Airbus abandonne son projet d'avion tout électrique

Le par  |  15 commentaire(s)
Artist Impression E-Fan4.0 (1)

Le groupe Airbus vient d'annoncer avoir tiré un trait sur le développement de E-Fan son avion tout électrique.

Airbus a finalement abandonné toute idée de voir E-Fan, son projet d'avion électrique, se concrétiser. Le groupe a évoqué des difficultés à envisager un modèle commercialement viable à moyen terme et préféré "recentrer les efforts" vers l'"élaboration d'un projet plus ambitieux" baptisé "E-Fan X" qui se présente comme une version hybride électrique de l'avion précédemment présenté.

e-Fan 1

Le projet E-Fan avait été lancé en 2011, faisant d'Airbus le premier constructeur aéronautique à envisager la possibilité commerciale d'un avion tout électrique. Un prototype avait réussi à traverser la Manche en juillet 2015 et la commercialisation devait débuter cette année.

Airbus évoque la volonté "d'accélérer les recherches sur les vols électriques et hybrides" et refuse d'employer le terme d'abandon. Un terme pourtant repris par les syndicats qui notent la fin d'un "programme innovant et futuriste" qui constitue une "hérésie historique. Le rêve se transforme en une formidable frustration et colère de tous ceux qui se sont investis dans ce magnifique défi technologique."

En résulte automatiquement un plan de suppression de 1164 postes en Europe, dont certains localisés dans la région parisienne dans les bureaux d'étude en charge du développement de l'E-Fan, mais également dans le site de Recherche et développement de Suresne. La construction de l'usine d'assemblage de l'E-Fan prévue à Pay en avril 2015 se voit également repoussée à une date encore non communiquée.

Complément d'information
  • Airbus : un A380 Neo remotorisé bientôt en projet ?
    Le Superjumbo d'Airbus pourrait connaître une évolution A380 Neo remotorisée pour économiser du carburant et relancer les ventes.
  • Airbus relance son projet d'avion spatial
    Dans l'année qui a suivi le lancement de la société spatiale privée Virgin Galactic, Airbus annonçait à son tour se lancer dans le développement d'un avion capable de transporter des passagers à la bordure de l'espace. Oublié ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1959355
Ca a pas dû plair au lobby pétrolier, voilà tout...
Le #1959368
Safirion a écrit :

Ca a pas dû plair au lobby pétrolier, voilà tout...


c'est très possible !!!
Le #1959379
La voiture électrique a commencé par l'hybride avant de se lancer dans le tout électrique.
Et puis avoir un moteur de secours au cas ou!
Le #1959382
La concurrence dans l'aviation civile est très rude. Le maître mot de tout projet en développement est : La rentabilité (ou le retour rapide sur investissements).

Même si cette technologie est respectueuse de la Nature, si sa rentabilité à terme est inférieure aux concurrents pollueurs, ils sont obligés de jeter l'éponge s'ils veulent rester en lice. La Nature et notre santé ne passeront jamais devant le pognon.
Le #1959396
Safirion a écrit :

Ca a pas dû plair au lobby pétrolier, voilà tout...


Je pense pas, cest juste ^parceque, ya du fric ailleurs !!!


compagnie, aux depenses extravagantes etc... fractionné entre pays...
Le #1959437
Ulysse2K a écrit :

La concurrence dans l'aviation civile est très rude. Le maître mot de tout projet en développement est : La rentabilité (ou le retour rapide sur investissements).

Même si cette technologie est respectueuse de la Nature, si sa rentabilité à terme est inférieure aux concurrents pollueurs, ils sont obligés de jeter l'éponge s'ils veulent rester en lice. La Nature et notre santé ne passeront jamais devant le pognon.


Respectueuse de la nature !! ?

L'électricité ne pousse pas sur les arbres
Nucléaire - Thermique à flamme (Gaz-Pétrole-Charbon)

l’électricité hydraulique ou éolienne est encore minoritaire

Bref, les avions électriques, comme les voitures électriques polluent indirectement (et je ne cause même pas des batteries)

Reste l'avion à pédales
Le #1959445
Tchepo a écrit :

Ulysse2K a écrit :

La concurrence dans l'aviation civile est très rude. Le maître mot de tout projet en développement est : La rentabilité (ou le retour rapide sur investissements).

Même si cette technologie est respectueuse de la Nature, si sa rentabilité à terme est inférieure aux concurrents pollueurs, ils sont obligés de jeter l'éponge s'ils veulent rester en lice. La Nature et notre santé ne passeront jamais devant le pognon.


Respectueuse de la nature !! ?

L'électricité ne pousse pas sur les arbres
Nucléaire - Thermique à flamme (Gaz-Pétrole-Charbon)

l’électricité hydraulique ou éolienne est encore minoritaire

Bref, les avions électriques, comme les voitures électriques polluent indirectement (et je ne cause même pas des batteries)

Reste l'avion à pédales


L'éolien c'est de la merde de toute manière.
Le #1959549
Safirion a écrit :

Tchepo a écrit :

Ulysse2K a écrit :

La concurrence dans l'aviation civile est très rude. Le maître mot de tout projet en développement est : La rentabilité (ou le retour rapide sur investissements).

Même si cette technologie est respectueuse de la Nature, si sa rentabilité à terme est inférieure aux concurrents pollueurs, ils sont obligés de jeter l'éponge s'ils veulent rester en lice. La Nature et notre santé ne passeront jamais devant le pognon.


Respectueuse de la nature !! ?

L'électricité ne pousse pas sur les arbres
Nucléaire - Thermique à flamme (Gaz-Pétrole-Charbon)

l’électricité hydraulique ou éolienne est encore minoritaire

Bref, les avions électriques, comme les voitures électriques polluent indirectement (et je ne cause même pas des batteries)

Reste l'avion à pédales


L'éolien c'est de la merde de toute manière.


Tu dis n'importe quoi. Notre quartier sponsorise une éolienne. Notre électricité nous coûte entre 20 et 30 % moins chère via la coopérative (c'est le transport et les taxes d'Etat qui nous plombent le plus). Émission carbone : 0 %. Hormis l'emprunte carbone de sa construction (négligeable par rapport à celle d'une centrale), on peut dire qu'elle est respectueuse de l'environnement.

Le seule chose pour laquelle nous "râlons" c'est le fait que l'achat de l’excédant par EDF est ridicule mais bon, c'est plus administratif qu'autre chose.

Le #1959552
Ulysse2K a écrit :

Safirion a écrit :

Tchepo a écrit :

Ulysse2K a écrit :

La concurrence dans l'aviation civile est très rude. Le maître mot de tout projet en développement est : La rentabilité (ou le retour rapide sur investissements).

Même si cette technologie est respectueuse de la Nature, si sa rentabilité à terme est inférieure aux concurrents pollueurs, ils sont obligés de jeter l'éponge s'ils veulent rester en lice. La Nature et notre santé ne passeront jamais devant le pognon.


Respectueuse de la nature !! ?

L'électricité ne pousse pas sur les arbres
Nucléaire - Thermique à flamme (Gaz-Pétrole-Charbon)

l’électricité hydraulique ou éolienne est encore minoritaire

Bref, les avions électriques, comme les voitures électriques polluent indirectement (et je ne cause même pas des batteries)

Reste l'avion à pédales


L'éolien c'est de la merde de toute manière.


Tu dis n'importe quoi. Notre quartier sponsorise une éolienne. Notre électricité nous coûte entre 20 et 30 % moins chère via la coopérative (c'est le transport et les taxes d'Etat qui nous plombent le plus). Émission carbone : 0 %. Hormis l'emprunte carbone de sa construction (négligeable par rapport à celle d'une centrale), on peut dire qu'elle est respectueuse de l'environnement.

Le seule chose pour laquelle nous "râlons" c'est le fait que l'achat de l’excédant par EDF est ridicule mais bon, c'est plus administratif qu'autre chose.


La fabrication, l'acheminement ça a une emprunte carbone assez importante pour un truc qui ne produit quasiment pas d'électricité comparé à une centrale nucléaire
Le #1959555
Safirion a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Safirion a écrit :

Tchepo a écrit :

Ulysse2K a écrit :

La concurrence dans l'aviation civile est très rude. Le maître mot de tout projet en développement est : La rentabilité (ou le retour rapide sur investissements).

Même si cette technologie est respectueuse de la Nature, si sa rentabilité à terme est inférieure aux concurrents pollueurs, ils sont obligés de jeter l'éponge s'ils veulent rester en lice. La Nature et notre santé ne passeront jamais devant le pognon.


Respectueuse de la nature !! ?

L'électricité ne pousse pas sur les arbres
Nucléaire - Thermique à flamme (Gaz-Pétrole-Charbon)

l’électricité hydraulique ou éolienne est encore minoritaire

Bref, les avions électriques, comme les voitures électriques polluent indirectement (et je ne cause même pas des batteries)

Reste l'avion à pédales


L'éolien c'est de la merde de toute manière.


Tu dis n'importe quoi. Notre quartier sponsorise une éolienne. Notre électricité nous coûte entre 20 et 30 % moins chère via la coopérative (c'est le transport et les taxes d'Etat qui nous plombent le plus). Émission carbone : 0 %. Hormis l'emprunte carbone de sa construction (négligeable par rapport à celle d'une centrale), on peut dire qu'elle est respectueuse de l'environnement.

Le seule chose pour laquelle nous "râlons" c'est le fait que l'achat de l’excédant par EDF est ridicule mais bon, c'est plus administratif qu'autre chose.


La fabrication, l'acheminement ça a une emprunte carbone assez importante pour un truc qui ne produit quasiment pas d'électricité comparé à une centrale nucléaire


Vérifie l'emprunte carbone de la fabrication d'une centrale nucléaire, de son approvisionnement et de son entretien. On en rediscute quand tu veux

Au fait, ton nucléaire a fait baisser ta note d'électricité ces derniers temps ? Qui, au final, est ce qui m'importe le plus (comme tout le monde).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]