Alice_logoContrairement aux premières informations qui ont filtré, vendredi dernier, ce ne sont pas trois groupes qui auraient déposé des offres fermes pour l'acquisition d'Alice auprès de la banque Calyon, chargée de la vente du fournisseur d'accès à Internet propriété groupe Telecom Italia et revendiquant plus de 900 000 abonnés ( certains parlent plutôt de 800 000 ).

En effet, Neuf Cegetel, second acteur du haut en débit en France qui comptabilise plus de 3,3 millions de clients et appartient depuis peu au deuxième opérateur mobile français SFR, n'aurait en effet toujours pas déposé d'offre. Il n'y aurait donc que Free, via sa maison mère Iliad, et Numéricâble qui seraient dans la course.


Alice   FAIDes offres moins importantes que prévu
D'autre part, le montant des offres serait bien inférieur aux 800 millions d'euros que nous évoquions et plutôt situé aux alentours de 650 millions d'euros. Si Numéricâble souhaite compléter son réseau câble par un réseau ADSL et Free récupérer sa seconde place perdue lors des rachats d'AOL et Club Internet par Neuf Cegetel, les deux prétendants ne semblent pas enclins à mettre le milliard d'euros sur la table évoqué par certains investisseurs.

Moins de prétendants que prévu, moins d'argent mis sur la table... Alice aurait-elle perdu de son charme ?
Source : LeFigaro