5G : les parlementaires américains mettent en avant la sécurité nationale pour écarter Huawei

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Venturebeat -Reuters
Antennes-4g

Sur fond de tensions économiques, des parlementaires aux Etats-Unis veulent faire bloquer l'accord de coopération entre l'opérateur AT&T et Huawei autour de la 5G, au nom de la sécurité nationale.

De la même façon que la Chine privilégie son industrie sur son territoire national, les Etats-Unis ont une attitude méfiante vis à vis des acquisitions et collaborations par ou avec des entreprises chinoises lorsqu'il s'agit de secteurs stratégiques.

hackerLes télécommunications en font partie et les équipementiers chinois sont vus d'un oeil suspicieux dès qu'il s'agit de les voir toucher aux coeurs de réseaux. Les groupes Huawei et ZTE ont été à plusieurs reprises écartés du marché télécom US au nom de la sécurité nationale.

Alors que la 5G est vue par ces équipementiers chinois comme un nouveau tremplin qui leur permettra de s'implanter sur le sol nord-américain grâce à des collaborations avec des opérateurs télécom, des parlementaires remettent en avant le principe de sécurité nationale et demandent l'arrêt de l'accord commercial liant l'opérateur AT&T et le groupe Huawei sur les développements 5G et la fourniture d'équipements.

Ils veulent également empêcher l'entrée de l'opérateur China Mobile, leader du marché chinois, sur le sol américain. Par ailleurs, ils agitent la menace de la perte de contrats gouvernementaux pour les entreprises américaines qui auraient des liens commerciaux avec Huawei ou China Mobile.

La crainte de la présence de backdoors dans les équipements chinois qui permettraient aux services de renseignement chinois de disposer de sources d'information au coeur des Etats-Unis motive ces positions hostiles.

Un projet de loi a même été déposé pour interdire l'utilisation d'équipements fournis par Huawei et ZTE dans les services gouvernementaux.

Complément d'information
  • Huawei : les réseaux mobiles 4.5G bientôt à portée d'antenne
    Le salon MWC 2015 de Barcelone ouvrira bientôt ses portes et l'équipementier et fabricant de terminaux Huawei en profite pour pré-annoncer sa stratégie 4.5G dont les applications doivent préparer l'arrivée de la 5G en 2020.
  • Huawei presse l'Europe vers la 5G
    La commission européenne avait annoncé ses ambitions de longue date concernant la volonté de faire de l'Europe le leader mondial de la 5G. Une initiative qui vient d'être bousculée par le fabricant Huawei lors du sommet 5G@Europe de ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1996089
Ils ne vont pas autoriser des équipements non validés conforme NSA sans le petit backdoor qui va bien
Le #1996159
bon après les logiciels russes, maintenant c'est le matériel chinois ! ensuite ça va être quoi ! tout ce qui est européen ? mais qu'ils gardent leurs phobies de la peur de tout ce qui n'ait pas américain ! ils ont qu'à s'enfermer comme la Corée du nord ! et qu'ils restent isolé tout seul au monde , on verra si ils dureront longtemps ! bon...d'accord , ok pour le protectionniste , je peux comprendre mais quand cela en devient de plus en plus à outrance, ça devient n'importe quoi ! et fini par ne plus être contrôlable...la politique américaine actuelle en devient dangereuse ! remarque forcement avec un âne à la tête du gouvernement et toute la panoplie qui vas avec ....

mais.... alors dans ce cas ! bah...autant interdire windows dans nos pays , sur la même logique !!! ... ...... ...mouais bon , êtres plus con qu'eux ! cela vas êtres dur :
Le #1996182
c'est l'hopital qui se moque de la charité ...
Genre il n'y a jamais eu d'installer de louche dans les équipements CISCO
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme