Airbus ERO : le premier cargo interplanétaire pour ramener des échantillons de Mars

Le par Carolina T.  |  1 commentaire(s)
cargo spatial progress

Le satellite Airbus sera un Goliath parmi les vaisseaux spatiaux. Baptisé ERO, sa mission sera de transporter du matériel ou des échantillons entre la Terre et Mars.

ERO (Earth Return Orbiter) pèsera 6,5 tonnes à son lancement en 2026 et utilisera un mélange de propulsion chimique et électrique pour se rendre sur Mars, orbiter autour de la planète, puis revenir sur Terre avec son chargement de roches. Thales Alenia Space sera un sous-traitant principal travaillant sur cet aspect de la conception.

Pour propulser le géant, l'inclusion d'un puissant moteur ionique nécessitera beaucoup de puissance, d'où l'utilisation d'immenses panneaux solaires. Ces panneaux donneront au satellite une envergure de 39m. Mais la facette vraiment remarquable de la mission est le jeu de capture qu'il devra jouer au-dessus de Mars. La Nasa projette en effet d'amener une fusée sur la planète Mars plus tard cette décennie afin de mettre en orbite les roches collectées par le rover Perseverance.

mars

Et c'est donc le vaisseau spatial d'Airbus qui devra manoeuvrer pour capturer ces échantillons qui seront ensuite placés dans un conteneur de la taille d'un ballon de football. Après avoir récupéré ce conteneur, le satellite devra ensuite préparer son retour sur Terre. Cela signifie non seulement l'expédier sur des centaines de millions de kilomètres à travers l'espace, mais également placer  ce ballon de football dans une capsule de rentrée qui sera alors larguée dans l'atmosphère terrestre pour atterrir dans un désert américain ou il sera récupéré. Une mission délicate qui nécessitera encore des années de préparation.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
cycnus Hors ligne VIP avatar 15073 points
Le #2105424
Un cargo qui transporte... un ballon lol. Cargo est peut-être un peu exagéré.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire