6G : DoCoMo imagine déjà les grandes lignes de l'après 5G

Le par Christian D.  |  10 commentaire(s) | Source : NTT DoCoMo
6G_Docomo

Alors qu'il ne lancera son réseau 5G qu'au printemps 2020, l'opérateur nippon NTT DoCoMo expose déjà les grandes lignes des futurs réseaux 6G pour la prochain décennie.

L'année 2019 a vu l'émergence des premiers réseaux 5G commerciaux et des smartphones compatibles de première génération, avec un essor rapide à de nombreux marchés cette année.

L'opérateur japonais NTT DoCoMo lancera son propre réseau 5G au printemps 2020 et proposera comme les autres des débits supérieurs et des temps de latence réduits.

Mais il anticipe déjà la suite des événements au travers d'un document traitant de l'après 5G, vu sous la forme d'une "5G Evolution" d'ici quelques années avant le passage à une 6G anticipée vers 2030, si l'on se réfère au rythme des précédentes générations.

6G_Docomo

Quels sont les grands axes de cette future technologie 6G ? Il y aura bien sûr toujours des améliorations de débits (>100 Gbps) et des temps de latence encore réduits, permettant d'aller encore plus loin dans les applications critiques industrielles avec notamment une notion de performances garanties permettant d'imaginer des scénarios que même la 5G ne pourra couvrir.

Pour y parvenir, une nouvelle couche radio devra sans doute être mise en place tandis qu'il faudra continuer de monter en fréquences, des bandes millimétriques se comptant en dizaines de GHz jusqu'aux fréquences  de centaines de GHz et même jusqu'au TeraHertz.

L'opérateur DoCoMo voit par ailleurs deux champs principaux dans les améliorations à venir de la 5G et dans la 6G : d'une part un accroissement de la couverture vers les espaces encore vierges, comme le ciel ou la mer, selon différentes méthodes (une couverture par une constellation de satellites, par exemple), et d'autre un accroissement des capacités du lien montant (uplink), dans la mesure où la 5G et ses évolutions ultérieures pourront relier de très nombreux capteurs faisant remonter de grandes quantités d'information.

6G Cyber Physical Fusion

Ces aspects en appellent un autre qui est en train d'émerger avec la 5G mais qui va s'étoffer au fil des années : c'est ce que DoCoMo appelle la "Cyber Physical Fusion" qui consiste à créer une version numérique du monde réel à partir des données recueillies depuis les capteurs et autres machines connectées pour composer un véritable double numérique sur lequel il est possible d'influer et de créer en retour une réponse dans sa version physique via les nombreux capteurs disséminés au sein d'une ville intelligente ou, pour les individus, de vêtements et accessoires connectés.

Tout ceci nécessitera d'améliorer fortement l'efficacité énergétique des composants pour en réduire la consommation et permettre de ne pas avoir à recharger les équipements pendant des années.

De même, il faudra repenser la configuration des réseaux cellulaires, bâtis jusqu'à présent (jusqu'à la 4G, du moins) selon une topologie fixe pour éviter les interférences entre les cellules, et basculer vers une topologie dynamique où les cellules peuvent se recouvrir pour mutualiser leurs flux en fonction des besoins.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
kerlutinoec Hors ligne VIP icone 12506 points
Le #2089442
Vivement la 7G !
Mouve92 Hors ligne VIP icone 7545 points
Le #2089446
.
Vivement des commentaires intelligents.
.
FRANCKYIV Hors ligne VIP icone 48694 points
Premium
Le #2089456

et même jusqu'au TeraHertz.




LauXy Hors ligne VIP icone 18263 points
Premium
Le #2089459
Je trouve que ça évolue vite par rapport à la ADSL/Fibre
cycnus Connecté VIP avatar 14780 points
Le #2089466
Je n'ai pas l'impression qu'il semble comprendre que plus le débit va augmenter plus la portée va réduire. On aura déjà un sacré problème avec la 5G je pense
saepho Hors ligne VIP icone 20036 points
Premium
Le #2089474
LauXy a écrit :

Je trouve que ça évolue vite par rapport à la ADSL/Fibre


Oui, enfin, là, on parle de 2030, on n'y est pas encore...
Et aujourd'hui, on a encore beaucoup de monde qui n'ont un débit équivalent qu'à du 3g...

Et d'ici 2030, quasiment tous les français auront accès là fibre, avec un minimum d'1gbt, et pour les citoyens, du 125mo/s, cela reste plus que confortable
BenflasherBZH Hors ligne Vétéran icone 1172 points
Le #2089479
saepho a écrit :

LauXy a écrit :

Je trouve que ça évolue vite par rapport à la ADSL/Fibre


Oui, enfin, là, on parle de 2030, on n'y est pas encore...
Et aujourd'hui, on a encore beaucoup de monde qui n'ont un débit équivalent qu'à du 3g...

Et d'ici 2030, quasiment tous les français auront accès là fibre, avec un minimum d'1gbt, et pour les citoyens, du 125mo/s, cela reste plus que confortable


La fibre mettra du temps à se déployer pour certains, faute de main d’œuvre suffisante pour le faire, tout a ses limites, mais 2030, tu es optimiste
jacob13 Hors ligne VIP icone 5389 points
Le #2089480
je pense surtout qu'il va falloir penser efficacité dans la transmission des données et éviter de transmettre d'un bout à l'autre de la terre le même fichier (pub,film,etc...) en permanence et trouver le moyen de les localiser au plus près du destinataire avec des système du genre peer to peer ,mémoire cache,etc..
saepho Hors ligne VIP icone 20036 points
Premium
Le #2089488
BenflasherBZH a écrit :

saepho a écrit :

LauXy a écrit :

Je trouve que ça évolue vite par rapport à la ADSL/Fibre


Oui, enfin, là, on parle de 2030, on n'y est pas encore...
Et aujourd'hui, on a encore beaucoup de monde qui n'ont un débit équivalent qu'à du 3g...

Et d'ici 2030, quasiment tous les français auront accès là fibre, avec un minimum d'1gbt, et pour les citoyens, du 125mo/s, cela reste plus que confortable


La fibre mettra du temps à se déployer pour certains, faute de main d’œuvre suffisante pour le faire, tout a ses limites, mais 2030, tu es optimiste


On est déjà monté à 70% des foyers français, et des départements sont déjà couverts à près de 100%...
Donc 2030 est un objectif plus que réalisable !

Et je suis même certains qu'il sera atteint bien avant !
skynet Hors ligne VIP icone 76560 points
Le #2089497
saepho a écrit :

LauXy a écrit :

Je trouve que ça évolue vite par rapport à la ADSL/Fibre


Oui, enfin, là, on parle de 2030, on n'y est pas encore...
Et aujourd'hui, on a encore beaucoup de monde qui n'ont un débit équivalent qu'à du 3g...

Et d'ici 2030, quasiment tous les français auront accès là fibre, avec un minimum d'1gbt, et pour les citoyens, du 125mo/s, cela reste plus que confortable



icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar