Test de la montre connectée Amazfit GTR : élégance et polyvalence

Le par Christian D.  |  3 commentaire(s)
Amazfit GTR 11

La montre Amazfit GTR de Huami propose un design épuré et chic pour accompagner la plupart des styles vestimentaires sans jurer. Témoin de l'activité quotidienne, c'est aussi une montre sportive en combinaison avec l'application Amazfit App mais aussi avec son module GPS intégré, tandis qu'elle prétend se défendre honorablement sur le point faible habituel des montres connectées : l'autonomie. Qu'en est-il ?

La montre connectée polyvalente

La marque Huami a lancé plusieurs nouveaux modèles cette année, de la GTS au design rappelant l’Apple Watch à la GTR, montre connectée polyvalente au design moins agressif que la Stratos.

Dotée d’un large boîtier de 47 mm, la montre Amazfit GTR offre cependant une épaisseur modérée de 10,8 mm et se montre ainsi moins massive que la montre sportive de référence de Huami.

Amazfit GTR 16

La version testée ici provient du revendeur Geekbuying qui propose actuellement la montre connectée Amazfit GTR 47 mm en promotion à seulement 125 € avec le code GENERATION avec une expédition depuis l'Italie par DHL (2€) en 1 à 2 jours. Egalement disponible aux mêmes conditions la version 42 mm à 121 € avec le code GENERATION42mm.

Le modèle que nous testons est celui avec boîtier en acier inoxydable (47mm) et bracelet cuir qui, s’il pourra être utilisé lors des sessions sportives du fait de revêtement silicone intérieur, ne conviendra pour un usage en piscine. Il faudra alors se tourner vers des bracelets silicone si l’on veut profiter de son étanchéité jusqu’à 50 mètres et de sa détection de la natation.

Amazfit GTR 01

Avec sa lunette céramique fixe discrètement décorée et ses deux boutons latéraux, la montre connectée Amazfit GTR offre ainsi un design épuré qui conviendra à la plupart des styles vestimentaires, et plutôt élégant en ne s’engageant pas sur le terrain parfois délicat des imposantes montres sportives.

Amazfit GTR 12

Elle se dote d’un affichage tactile AMOLED 1,39 pouce aux couleurs vives qui pourra être mis en valeur par une collection de cadrans proposés via l’application mobile. On y trouvera des affichages numériques ou analogiques avec différents styles, minimaliste ou surchargé d’informations.

Amazfit GTR 13

La montre comprend au dos du boîtier un cardiofréquencemètre optique utilisable ponctuellement ou en continu, ce qui aura un impact sur l’autonomie.

A bord, on trouve un processeur avec GPS intégré, une connectivité sans fil Bluetooth 5.0 et une batterie de 410 mAh promettant jusqu’à 24 jours d’autonomie, voire beaucoup plus en coupant une partie des fonctions.

A noter que la version en 42 mm n’embarque qu’une batterie de 195 mAh, ce qui divise par deux l’autonomie.

Caractéristiques de la montre Amazfit GTR :

  • 10,75 mm d'épaisseur pour 48 g (sans le bracelet)
  • boîtier acier inox (sur la version testée) étanche 5 ATM
  • Ecran AMOLED tactile 1,39 pouce 454 x 454 pixels (326 ppi) / Gorilla Glass 3
  • Bracelet 22 mm standard, cuir (sur la version testée)
  • Cardiofréquencemètre optique au dos du bracelet
  • Module GPS intégré
  • Connectivité sans fil Bluetooth 5.0
  • Batterie 410 mAh pour 21 jours d'autonomie annoncée
  • Socle de charge PoGo avec positionnement magnétique


Une interface double

La montre connectée Huami Amazfit GTR comporte deux boutons sur la tranche mais c’est le supérieur qui pilote la montre en combinaison avec l’affichage tactile. Le bouton du bas, programmable, permet d’activer sa fonction préférée, qu’il s’agisse du sport, du lecteur de musique, de la météo, des notifications ou d’autres fonctions.

Amazfit GTR 11

Amazfit GTR 07

Ce raccourci est utile dans la mesure où l’interface, une fois passé la couche supérieure, se résume à une liste de fonctionnalités qui peut être fastidieuse à parcourir. Cependant l’essentiel des manipulations se fait depuis l’écran AMOLED, avec un glisser du doigt vers le haut, le bas ou les côtés.

Amazfit GTR 10

Ces différentes opérations dévoilent des sous-menus avec un écran de réglages (luminosité, ne pas déranger, écran verrouillé, torche et mode économie d’énergie), l’accès à la liste des fonctions ou deux écrans spécifiques, l'un montrant les dernières mesures prises par le capteur de fréquence cardiaque et l’autre le nombre de pas et la distance parcourue, avec des données plus détaillées si l'on appuie dessus.

Amazfit GTR 02

Cette couche immédiate de l’interface fonctionne très bien et est plutôt intuitive. On pourra rapidement jongler entre les différentes possibilités en fonction de ses besoins ou des moments de la journée.

Amazfit GTR 14

Afin d’économiser la batterie, l’affichage est éteint en temps normal et s’active lorsqu’on bouge le poignet pour placer la montre sous les yeux. Il est cependant possible d’activer un mode always on qui affichera en permanence un écran minimaliste, en plus de l’affichage complet, ce qui influera évidemment sur l'autonomie.

Cette fonction se révèle finalement assez utile dans la mesure où l’affichage de l’écran complet prend un peu de temps, ce qui peut finir par devenir agaçant. De notre point de vue, l’affichage met un quart de seconde de trop à s’allumer, ce qui empêche de lire l’heure en un coup d’oeil et force une oeillade un peu trop prolongée.

L’écran AMOLED, avec ses couleurs chatoyantes, est parfait en intérieur et en luminosité moyenne et reste bien lisible en plein soleil, sans rivaliser avec les écrans transflectifs tels que celui de la Garmin Instinct.

Amazfit GTR 08

Passée cette couche supérieure de l’interface plutôt bien pensée, on tombe sur une liste de fonctions à faire défiler. Malgré les jolies couleurs des icônes, on sent que l’ergonomie a été moins travaillée et il faudra jouer du défilement pour atteindre la fonction désirée (à moins d’un accès direct via le bouton programmable), à raison de 3 items maximum affichés.

Accéder par exemple au chronomètre demandera cinq manipulations (3 défilements, 2 appuis), ce qui est excessif et rebute à utiliser ces fonctions enfouies dans les sous-menus de l'interface.

Amazfit GTR 05

On trouve malgré tout l’essentiel des besoins d’une montre connectée standard dans cette liste avec une gestuelle simple (un appui pour valider, un glisser vers la gauche pour revenir en arrière) pour en valider les options. On passera sur les traductions parfois un peu étranges des éléments de l’interface.

Malgré quelques imperfections, l’interface de la montre Amazfit GTR est assez simple à prendre à main et l’on parviendra facilement à jongler entre les différentes fonctionnalités. On aurait aimé pouvoir programmer certains aspects et affichages selon différents scénarios (maison, bureau) ou selon l’heure mais tout reste relativement facile d’accès.



Au quotidien comme pour le sport

La montre connectée Amazfit GTR est d’abord destinée à un usage quotidien avec un suivi d’activité, de sommeil et l’affichage des notifications. A cette fin, elle embarque plusieurs types de capteurs, au-delà du cardiofréquencemètre optique.

On trouvera à bord un accéléromètre 6 axes, un magnétomètre pour la boussole et une capteur de pression atmosphérique / altimètre. Si l’écran de la montre affiche certaines informations, la synthèse des données est réalisée sur l’application mobile Amazfit.

Amazfit GTR 04

C’est là que l’on trouvera les graphiques sur plusieurs jours des données récoltées dans les différents compartiments (nombre de pas, rythme cardiaque, cycles du sommeil…) avec des scores et des comparaisons par rapport à une moyenne d’utilisateurs.

 Amazfit GTR App 01Amazfit GTR App 03

L’application mobile a profité d’une refonte à l’occasion du lancement de l’Amazfit GTR et la présentation est simplifiée par rapport à la version précédente. Pour ce qui est de la qualité des données récoltées, on est dans la moyenne des différentes plates-formes du marché.

Une partie des mouvements de poignets est décomptéé comme des pas tandis que la détection des phases de sommeil, notamment en début ou fin de cycle, peut-être aléatoire. L’intérêt vient donc plutôt de la masse des données récoltées et des moyennes qui peuvent en être tirées pour en dégager des tendances plutôt que de mesures ponctuelles.

Amazfit GTR 06

Pour ce qui est des notifications, on pourra choisir depuis l’application mobile quels services seront autorisés à afficher des messages sur la montre. C’est pratique lorsqu’il y en a peu, un peu moins lorsqu’ils s’amoncellent, d’autant plus qu’il faut alors les chercher dans le sous-menu “Notice” (encore une traduction aléatoire).

On obtiendra les titres des emails et le contenu des SMS mais pas les images des MMS, par exemple. Mais l’idée reste d’avoir une idée d’une notification (et/ou de son importance) sans avoir à sortir le smartphone à chaque sollicitation. La montre avertit également des appels mais il faudra alors utiliser le téléphone pour y répondre.

Amazfit GTR 15

La montre Amazfit GTR se veut aussi une montre sportive. Elle se destine plutôt aux sportifs occasionnels et ne comporte pas tous les raffinements d’une montre sportive complète mais elle offre déjà de quoi se maintenir en bonne forme.

Elle intègre 12 pré-programmes sportifs, de la marche à la course en passant par le sport en salle et la natation. Le fonctionnement est similaire à ce qu’on peut voir sur la Stratos et la montre dispose de son propre GPS.

Amazfit GTR App 02Amazfit GTR App 05

Le lancement d’un programme de sport active la puce GPS...qui peut mettre du temps avant d’être opérationnelle. Dans notre cas, il a fallu entre 45 secondes et 3 minutes avant d’obtenir une position.

Amazfit GTR 03

La qualité de positionnement dépendra aussi en partie du parcours et de ses obstacles. S’il n’y a pas de souci particulier sur voie dégagée, la détermination de la position est plus compliquée lors d’une marche en sous-bois et le géopositionnement peine alors à suivre le tracé d’un chemin...quand il n’est pas purement interrompu. Cela n’est pas très gênant en terrain connu mais cela peut le devenir sur des randonnées en terrain plus difficile et moins bien appréhendé.

Pour le reste, la montre fait le job avec la récupération d’un ensemble de données durant la session qui pourra être analysé ensuite depuis l’application mobile. On trouvera donc là un allié pour s’entraîner et s’améliorer.

Et l’autonomie ? Sur ce point, la montre Amazfit GTR s’avère assez satisfaisante. La promesse des 24 jours d’autonomie avec toutes les fonctions activées n’est pas loin d’être tenue, ce qui laisse de quoi voir venir et fait pâlir l’Amazfit Stratos et ses 5 jours.

Amazfit GTR App 04Amazfit GTR autonomie

En la manipulant souvent pour les besoins du test, avec ses fonctions activées et une mesure en continu de la fréquence cardiaque, la montre était encore à plus de 30% d’autonomie au bout de 15 jours. Évidemment, activer la puce GPS en faisant du sport régulièrement réduira fortement l’autonomie mais, pour l’usage polyvalent prévu, on obtient une durée de fonctionnement plutôt intéressante.

A l’usage, on a eu tendance à jouer avec les différentes possibilités, qu’il s’agisse d’activer le mode économie d’énergie la nuit pour un fonctionnement minimal (mais qui coupe aussi la mesure régulière de la fréquence cardiaque) ou d’activer l’affichage permanent en fonction des situations sans avoir à se restreindre ou à craindre de manquer d’énergie à la fin de la journée, ce qui est très confortable.

Le chargeur, sous forme d’un petit socle, est plus simple et mieux pensé que celui de l’Amazfit Stratos, avec des connecteurs PoGo et un positionnement par aimant. On n’a pas rencontré de soucis particuliers pour la charge.



Conclusion

La marque Huami (soutenue par Xiaomi) n'en est plus à son coup d'essai en matière de montre connectée et le modèle Amazfit GTR synthétise joliment son savoir-faire en la matière.

Son design épuré conviendra à une majorité de styles vestimentaires sans avoir l'air d'un jouet ou jouer la surenchère des grosses montres sportives et la première couche de l'interface apporte une simplicité bienvenue appuyée par son affichage tactile AMOLED offrant réactivité, couleurs vives et bonne définition.

Amazfit GTR 17

On pourra regretter que la partie plus profonde de l'interface se contente d'une liste de fonctions qu'il faudra aller chercher par un défilement un peu fastidieux et pas très ergonomique. On saluera toutefois la présence d'un bouton programmable pour activer plus rapidement sa fonction préférée.

La partie logicielle propriétaire (impossible d'ajouter des applications ou fonctions supplémentaires) est réactive mais on aurait aimé une activation de l'affichage un peu plus rapide lorsqu'on porte le poignet devant ses yeux pour rendre le geste plus naturel.

Amazfit GTR 16

Si l'Amazfit GTR affiche des notifications légères et suit l'activité au quotidien, elle sait aussi devenir montre sportive avec plusieurs modes pré-programmés et un module GPS qui peut être un peu long à se mettre en route et sera à la peine dans les canyons urbains et terrains boisés mais qui reste intéressant en combinaison avec l'application mobile Amazfit App.

L'autonomie constitue un argument fort de cette montre connectée. Avec deux à trois semaines d'autonomie en fonction des usages, voire beaucoup plus en limitant l'activation des fonctions, la fréquence de recharge reste raisonnable et l'on n'aura pas les yeux rivés sur l'indicateur de batterie.

Du côté du prix, la montre Amazfit GTR se situe dans la moyenne supérieure du marché mais sa qualité de finition, sa simplicité de fonctionnement et son autonomie plaident pour elle. Pour rappel, la version testée ici provient du revendeur Geekbuying qui propose actuellement la montre connectée Amazfit GTR 47 mm en promotion à seulement 125 € avec le code GENERATION avec une expédition depuis l'Italie par DHL (2€) en 1 à 2 jours. Egalement disponible aux mêmes conditions la version 42 mm à 121 € avec le code GENERATION42mm.



+ Les plus
  • Bel écran AMOLED
  • Interface réactive
  • Autonomie de plusieurs semaines
  • Cardiofréquencemètre optique
  • Module GPS intégré
- Les moins
  • Activation de l'écran un peu lente
  • GPS parfois capricieux


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
CoRsCiA Hors ligne VIP icone 6477 points
Premium
Le #2081971
elle me fait sérieusement de l’œil cette montre, mais ma stratos étant encore en parfait état de fonctionnement, je passerai mon chemin.

Je vais juste je pense passer par une rom alternative pour profiter de certains axes d'amélioration.
Sinon, je confirme, je fais 5 jours avec le cardio H24 ... une tuerie cette stratos
FRANCKYIV Absent VIP icone 49658 points
Premium
Le #2082143
Marchi pour le test
Piero Hors ligne Equipe GNT icone 1558 points
Le #2088744
Plutôt classe cette montre
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar