Hanguang 800 : Alibaba annonce sa première puce d'intelligence artificielle

Le par  |  2 commentaire(s)
Alibaba Hanguang 800

Le groupe chinois se dote de son propre NPU Hanguang 800 de traitement d'intelligence artificielle, dans la droite ligne de la recherche d'indépendance technologique de la Chine.

L'essor des technologies d'intelligence artificielle est l'occasion pour la Chine d'affirmer son indépendance technologique vis à vis des technologies occidentales, mouvement amorcé depuis une dizaine d'années.

Le groupe Alibaba annonce ainsi son premier NPU (Neural Processing Engine) Hanguang 800 développé en interne par T-Head (spécialisé dans les technologies cloud et edge computing) au sein de sa division de recherche Alibaba DAMO Academy et conçu pour les traitements d'inférence / machine learning.

La puce est déjà utilisée pour les propres besoins d'Alibaba en matière de recherche de produits et de traduction automatique sur ses sites d'e-commerce, ainsi que dans des éléments de personnalisation publicitaire et de recommandation ciblée.

Alibaba Hanguang 800

Destinée aux besoins de l'intelligence artificielle en cloud computing, Alibaba cite l'exemple du milliard de photos adressées chaque jour par les vendeurs sur sa plate-forme d'e-commerce Taobao.

Leur traitement demandait une heure au système quand il ne prend plus que 5 minutes avec le même système intégrant le NPU Hanguang 800. La puce n'a pas vocation à être commercialisée et ne sera donc utilisée que dans les infrastructures cloud d'Alibaba pour répondre à ses besoins spécifiques.

L'annonce du NPU Hanguang 800 arrive peu après celle des avancées de Huawei dans le même domaine et la présentation de son processeur IA Ascend 910 gravé en 7 nm.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2078992
Après l'épisode Huawei : Alibaba ... un des quarante voleurs ?
Le #2079004
.
"L'annonce du NPU Hanguang 800 arrive peu après celle des avancées de Huawei"
.
Oh quelle coîcidence !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme