Le milliardaire Elon Musk, à la tête de sociétés high-tech comme Tesla et SpaceX, avait émis une série de tweets évoquant son intention de creuser un tunnel sous Los Angeles pour résoudre les problèmes de congestion du trafic mais, faute de détails, il restait difficile de déterminer s'il était sérieux ou non.

Le creusement d'un vaste trou sur le parking du quartier général de SpaceX ces dernières semaines avaient donné un nouvel indice du sérieux des intentions de l'homme d'affaires qui avait également diffusé sur Twitter l'image d'une foreuse géante.

Elon muskDans un long article de Bloomberg, la vision d'Elon Musk se dévoile enfin et confirme que ce dernier envisage bien de creuser non pas un mais des dizaines de niveaux de tunnels sous la ville en exploitant des technologies optimisées de creusement imaginées au sein d'une nouvelle entreprise, The Boring Company.

Le trou creusé dans le périmètre de SpaceX pourrait ainsi devenir le point de départ d'un vaste réseau de tunnels de transport pour des véhicules mais aussi pour le futur système de transport rapide Hyperloop.

Elon Musk ne semble pas tellement convaincu que la solution aux problèmes de trafic viendra du ciel, par des véhicules volants autonomes, par exemple, et il voit beaucoup plus des tunnels sous les villes apporter des solutions concrètes.

Et s'il ne dispose pas (encore) de permis pour creuser au-delà des locaux de SpaceX, son ambition pourrait trouver un écho auprès du nouveau président des Etats-Unis Donald Trump dont l'une des promesses fortes de son mandat est de relancer l'emploi par de grands projets d'urbanisation, comme au temps du New Deal pour sortir de la Grande Crise de 1929.

Creuser beaucoup plus vite, moins cher

De la même façon qu'il travaille à changer la vision du véhicule électrique et des missions spatiales en apportant des solutions techniques, Elon Musk, avec The Boring Company, pourrait chercher à révolutionner les technologies de percement de tunnels, en tentant là encore de réduire considérablement le coût au mile, estimé actuellement à un milliard de dollars / mile.

Elon Musk SpaceX tunnel
credit image : Ewan Telford for Bloomberg BusinessWeek

Pour y parvenir, Elon Musk pourrait racheter des foreuses d'occasion mais ayant relativement peu fonctionné à un prix beaucoup plus bas que des machines neuves avant de les modifier pour optimiser les techniques de creusement, pas seulement par la puissance mais par exemple aussi en permettant d'installer les parois de soutènement en parallèle du creusement, afin de gagner du temps.

Il envisage ainsi déjà de pouvoir creuser des tunnels entre 5 et 10 fois plus rapidement que les solutions actuelles. Il reste tout de même à voir jusqu'où l'optimisme de Musk peut l'emmener alors que de tels projets d'infrastructure sont souvent significativement plus coûteux et lents que prévu du fait d'impondérables.

Source : Bloomberg