ecommerceL’e-commerce a le vent en poupe en France et la Fevad ne manque pas de le rappeler, soulignant une confiance grandissante des utilisateurs envers ce mode d’achat. Pour autant, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance n’aime pas trop qu’on lui rappelle que tout n’est pas rose et que les plaintes enregistrées par la DGCCRF ne manquent pas. Cette fois-ci, les remontrances viennent du Secrétaire d’Etat au Développement de l’économie numérique qui s’en prend aux comparateurs de prix.

A l’issue d’une réunion avec les principaux représentants des sites comparateurs de prix qui s’est tenue le 19 mai, Eric Besson qui s’est dit attaché au principe d’auto-régulation, a indiqué qu’une charte de bonne conduite va voir le jour dans un mois. Ce travail sous houlette de la Fevad a pour objectif de préciser les critères de comparaison de prix sur Internet. Les signataires de cette charte s’engageront ainsi pour plus de transparence et ceux qui ne respecteront pas les règles du jeu seront déréférencés.

L’année dernière, sur 12 sites comparateurs de prix audités, la DGCCRF avait envoyé pour 11 d’entre eux, des lettres de rappel de règlementation concernant la loyauté de l’information donnée au consommateur ou encore les relations commerciales avec les sites marchands.