BluetoothL'année dernière, on assistait ainsi à un assouplissement des réglementations concernant l'usage des ordinateurs, smartphones et tablettes à bord des avions de ligne de certaines compagnies aériennes. Malheureusement depuis l'affaire du Samsung Galaxy Note 7 ainsi que des nouvelles menaces terroristes, certaines restrictions sont de nouveau de mise avec quelques quiproquos à la clé.

Tout commence il y a quelques jours avec un coup de gueule lancé sur le Net : il serait interdit d'utiliser son casque bluetooth dans les avions d'Air France, selon une décision prise, en apparence du jour au lendemain...


C'est lorsque le journaliste d'Europe 1 Grégoire Martinez a contacté Air France sur Twitter pour en savoir davantage que la compagnie a confirmé que l'utilisation des casques Bluetooth était interdite sur ses vols. Pendant toute la durée du vol, interdiction formelle d'utiliser un casque Bluetooth avec son smartphone ou tablette.

L'interdiction vaut également pour l'ensemble des compagnies du groupe, notamment KLM, HOP! ou Transavia. Sont à nouveau évoquées les possibles interférences entre les ondes Bluetooth et certains systèmes des avions.

Air France a bien confirmé que c'était l'utilisation du Bluetooth qui posait problème, les casques ne sont donc pas les seuls appareils à être proscrits, mais plus globalement l'utilisation d'un accessoire en mode Bluetooth.

En réalité, la situation n'a rien de nouveau, mais elle est remise au goût du jour très certainement par le choix des constructeurs de smartphones de ne plus proposer de prise Jack 3.5mm et qui imposent de fait de passer soit par un adaptateur, soit de préférer des écouteurs Bluetooth.

Concrètement, l'utilisation des dispositifs électroniques en vol ne pose pas de problème tant qu'ils n'échangent pas de données sans fil, qu'il s'agisse du GSM, WiFi ou Bluetooth. Leur usage est donc autorisé s'ils basculent en mode avion (ce qui coupe toute connexion sans fil)

L'information, reprise depuis plusieurs jours a été montée en épingle et fait le buzz comme s'il s'agissait d'une nouveauté, mais il n'en est rien. L'interdiction n'est pas récente du tout, et on pouvait déjà le constater dans le guide du voyageur de la compagnie de 2014.