Amazon déploiera sa constellation Kuiper avec des fusées Atlas V

Le par Jérôme G.  |  25 commentaire(s)
amazon-kuiper

Les premiers déploiements de satellites de télécommunications dans le cadre du projet Kuiper d'Amazon se feront grâce à des lanceurs Atlas V d'ULA.

Pour son projet Kuiper d'Internet par satellite avec des satellites en orbite terrestre basse, Amazon a annoncé cette semaine la signature d'un contrat avec la coentreprise United Launch Alliance (ULA) de Boeing et Lockheed Martin. Il porte sur neuf lancements avec des fusées Atlas V.

Ce lanceur américain Atlas V pour charge utile moyenne et lourde a déjà largement fait ses preuves avec des missions pour le compte de clients commerciaux et gouvernementaux. En juillet dernier, il a notamment servi à la mise en orbite de la sonde spatiale Mars 2020 transportant le rover Perseverance.

" Atlas V est un lanceur offrant le bon niveau de performance, de capacité et de fiabilité dont nous avons besoin pour commencer notre déploiement à grande échelle ", écrit Amazon.

amazon-ula-atlas-v

Et New Glenn de Blue Origin ?

Reste tout de même une surprise dans la mesure où l'on pouvait s'attendre à une attribution des lancements à Blue Origin, la société aérospatiale créée par Jeff Bezos… le fondateur d'Amazon. De quoi se poser des questions sur le lanceur lourd New Glenn de Blue Origin.

blue-origin-new-glenn

À voir si ce n'est qu'un problème de calendrier, sachant que le vol inaugural du lanceur réutilisable New Glenn est attendu pour fin 2022. Pour son projet Kuiper, Amazon est susceptible d'avoir besoin d'autres partenaires et lanceurs. Une option SpaceX - qui œuvre au déploiement de sa solution Starlink d'Internet par satellite - est-elle envisageable ?

Le projet Kuiper ambitionne une constellation de 3 236 satellites en orbite terrestre basse avec 784 satellites à 590 km d'altitude, 1 296 satellites à 610 km et 1 156 satellites à 630 km. La moitié des satellites doit être déployée d'ici 2026.

amazon-kuiper-antenne-prototype

L'objectif est de couvrir environ 95 % de la population mondiale. " Nous sommes déterminés à faire du haut débit abordable une réalité pour les clients et les communautés du monde entier ", déclare Jeff Bezos. L'été dernier, Amazon avait annoncé un investissement de plus de 10 milliards de dollars dans le projet Kuiper.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
chriscombs offline Hors ligne Vétéran avatar 1526 points
Le #2129149
Énorme gâchis pour l'observation astronomique, vu le faible nombre de clients potentiels... A 500€ le kit satellite + 100€ par mois l'abonnement (cf SpaceX), ça limite l'offre aux ruraux isolés des pays développés.

La seule solution pour une adoption massive : offrir cette offre avec Amazon Prime. Dans ce cas, les gens résilieront éventuellement leur abonnement DSL / fibre.
zzepx offline Hors ligne VIP icone 9890 points
Premium
Le #2129151
chriscombs a écrit :

Énorme gâchis pour l'observation astronomique, vu le faible nombre de clients potentiels... A 500€ le kit satellite + 100€ par mois l'abonnement (cf SpaceX), ça limite l'offre aux ruraux isolés des pays développés.

La seule solution pour une adoption massive : offrir cette offre avec Amazon Prime. Dans ce cas, les gens résilieront éventuellement leur abonnement DSL / fibre.


C'est consternant qu'on laisse faire n'importe quoi par ces entreprises privées.

Non seulement c'est une catastrophe pour l'observation astronomique, mais pour l'espace poubelle on fait quoi?
Ceux qui envoient leurs merdes on va les obliger à les récupérer quand elles seront en fin de vie?
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 33176 points
Le #2129152
Encore 2 ou 3 protagonistes désirant leurs réseau en orbite basse et on ne pourra, non seulement plus observer l'espace depuis la terre, mais en plus envoyer un satellite ou rejoindre l'ISS sera une gageure...
graveen offline Hors ligne VIP icone 7491 points
Le #2129153
Mais putain quand est-ce qu'on interdira ce genre de conneries ? C'est désolant, navrant, et pas du tout dans la préservation des espaces (!!) naturels.

mega facepalm pour Starlink, Kuiper, et tous les gogols qui voudront ensuite leur emboiter le pas.

Ca illustre bien la conquête spatiale, premier arrivé premier servi. Mars sera d'ici 20 ans un dépotoir.
Karnash offline Hors ligne Vétéran icone 1691 points
Le #2129156
L'humain met malheureusement la merde partout ou il va .............
Kimyh offline Hors ligne Vénéré avatar 3510 points
Le #2129161
Tout ca pour mater tik tok dans la savane ?
skynet offline Hors ligne VIP icone 88151 points
Le #2129164
zzepx a écrit :

chriscombs a écrit :

Énorme gâchis pour l'observation astronomique, vu le faible nombre de clients potentiels... A 500€ le kit satellite + 100€ par mois l'abonnement (cf SpaceX), ça limite l'offre aux ruraux isolés des pays développés.

La seule solution pour une adoption massive : offrir cette offre avec Amazon Prime. Dans ce cas, les gens résilieront éventuellement leur abonnement DSL / fibre.


C'est consternant qu'on laisse faire n'importe quoi par ces entreprises privées.

Non seulement c'est une catastrophe pour l'observation astronomique, mais pour l'espace poubelle on fait quoi?
Ceux qui envoient leurs merdes on va les obliger à les récupérer quand elles seront en fin de vie?


J'allais écrire exactement la même chose. Des entreprises privées à but lucratif qui balancent des milliers de satellites au dessus de nos têtes.

MAIS QUE FAIT L'UE ?????

Tout comme nos eaux territoriales notre ciel devrait être protégé, en tout cas réglementé sur ce qui s'y trouve.
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6050 points
Le #2129165
zzepx a écrit :

chriscombs a écrit :

Énorme gâchis pour l'observation astronomique, vu le faible nombre de clients potentiels... A 500€ le kit satellite + 100€ par mois l'abonnement (cf SpaceX), ça limite l'offre aux ruraux isolés des pays développés.

La seule solution pour une adoption massive : offrir cette offre avec Amazon Prime. Dans ce cas, les gens résilieront éventuellement leur abonnement DSL / fibre.


C'est consternant qu'on laisse faire n'importe quoi par ces entreprises privées.

Non seulement c'est une catastrophe pour l'observation astronomique, mais pour l'espace poubelle on fait quoi?
Ceux qui envoient leurs merdes on va les obliger à les récupérer quand elles seront en fin de vie?


La plupart de ces déchets proviennent des opérations publiques des États, pas du privé qui s'adapte avec des engins réutilisables ou qui prolongent la durée de vie des autres.

Dernier exemple en date, l'ISS qui a relargué ni vu ni connu 3 tonnes de batteries périmées :
https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/debris-spatial-iss-largue-espace-dechet-3-tonnes-4048/

Pourtant, on n'a entendu personne se plaindre de ces États pollueurs... mais c'est vrai que le collectiviste urbain (qui ne voie déjà plus les étoiles) et ignare (pardon pour la redondance) préfère fermer les yeux et râler contre le méchant privé qui fait des choses utiles pour les laissés pour compte numériques dans le rural (qui eux admirent encore le ciel même avec des satellites)...
zzepx offline Hors ligne VIP icone 9890 points
Premium
Le #2129170
tmtisfree a écrit :

zzepx a écrit :

chriscombs a écrit :

Énorme gâchis pour l'observation astronomique, vu le faible nombre de clients potentiels... A 500€ le kit satellite + 100€ par mois l'abonnement (cf SpaceX), ça limite l'offre aux ruraux isolés des pays développés.

La seule solution pour une adoption massive : offrir cette offre avec Amazon Prime. Dans ce cas, les gens résilieront éventuellement leur abonnement DSL / fibre.


C'est consternant qu'on laisse faire n'importe quoi par ces entreprises privées.

Non seulement c'est une catastrophe pour l'observation astronomique, mais pour l'espace poubelle on fait quoi?
Ceux qui envoient leurs merdes on va les obliger à les récupérer quand elles seront en fin de vie?


La plupart de ces déchets proviennent des opérations publiques des États, pas du privé qui s'adapte avec des engins réutilisables ou qui prolongent la durée de vie des autres.

Dernier exemple en date, l'ISS qui a relargué ni vu ni connu 3 tonnes de batteries périmées :
https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/debris-spatial-iss-largue-espace-dechet-3-tonnes-4048/

Pourtant, on n'a entendu personne se plaindre de ces États pollueurs... mais c'est vrai que le collectiviste urbain (qui ne voie déjà plus les étoiles) et ignare (pardon pour la redondance) préfère fermer les yeux et râler contre le méchant privé qui fait des choses utiles pour les laissés pour compte numériques dans le rural (qui eux admirent encore le ciel même avec des satellites)...


L' "ignare" , bien qu'il n'habite pas en ville, il va se contenter de te faire remarquer qu'on ne t'a pas attendu pour s'émouvoir et se plaindre des états pollueurs, particulièrement de l'espace.

Il t'a visiblement échappé que les mises en orbite par les entreprises privées sont en augmentation exponentielle.
Je n'ai rien contre le privé, bien au contraire, à partir du moment où il est mis en concurrence et est réellement et honnêtement contrôlé. Il est bien plus inventif et généralement moins coûteux.

Grace à Amazon et SpaceX tu vas enfin pouvoir accéder à internet dans ta campagne...
zzepx offline Hors ligne VIP icone 9890 points
Premium
Le #2129171
skynet a écrit :

zzepx a écrit :

chriscombs a écrit :

Énorme gâchis pour l'observation astronomique, vu le faible nombre de clients potentiels... A 500€ le kit satellite + 100€ par mois l'abonnement (cf SpaceX), ça limite l'offre aux ruraux isolés des pays développés.

La seule solution pour une adoption massive : offrir cette offre avec Amazon Prime. Dans ce cas, les gens résilieront éventuellement leur abonnement DSL / fibre.


C'est consternant qu'on laisse faire n'importe quoi par ces entreprises privées.

Non seulement c'est une catastrophe pour l'observation astronomique, mais pour l'espace poubelle on fait quoi?
Ceux qui envoient leurs merdes on va les obliger à les récupérer quand elles seront en fin de vie?


J'allais écrire exactement la même chose. Des entreprises privées à but lucratif qui balancent des milliers de satellites au dessus de nos têtes.

MAIS QUE FAIT L'UE ?????

Tout comme nos eaux territoriales notre ciel devrait être protégé, en tout cas réglementé sur ce qui s'y trouve.


"MAIS QUE FAIT L'UE ?????"

Elle n'envoie pas des milliers de satellites dans le ciel.

Elle a assez à faire avec Galileo.
30 satellites dont 6 de rechange. Et le moins qu'on puisse dire est que c'est poussif.

On est loin des milliers prévus par SpaceX et Amazon.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire