Alyssa Carson : une ado à la conquête de Mars

Le par  |  11 commentaire(s)
Alyssa Carson

La NASA l'avait annoncé, selon l'agence le premier colon de Mars est déjà né, et ce pourrait être Alyssa Carson, une adolescente de 17 ans qui suit depuis déjà deux années une préparation au sein de l'agence.

La NASA espère être en mesure d'envoyer des astronautes sur Mars dès les années 2030 et en conséquence, l'agence tient à former ses futurs collaborateurs le plus tôt possible. Autant dire qu'en cas de souci, pas question d'appeler un taxi en urgence pour revenir sur Terre, de fait la formation des astronautes qui partiront pour Mars se veut particulièrement drastique et dense.

Alyssa Carson 2

Et la première à poser le pied sur Mars pourrait être Alyssa Carson actuellement âgée de 17 ans qui a intégré le centre de formation de la NASA depuis ses 15 ans. Originaire de Baton Rouge en Louisiane, l'Américaine a été la plus jeune personne à obtenir le diplôme Advances Possum Academy, elle s'est par ailleurs montrée particulièrement intéressée aux voyages vers Mars et consciente que le temps était un facteur déterminant dans le succès d'une telle mission.

Cette dernière a récemment partagé le fait que la formation qui lui est distillée est particulièrement éprouvante parfois, mais qu'elle est heureuse de vivre son rêve. Reste à savoir comment évolueront les technologies spatiales d'ici les années 2030 et si elles répondront aux problématiques qui se posent encore face à un tel projet : niveaux de radiation pendant le voyage, atterrissage d'un module lourd dans une atmosphère peu dense, redécollage depuis la planète et retour sur Terre.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2023018
Les rêves nous permettent d'avancer mais beaucoup de rêves sont des illusions.

NB : On lui a donné quoi comme casque pour la pose ? Celui d'Ulysse 31 ?
Anonyme
Le #2023039
Petite reste avec nous!
Ne les écoute pas, ils n'ont qu'à y aller eux.
Le #2023045
Baton Rouge en Lousianne, cette gamine parle peut-être français, enfin, cajun pour être exacte. Bon ok, rien avoir avec l'article.

Ca me plairait perso de faire une forma pour être un pionner sur Mars.
Je me demande ce qu'il en est de la paye ?
Le #2023054
BrunoTartelin a écrit :

Baton Rouge en Lousianne, cette gamine parle peut-être français, enfin, cajun pour être exacte. Bon ok, rien avoir avec l'article.

Ca me plairait perso de faire une forma pour être un pionner sur Mars.
Je me demande ce qu'il en est de la paye ?


Un traitement gratuit en oncologie
Le #2023079
55 millions de bornes quand tu as de la chance, pour arriver sur un caillou aride avec peu/pas de chances de retour. Bel exploit mais non merci.
Le #2023087
vous avez aucun sens de l’aventure! L'espace c'est l'avenir de l'humanité
Le #2023091
MickHammer a écrit :

vous avez aucun sens de l’aventure! L'espace c'est l'avenir de l'humanité


Mais vas-y ! On applaudira ton exploit avec admiration et respect (ou porter une gerbe de fleurs sur le monument dédié aux victimes de l'exploration spatiale)



Au fait, si la Terre est condamnée et que tu n'es pas sélectionné pour la quitter, aurais-tu toujours ce sentiment empathique pour ceux qui partiraient ? Permet moi d'en douter fortement.

Le meilleur vaisseau spatial que nous ayons, tu es déjà dedans. C'est la Terre ! Suffit d'en prendre soin et l'Humanité survivra.
Le #2023099
Truffor a écrit :

55 millions de bornes quand tu as de la chance, pour arriver sur un caillou aride avec peu/pas de chances de retour. Bel exploit mais non merci.


Je pense que c'est plutôt pas de chance de retour.

Cela dit on me proposerait, j'hésiterai quand même. Et c'est plus le côté durée du trajet que le non retour qui me dissuaderai d'y aller.
Le #2023109
Ulysse2K a écrit :

MickHammer a écrit :

vous avez aucun sens de l’aventure! L'espace c'est l'avenir de l'humanité


Mais vas-y ! On applaudira ton exploit avec admiration et respect (ou porter une gerbe de fleurs sur le monument dédié aux victimes de l'exploration spatiale)



Au fait, si la Terre est condamnée et que tu n'es pas sélectionné pour la quitter, aurais-tu toujours ce sentiment empathique pour ceux qui partiraient ? Permet moi d'en douter fortement.

Le meilleur vaisseau spatial que nous ayons, tu es déjà dedans. C'est la Terre ! Suffit d'en prendre soin et l'Humanité survivra.


Je n’ai malheureusement pas de compétence à faire valoir pour participer a ce genre de mission et comme j'ai presque 40 ans je suis déjà bien trop vieux pour avoir une chance d'y participer. Autrement je suis partant.

Rien a foutre d'un monument aux morts, on en a beaucoup en France et je ne suis pas sur qu'ils servent vraiment mais ça c'est un autre débat.


je vais reprendre l'exemple cité par Nicolas Hulot dans son intervention avec Edouard Philippe sur l'effondrement ( https://youtu.be/j4sYh9WWwYA ) qui est l'ile de pâques. Notre terre est l’île de pâques. si l'on ne vas pas a la conquête de nouveaux territoire l'effondrement est inévitable, il a déjà commencé.


Je suis pleinement d'accord avec toi qu'il faut préserver notre biosphère (ce qui n’empêche en rien la conquête spatial) en revanche je ne vois pas comment faire pour faire vivre 7.5 milliards d'individus en constante augmentation (+ 250 000 habitants par jour) en préservent un éco système viable.


L'autre facteur qui est a prendre en compte c'est l'inertie de notre société mondialisé. Même si l'ensemble des acteurs décidaient de mettre 100% de leurs énergies a transformer civilisation combien de temps ça prendrais ?


Je ne vois pas trop le rapport entre la conquête de nouveau territoire est l’évacuation. Si évacuation il devait y avoir le but serait alors d’éviter l’extinction de l’humanité et en rien de sauver sa propre peau.

Mais d’autre l’on dis avant moi,
« La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau » Constantin Tsiolkovski
Le #2023404
Quand je pense aux sommes ultra-astronomiques dépensées en futilités (kikalapugross) et en armement, je me dis qu'avec une gestion intelligente de la planète et de la technologie, on aurait déjà colonisé la lune, géré la pollution et assuré la pérennité des humains...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme