Amazon One : scanner la paume de la main pour s'authentifier de façon sécurisée

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s)
Amazon One

Oubliez le lecteur d'empreintes ou le scan de la rétine : Amazon One propose désormais d'analyser la paume de votre main pour une authentification sécurisée.

Toujours en quête de simplification de l'expérience utilisateur (qui est avant tout un consommateur), Amazon a imaginé un nouveau moyen pour authentifier une personne avant de la laisser payer ou accéder à un lieu sécurisé : scanner la paume de sa main.

C'est l'idée du nouveau système Amazon One qui assure une authentification sécurisée et peut être utilisé pour divers services et scénarios d'usage. En premier lieu, la firme va l'utiliser pour ses magasins sans caisse Amazon Go mais elle voit d'innombrables possibilités, du paiement à l'application de cartes de fidélité en passant l'accès sécurisé à un lieu, comme un stade, par exemple.

Amazon One 02

Le dispositif, sorte de douchette inversée, peut être en effet placé à côté d'une caisse et faciliter certaines opérations sans avoir à sortir une carte de fidélité, son smartphone ou un badge puisqu'il suffit de placer sa main au-dessus.

Pour les boutiques Amazon Go, cela permet par exemple de simplifier la procédure en reliant une carte de crédit au scan de la paume de la main, sans avoir forcément besoin d'un compte Amazon.

Amazon One

La firme revendique une facilité d'utilisation et affirme que l'identification de la paume de la main peut être plus sécurisée que d'autres éléments biométriques, tandis que chaque paume possède un certain nombre de caractéristiques la rendant unique.

Il y a aussi le mouvement de la main positionnée au-dessus du capteur qui est reconnu et ne peut être trompé par une simple photographie. En ces temps de coronavirus, Amazon indique aussi que le système est sans contact, ce qui pourra être d'autant plus apprécié des clients.

Amazon met en avant un haut degré de sécurité dans l'utilisation des données, les images chiffrées de la paume étant stockées de façon sécurisée en cloud et non sur le dispositif Amazon One.

Ces données biométriques seront donc difficiles à intercepter par un tiers mais elles arriveront sur les serveurs d'Amazon, même si elles ne seront pas forcément reliées à un compte Amazon et pourront être effacées par l'utilisateur.

La reconnaissance palmaire va être mise en service dans les deux boutiques Amazon Go de Seattle et le géant de l'e-commerce pourra élargir son usage en fonction des retours.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2109801
J'espère ne pas mourir avant de voir si un jour il ne faudra pas scanner notre trou d. c.. pour notre identification

En tout le but ultime est la puce RFID invisible à l'oeil nu (de la taille d'une molécule greffée à l'ARN dont la matrice fournira en temps réelle toutes les indications de notre corps sans compter le stockage de données (Go-To) et la transmissions 10G dans un futur proche à des serveurs avec toutes les applications qui s'y joignent. (santé, médicale, assurance, paiement, achat...) la CB, monnaies et billets aux cimetières.

La transmission même de notre ADN va servir de passage aux portiques, contrôles, caméra de surveillance et filtrages .

Chose (l'ADN) qui est tout juste la seule totalement non modifiable et piratable pour l'humain sans intervention génétique avec une marge d'erreur proche du zéro

Tout a déjà commencé en 2010 :
https://www.pasteur.fr/fr/puce-adn-detecter-virus-emergents

(faite un copié-collé
https://www.news-medical.net/life-sciences/How-Do-Microarrays-Work-(French).aspx

https://rh.gatech.edu/news/631208/25-million-project-will-advance-dna-based-archival-data-storage
https://systeme.developpez.com/actu/290912/Pour-rendre-le-stockage-a-base-d-ADN-commercialement-viable-le-Departement-americain-de-la-Defense-attribue-un-contrat-de-25-millions-dollars/

Parti sur de bons sentiments cela va bien entendu être détourné et commercialisé pour gagner un maxi de fric et une pierre deux coup un contrôle total sur la masse de brebis ou moutons appelez les comme vous voulez mais bon beaucoup l'auront aussi sans leur consentement (prénatal) et le tout relié entre elles de part le monde centralisé sur un axe précis (serveur).
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar