Présentation Actimagine et son codec vidéo Mobiclip

Le par Bruno C.  |  0 commentaire(s)
Actimagine_mini2

La société Actimagine est présente sur le créneau du codec vidéo mobile et rêve de faire de sa technologie Mobiclip la référence en la matière. Après des années de développement et d'approche du marché, 2008 pourrait être le point de départ de sa reconnaissance vis à vis du grand public.

Présentation

Actimagine logoActimagine est une jeune société fondée en 2003 par des ingénieurs français et qui, après avoir été présente sur le marché de la compression vidéo et la gestion des séquences animées de jeux vidéo chez Nintendo et Fisher-Price, a choisi de développer un codec vidéo issu de cette expérience et adapté aux plates-formes mobiles ( puissance limitée, contrainte de la consommation d'énergie, etc ).


video actimagineL'expérience acquise au contact de ces éditeurs a permis de travailler sur ces problématiques et de développer peu à peu un codec vidéo optimisé pour consoles de jeu portables ( Gameboy Advance et Advance SP, Nintendo DS ). L'évolution vers la téléphonie mobile était dès lors logique puisque les contraintes étaient globalement les mêmes.


Dans cet objectif et pour mieux se faire connaître, Actimagine a développé son codec sous le nom Mobiclip et a noué des partenariats avec des fabricants de terminaux et plusieurs studios de cinéma pour proposer, d'abord en opérations spéciales, des films complets en qualité DVD stockés sur carte mémoire.


Actimagine film 3Sony Pictures a ainsi édité un catalogue d'une quinzaine de films au Royaume-Uni en 2005, disponible sur carte mémoire avec une protection DRM. On a pu voir quelques titres en France comme " OSS 117 Le Caire : nid d'espions " ou " Prête-moi ta main ", dans  des opérations de promotion menées avec Nokia et The Phone House.

En avril 2006, la société a obtenu un soutien de 3 millions d'euros de la part du fonds d'investissement GRP Partners, lui permettant de se développer sur les marchés américain et japonais. Son objectif est de faire de son codec Mobiclip une référence en matière de vidéo mobile et de s'imposer face à d'autres standards tels que le MPEG4 et le H.264.

Pour assurer sa croissance et mieux se faire connaître du grand public, Actimagine va dévoiler à l'occasion du salon Mobile World Congress 2008 un portail de VOD pour mobiles.

Le codec Mobiclip

La force du codec Mobiclip commercialisé par Actimagine repose sur son optimisation pour un usage mobile tout en préservant la qualité. Il permet de faire tenir un film complet en qualité DVD à 24 images par second et avec du son 48 KHz dans 250 Mo et préserve l'autonomie du téléphone.

Logo_mobi_headerCeci est réalisé grâce à un algorithme ne sollicitant pas excessivement le processeur, ce qui permet d'assurer plusieurs heures de visionnage. Les utilisateurs sont donc en principe assurés de pouvoir voir l'intégralité d'un film de cinéma sur leur mobile.


D'autre part, la taille réduite des fichiers vidéo utilisant le codec Mobiclip permet d'envisager une distribution par différents canaux : Internet, réseaux 3G... avec une certaine souplesse d'utilisation puisqu'il est possible de  pré-enregistrer les fichiers vidéo sur carte mémoire ou d'y accéder par streaming depuis le réseau mobile.

Mobiclip fonctionne sur la plupart des plates-formes mobiles du moment : Symbian, Windows Mobile, Linux, BREW... Il  peut supporter les écrans VGA ( 480 x 640 pixels ) et pourra constituer un plus avec les appareils mobiles dotés d'une sortie vidéo.

actimagine film 2Transformer son mobile en diffuseur de média relié à un téléviseur est un aspect sur lequel Actimagine compte jouer pour promouvoir son codec. Observé avec un Nokia N95 relié à un écran plat LCD, la qualité est très honorable, avec un rendu fluide et coloré.

Car au-delà du visionnage directement sur son mobile, c'est tout un pan du divertissement vidéo qui va se constituer prochainement, avec des appareils reliés à Internet permettant de choisir ses vidéo dans des catalogues pour les visionner ensuite tranquillement sur un écran de télévision ou, pourquoi pas, en utilisant une fonctionnalité de rétroprojection dont on nous annonce les premiers développements dès cette année.

L'autre point fort du codec Mobiclip repose sur sa simplicité d'utilisation et son ergonomie. Il n'y a rien à installer en dehors de la vidéo à visionner. Il suffit de cliquer sur son icône pour lancer automatiquement la vidéo en plein écran et accéder à quelques commandes simples.

Des atouts face à la concurrence

Le codec Mobiclip présente des atouts mais il a aussi des concurrents. En l'occurrence, les codecs MPEG4 et H.264 sont largement présents sur le marché et utilisés dans le monde entier. Pour espérer l'imposer, Actimagine compte sur ses propriétés optimisées pour un usage mobile.

On l'a vu, la charge moins intense sur le processeur permet d'accroître sensiblement l'autonomie du terminal mobile. A titre d'exemple, un smartphone Nokia N73 supporte plus de 7 heures de lecture vidéo avant d'épuiser sa batterie.

D'autre part, Mobiclip permet un haut niveau de compression, permettant de faire tenir 2 heures de vidéo dans 256 Mo. Cette propriété permet également une adaptation selon le réseau mobile pour un usage en streaming. En 3G, un affichage fluide peut être obtenu en résolution QVGA ( 240 x 320 pixels ) à 25 fps.

Mobiclip 01

Performances comparées des différents codec

Par rapport à ses concurrents directs, MEPG4 et H.264, Mobiclip possède des atouts en termes de performances. Par rapport au MPEG4, non optimisé pour un usage mobile, le codec d'Actimagine offre un niveau de compression 30% meilleur et consomme trois fois moins de ressources.

Du côté des performances comparées avec le H.264, le niveau de compression est similaire ( 6% de mieux pour Mobiclip ), mais le H.264 consomme quatre fois plus de ressources processeur, avec des conséquences sur l'autonomie.

Enfin, Mobiclip ne nécessite pas d'installation préalable ou de vérification de compatibilité, le codec étant contenu avec la vidéo, et le tout accessible directement en cliquant sur l'icône de cette dernière. Cet aspect ergonomique est également un point étudié par Actimagine.

Mais pour faire reconnaître les qualités de son codec, la société doit se rendre visible. Et comme sa nouvelle cible est le grand public, rien de tel qu'un portail de partage de vidéos reposant sur Mobiclip pour se propulser.

La VOD, les partenariats

Après le temps de la discrétion avec les séquences animés d'introduction des jeux vidéo, une activité formatrice mais manquant singulièrement de visibilité auprès du grand public, Actimagine souhaite se faire un nom dans le domaine de la vidéo mobile, ou plus exactement nomade, puisque le téléphone portable n'est pas le seul appareil mobile visé, mais l'un des plus présents.

films Sony PicturesNous l'avons vu, le développement du codec Mobiclip a été suivi d'une série de partenariats avec de grands studios, ce qui a permis de développer une première expérience de la distribution de films mobiles sur cartes mémoire.

Actimagine a ainsi pu évaluer les retours sur plusieurs marchés : Royaume-Uni, France, Afrique du Sud, Inde, Afrique et Moyen-Orient, avec avec plusieurs fabricants comme Nokia ou Sony Ericsson. C'est un premier aspect qui pourra être développé plus avant en nouant des liens avec des opérateurs mobiles, pour des diffusions en streaming.

Mais le Web est également un domaine riche en opportunités. C'est pourquoi la société va présenter lors du prochain salon Mobile World Congress 2008 un portail de vidéo à la demande du nom de mobiclip.com et qui va mettre l'utilisateur au coeur du système ( voir notre passage au stand Actimagine lors du salon Mobile World Congress 2008 ).

Celui-ci pourra accéder à un vaste choix de vidéo à la demande, TV live et vidéos personnelles qui pourront être téléchargées sur le portail. Les contenus seront organisés par l'utilisateur lui-même selon ses goûts et synchronisés vers son smartphone de différentes façons ( réseau cellulaire, WiFi, port USB... ).

Bien évidemment, les vidéo seront encodées par l'intermédiaire de Mobiclip, avec les performances présentées précédemment. User-generated content ( contenu créé par les utilisateurs ), sideloading ( téléchargement d'un contenu Web sur son mobile )...autant de concepts au goût du jour qui seront déclinés sur mobiclip.com et compléteront la politique de partenariats qui continuera d'être menée conjointement.

Autre annonce importante pour Actimagine à l'occasion du salon Mobile World Congress : son entrée dans le programme Symbian Platinum Partner qui lui ouvre les portes des quelque 165 millions de smartphones Symbian commercialisés dans le monde.

Le codec Mobiclip deviendra ainsi partie intégrante de l'écosystème Symbian avec des possibilités de partenariats avec d'autres membres et d'intégration dans des applications Symbian.

On devrait donc entendre parler plus longuement d''Actimagine et de Mobiclip durant l'année 2008. Pour se rendre compte des performances de Mobiclip, la société propose de télécharger des vidéos de démonstration sur plusieurs modèles de téléphones Nokia, Motorola, Sony Ericsson ou Palm.


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire