Le service de géolocalisation communautaire Waze a fait l'objet d'une tentative de rachat par Facebook mais c'est finalement Google qui a mis la main sur la société israélienne pour plus d'un milliard de dollars. La transaction est en cours de validation et la FTC ( Federal Trade Commission ) avait aussitôt ouvert une enquête antitrust cherchant à déterminer si cette acquisition risquait de déséquilibrer le marché.

L'initiative n'était pas tellement étonnante, le poids économique énorme de Google conduisant la FTC à étudier la plupart des acquisitions du groupe, et ce dernier n'a attendu ni les conclusions de cette investigation ni l'aval final de la transaction pour intégrer rapidement les services Waze dans Google Maps.

Bien lui en a pris puisque selon l'agence Bloomberg, la FTC devrait refermer le dossier, faute d'avoir trouvé des éléments qui justifieraient un risque de perturbation du jeu de la concurrence. Google doit encore attendre la fin d'enquêtes menées par d'autres régulateurs et a promis de maintenir durant cette période une séparation entre ses activités et celles de Waze qui continue de fonctionnner de façon séparée.

Google peut ainsi profiter d'un service GPS communautaire alimenté par les utilisateurs et permettant d'afficher en temps réel des informations sur les ralentissements, bouchons ou incidents routiers sur les applications mobiles Google Maps pour Android et iOS.

Source : Bloomberg