Microsoft contribue au noyau Linux mais on apprend désormais que " l'ancien " chantre du logiciel propriétaire a même développé une distribution Linux qui est utilisée pour ses centres de données Azure.

LinuxCette base Linux - dont on ne sait finalement pas grand-chose - est exploitée pour Azure Cloud Switch. ACS est présenté comme un système d'exploitation modulaire et cross-plateforme pour la gestion réseau de centres de données s'appuyant sur Linux.

Avec ACS, il est question pour Microsoft de faire fonctionner des équipements réseau tels que des commutateurs (switchs) via son propre logiciel. " ACS nous permet de déboguer, corriger et tester des bugs logiciels plus rapidement. "

Sur le blog Microsoft Azure, Kamala Subramaniam parle également de flexibilité et du développement de fonctionnalités selon les besoins des centres de données de Microsoft s'agissant de réseau.

L'Open Source n'est plus un mot tabou chez Microsoft depuis un bon moment. Mais développer sa propre distribution Linux est plutôt inattendu.