Drapeau USAC'est un véritable succès pour la FCC ( Federal Communications Commission ), le régulateur américain des communications. L'enchère qu'il a supervisé concernant la bande 700 MHz libérée par le passage de la diffusion télévisée d'un mode analogique au mode numérique a collecté 19,6 milliards de dollars, largement au-delà de sa prévision qui s'établissait à 10 milliards de dollars et 15 milliards pour l'estimation la plus haute.

La FCC doit maintenant donner les noms des vainqueurs dans les dix jours, ce qui permettra notamment de savoir qui a remporté le Bloc C dont la mise aux enchères était assortie de conditions d'ouverture du réseau à des terminaux et des applications non contrôlés par l'opérateur.


Qui détient le Bloc C ?

On sait que Google a milité pour le maintien de ces conditions particulières et a vraisemblablement poussé l'enchère afin d'aider à atteindre le prix de réserve de 4,6 milliards de dollars. Mais la société est-elle allée plus loin en tentant de la remporter pour devenir un opérateur à part entière via Google Airwaves ? Les avis sont partagés. Il se pourrait qu'un gros opérateur américain, comme Verizon Wireless ou AT&T en soit le détenteur.

Le seul regret de cette enchère est l'échec du Bloc D, qui n'a connu qu'une seule enchère le premier jour, bien en-deçà de son prix de réserve. Celui-ci devait permettre la constitution d'un réseau privé couplé à un réseau public national mobilisable en cas de situation de crise ou de catastrophe naturelle.

Avec le retrait de son principal supporter, la société Frontline Wireless, qui n'a pu répondre aux conditions financières de la candidature, l'avenir du Bloc D était mal engagé dès le début de l'enchère. La FCC va devoir réviser son mode d'attribution avant de le proposer à nouveau dans une enchère séparée.