Alerte attentat : le gouvernement abandonne SAIP pour Facebook, Twitter et Google

Le par  |  18 commentaire(s)
Application-SAIP

Le système d'alerte attentat SAIP n'a plus les faveurs du gouvernement. Un abandon qui se fait au profit des réseaux sociaux Facebook et Twitter, du moteur de recherche Google.

Disponible sur Android et iOS, l'application d'alerte attentat du ministère de l'Intérieur a été lancée à l'occasion de l'Euro 2016 de football en France. SAIP - Système d'alerte et d'information des populations - doit permettre d'alerter automatiquement de la survenue d'événements dangereux.

Il peut s'agir d'une suspicion d'attentat ou lors d'accidents de sécurité civile. Avec la géolocalisation acceptée, l'utilisateur reçoit une alerte dès qu'il entre dans une zone à risque et la nature du danger est précisée. Pour des lieux suivis, il reçoit une notification le cas échéant.

SAIP
Les alertes sont émises par les services de la sécurité civile, avec l'aval des autorités du ministère de l'Intérieur. Reste que le dispositif a été sous le feu des critiques. Un dysfonctionnement lors d'une première mise en pratique avec l'attentat de Nice en juillet 2016, ou encore un mutisme lors de la prise d'otages en mars dernier à Trèbes.

D'après une information de RTL, le gouvernement abandonne l'application SAIP qui ne sera plus active à partir du 1er juin. Elle était déjà plus ou moins sur la sellette dans un rapport parlementaire.

Toutefois, cet abandon ne signifie pas nécessairement une priorité donnée à des alternatives comme des SMS d'alerte ou SMS géolocalisés. Le gouvernement privilégie dorénavant les réseaux sociaux en guise d'alerte pour les populations, et via des partenariats avec Facebook, Twitter et Google.

Si l'on pense évidemment au dispositif bien connu Safety Check de Facebook, un compte Twitter dédié sera activé (@Beauvau_Alerte). Il est d'ores et déjà présenté comme un compte officiel du ministère de l'Intérieur pour " informer lors d'un événement majeur de sécurité publique ou civile survenant en France. "

Beauvau_Alerte
Toujours pour Twitter, le ministre de l'Intérieur écrit qu'un " bandeau spécial apparaîtra au sommet du fil de tweets en cas de crise majeure. "

Avec le moteur de recherche Google, Gérad Collomb indique que des messages du Ministère de l'intérieur seront positionnés de manière prioriaire en fonction des mots clés saisis.

Certes… cela tombe dans le contexte du RGPD mais il est assez surprenant de voir le gouvernement s'en remettre à des acteurs privés - et étrangers - souvent pointés du doigt pour leur gourmandise en données personnelles. Cela va faire jaser.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2015703
Encore du pognon gaspillé pour rien !

On est pas capable de faire une appli qui tourne en France ?
L'entreprise va rembourser les deniers publics ?
Le #2015708
Il existe une norme associée aux SMS, Facebook et consorts je n'y ai pas accès.
Les SMS si !
Le #2015709
skynet a écrit :

Encore du pognon gaspillé pour rien !

On est pas capable de faire une appli qui tourne en France ?
L'entreprise va rembourser les deniers publics ?


Bah, pour les applis, je suis pas sûr, mais je crois pas...

Et pour les thunes, ben, même réponse...
Anonyme
Le #2015710
skynet a écrit :

Encore du pognon gaspillé pour rien !

On est pas capable de faire une appli qui tourne en France ?
L'entreprise va rembourser les deniers publics ?


C'est partout pareil

Après vaut mieux stopper maintenant que de maintenir un service en sursis pour rien et coûter encore plus
Le #2015716
Jihel a écrit :

skynet a écrit :

Encore du pognon gaspillé pour rien !

On est pas capable de faire une appli qui tourne en France ?
L'entreprise va rembourser les deniers publics ?


C'est partout pareil

Après vaut mieux stopper maintenant que de maintenir un service en sursis pour rien et coûter encore plus


Sauf que c'est ennuyeux de remettre encore les clés du camion aux réseaux sociaux...
Je ne suis pas un protectionniste exacerbé, mais sur ce coup je préfèrerais nettement une solution maison que faire confiance à Facebook & co...

Un service numérique ça s'améliore, ça se développe, ça peut demander de réfléchir et un peu de temps, mais ça finit par fonctionner. Là, c'est juste : "bof tant pis, le pote Zuckerberg peut bien faire ça pour nous"

Perso je n'aime pas ce renoncement...
Anonyme
Le #2015719
Kiriito a écrit :

Jihel a écrit :

skynet a écrit :

Encore du pognon gaspillé pour rien !

On est pas capable de faire une appli qui tourne en France ?
L'entreprise va rembourser les deniers publics ?


C'est partout pareil

Après vaut mieux stopper maintenant que de maintenir un service en sursis pour rien et coûter encore plus


Sauf que c'est ennuyeux de remettre encore les clés du camion aux réseaux sociaux...
Je ne suis pas un protectionniste exacerbé, mais sur ce coup je préfèrerais nettement une solution maison que faire confiance à Facebook & co...

Un service numérique ça s'améliore, ça se développe, ça peut demander de réfléchir et un peu de temps, mais ça finit par fonctionner. Là, c'est juste : "bof tant pis, le pote Zuckerberg peut bien faire ça pour nous"

Perso je n'aime pas ce renoncement...


Ils optent pour la solution de facilité, c’est sûre.

Maintenant on demande au état de faire des économies et c’est certain que les services aux personnes sont dans la ligne de mir...
Le #2015728
C'est clair que beaucoup de monde est sur Facebook.

Maintenant, ce n'est pas une raison pour forcer ceux qui n'y sont pas à y être s'ils ne le désirent pas.
Le #2015730
tigoud a écrit :

Il existe une norme associée aux SMS, Facebook et consorts je n'y ai pas accès.
Les SMS si !


c'est pareil je n'ai pas facebook et consort...
Alors je fais quoi ?
Anonyme
Le #2015735
Marsou a écrit :

tigoud a écrit :

Il existe une norme associée aux SMS, Facebook et consorts je n'y ai pas accès.
Les SMS si !


c'est pareil je n'ai pas facebook et consort...
Alors je fais quoi ?


c'est le problème à vouloir rentabiliser des services publiques
Le #2015746
tigoud a écrit :

Il existe une norme associée aux SMS, Facebook et consorts je n'y ai pas accès.
Les SMS si !


Ou bien on peut y avoir accès mais ne pas le vouloir, bref ça existe en effet par SMS les messages d'urgence.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme