Microsoft a beau avoir pour partenaire de référence Nokia et sa gamme Lumia pour appuyer sa stratégie Windows Phone, la présentation de Windows Phone 8 et notamment les conditions de son arrivée sur le marché risquent de ne pas aider le fabricant finlandais, déjà en phase de sévère restructuration.

En indiquant que les smartphones actuels sous Windows Phone 7.5 auront droit à une mise à jour Windows Phone 7.8 ne comportant que quelques éléments de la nouvelle plate-forme Windows Phone 8, Microsoft n'aide pas vraiment son partenaire, qui a lancé il y a peu son modèle phare le Nokia Lumia 900.

Même si le groupe de Redmond s'est voulu rassurant en affirmant que Windows Phone 7.5 resterait supporté en parallèle de Windows Phone 8 et qu'il y aurait de nouvelles améliorations, les analystes de Nomura Holdings ont fortement abaissé leurs prévisions concernant la gamme Lumia de Nokia.

Nokia Lumia 900 De ventes initialement estimées à 10,9 milliards d'euros l'an prochain, ils font passer leur prévision à 6 milliards d'euros, suggérant que le groupe finlandais n'écoulera que 34 millions de smartphones l'an prochain, soit 41% de moins que l'hypothèse précédente sur le volume.

Cette sévérité s'explique aussi peut-être par le fait que le même cabinet Nomura a suggéré que Microsoft pourrait chercher à concevoir son propre smartphone, après la confirmation de son nouveau rôle de fabricant de tablettes via la gamme Surface présentée en début de semaine.

Les analystes n'étaient déjà pas sûrs que l'annonce de la restructuration qui devrait coûter 10 000 emplois suffise à remettre le groupe sur le chemin de la rentabilité. Avec cette annonce, qui risque de faire caler les ventes de smartphones Lumia actuels en attendant l'arrivée des nouveaux modèles sous Windows Phone 8 et de rebuter les utilisateurs initiaux qui avaient donné sa chance à la plate-forme, les perspectives de retour de Nokia s'éloignent encore un peu.

A noter que Microsoft a promis des cycles de mises à jour garantis sur 18 mois après la commercialisation des terminaux. Mais cela aussi, ce sera à partir de Windows Phone 8...

Source : Bloomberg