribution des royalties correspondantes.

Habitués à peser lourd dans ces phases de préparation des standards, les USA auraient gros à perdre à se retrouver en position de faiblesse sur la 5G.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2101579
Le crétin orangé n'a pas encore compris que l'union fait la force mais ce n'est rien, cela va au moins permettre à d'autres nations de revenir en lisse dans la course à la technologie et de démontrer qu'on peut se passer de plus en plus des cow-boys.

"dispose d'une importante propriété intellectuelle qu'il peut utiliser pour influencer" ... Ben tiens, ils auraient bien tort de ne pas en profiter vu les décrets impulsifs et imbéciles de l'autre andouille.
Le #2101584
Tient une info qui dit que les chinois ne sont plus à la traine technologiquement , plus de simple copieur et capable de dicter des nouvelles normes dans l'industrie.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Avatar par défaut
Anonyme
Anonyme Avatar par défaut