Amazon : la demande de chômage partiel refusée

Le par  |  24 commentaire(s)
amazon-france-centre-distribution-chalon

La demande de chômage partiel d'Amazon France a été refusée par le ministère du Travail. Les sites en France devraient restés fermés jusqu'en fin de semaine.

Le ministère du Travail a refusé une demande de chômage partiel d'Amazon pour ses six sites en France. Le ministère justifie sa décision par le fait que la fermeture des sites du groupe est en rapport avec une décision de justice et non une baisse d'activité.

Par décision de justice et suite à une plainte de l'Union syndicale Solidaires, Amazon France Logistique doit restreindre son activité aux produits essentiels et procéder à une évaluation des risques professionnels pour les salariés en lien avec l'épidémie de Covid-19.

Le jugement a été confirmé en appel avec quelques ajustements. Depuis mi-avril, Amazon a fait le choix de fermer temporairement ses entrepôts en France, en justifiant un risque financier trop important - en raison d'une astreinte - en cas de traitement accidentel de produits non autorisés.amazon-logoL'activité du groupe se poursuit néanmoins en s'appuyant notamment pour cela sur ses autres sites en Europe. Par ailleurs, les vendeurs tiers qui passent par Amazon.fr et livrent par eux-mêmes ne sont pas impactés.

Pour les syndicats, la demande de chômage partiel d'Amazon était " indécente " (PNG). " Ce dispositif a été mis en place pour venir en aide aux salariés des entreprises dont l'activité est rendue impossible dans la période, comme la restauration ou les commerces non essentiels. [...] Amazon a fait le choix de fermer temporairement ses entrepôts depuis le 16 avril dernier, tout en poursuivant son activité depuis ceux européens, pour mieux se soustraire à deux décisions de justice successives. "

Les syndicats demandent " une véritable négociation pour en vue d'une reprise progressive de l'activité. " Selon Reuters, Amazon veut prolonger la fermeture de ses entrepôts en France jusqu'à vendredi prochain inclus.

Lors de la publication des résultats pour le premier trimestre, le patron d'Amazon Jeff Bezos a annoncé qu'au second trimestre, le groupe n'affichera par de profit. Tout sera investi pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus et pour la protection des employés.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Great Sword Zowie Hors ligne VIP 5286 points
Le #2098272
Cette Vendetta contre Amazon, c'est vraiment ridicule à force.
Le #2098273
Great Sword Zowie a écrit :

Cette Vendetta contre Amazon, c'est vraiment ridicule à force.


C'est des miettes comparées au manque à gagner pour la France qu'elle provoque avec son « optimisation fiscale ».
Le #2098275
Najbox a écrit :

Great Sword Zowie a écrit :

Cette Vendetta contre Amazon, c'est vraiment ridicule à force.


C'est des miettes comparées au manque à gagner pour la France qu'elle provoque avec son « optimisation fiscale ».


mais ce n'est pas de la faute à Amazon, c'est de la faute aux règles fiscales françaises délirantes. Soit l'optimisation fiscale est légale et il n'y a rien à dire. Soit elle est illégale et on condamne. Si elle est légale et que l'on râle, il suffit juste de prendre le code des impôts et de le transformer en une malheureuse page. On a ce que l'on mérite. On ne peut quand même pas accuser les gens de respecter la loi...
Le #2098278
Great Sword Zowie a écrit :

Cette Vendetta contre Amazon, c'est vraiment ridicule à force.


C'est vrai qu'ils sont à plaindre

Le #2098282
Great Sword Zowie a écrit :

Cette Vendetta contre Amazon, c'est vraiment ridicule à force.


https://www.nextinpact.com/brief/depart-d-un-vice-president-d-amazon-----je-choisis-de-ne-pas-servir-ni-boire-ce-poison---12254.htm

Apparemment ça va beaucoup plus loin...
Le #2098283
cycnus a écrit :

Najbox a écrit :

Great Sword Zowie a écrit :

Cette Vendetta contre Amazon, c'est vraiment ridicule à force.


C'est des miettes comparées au manque à gagner pour la France qu'elle provoque avec son « optimisation fiscale ».


mais ce n'est pas de la faute à Amazon, c'est de la faute aux règles fiscales françaises délirantes. Soit l'optimisation fiscale est légale et il n'y a rien à dire. Soit elle est illégale et on condamne. Si elle est légale et que l'on râle, il suffit juste de prendre le code des impôts et de le transformer en une malheureuse page. On a ce que l'on mérite. On ne peut quand même pas accuser les gens de respecter la loi...


Ce n'est pas possible ce sont les lois et principes européens donc un peu plus que le code des impôts.
Le #2098285
jacob13 a écrit :

cycnus a écrit :

Najbox a écrit :

Great Sword Zowie a écrit :

Cette Vendetta contre Amazon, c'est vraiment ridicule à force.


C'est des miettes comparées au manque à gagner pour la France qu'elle provoque avec son « optimisation fiscale ».


mais ce n'est pas de la faute à Amazon, c'est de la faute aux règles fiscales françaises délirantes. Soit l'optimisation fiscale est légale et il n'y a rien à dire. Soit elle est illégale et on condamne. Si elle est légale et que l'on râle, il suffit juste de prendre le code des impôts et de le transformer en une malheureuse page. On a ce que l'on mérite. On ne peut quand même pas accuser les gens de respecter la loi...


Ce n'est pas possible ce sont les lois et principes européens donc un peu plus que le code des impôts.


Ah merci j'allais le dire

et pour plus d'information sur ce sujet chercher les articles 63 à 66 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (traité FUE).

Qui je cite ont pour objectif

- "Toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers doivent être levées, sauf circonstances exceptionnelles."
Le #2098287
D'ici que Amazon décide de ne pas ré ouvrir du tout ses entrepôts et là pour le coup ce sera chômage tout court !
Ils peuvent très bien se contenter de leurs plateformes européennes pour livrer en France.
Donc à vouloir jouer avec le feu et refuser à Amazon ce que l'on accorde à d'autres entreprises, c'est pousser mémé en direction des orties en espérant qu'elle passe sans se piquer
Le #2098302
jacob13 a écrit :

cycnus a écrit :

Najbox a écrit :

Great Sword Zowie a écrit :

Cette Vendetta contre Amazon, c'est vraiment ridicule à force.


C'est des miettes comparées au manque à gagner pour la France qu'elle provoque avec son « optimisation fiscale ».


mais ce n'est pas de la faute à Amazon, c'est de la faute aux règles fiscales françaises délirantes. Soit l'optimisation fiscale est légale et il n'y a rien à dire. Soit elle est illégale et on condamne. Si elle est légale et que l'on râle, il suffit juste de prendre le code des impôts et de le transformer en une malheureuse page. On a ce que l'on mérite. On ne peut quand même pas accuser les gens de respecter la loi...


Ce n'est pas possible ce sont les lois et principes européens donc un peu plus que le code des impôts.


Donc c'est la faute de l'Europe, pas d'Amazon.

Je m'attends à ce qu'Amazon ne réouvre pas ses entrepôts français.
Le #2098303
kerlutinoec a écrit :

jacob13 a écrit :

cycnus a écrit :

Najbox a écrit :

Great Sword Zowie a écrit :

Cette Vendetta contre Amazon, c'est vraiment ridicule à force.


C'est des miettes comparées au manque à gagner pour la France qu'elle provoque avec son « optimisation fiscale ».


mais ce n'est pas de la faute à Amazon, c'est de la faute aux règles fiscales françaises délirantes. Soit l'optimisation fiscale est légale et il n'y a rien à dire. Soit elle est illégale et on condamne. Si elle est légale et que l'on râle, il suffit juste de prendre le code des impôts et de le transformer en une malheureuse page. On a ce que l'on mérite. On ne peut quand même pas accuser les gens de respecter la loi...


Ce n'est pas possible ce sont les lois et principes européens donc un peu plus que le code des impôts.


Donc c'est la faute de l'Europe, pas d'Amazon.

Je m'attends à ce qu'Amazon ne réouvre pas ses entrepôts français.


si Amazon a ouvert des entrepôts en France c'est qu il y a un besoin. Il rouvrirons.

l'UE est se qu'elle est, la France n'est pas obligé d'en faire parti. c'est bien la faute de la France qui est dans une alliance par pur idéologie alors quelle lui est défavorable.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme