Amazon : pas de nouveau bénéfice trimestriel record

Le par  |  1 commentaire(s)
amazon-logo

Après avoir enchaîné quatre trimestres records en matière de bénéfices, les résultats d'Amazon marquent un peu le pas. Ils sont notamment bridés par l'onéreuse livraison en 24 heures, mais les ventes sont au beau fixe.

Pour le deuxième trimestre de son exercice 2019, Amazon annonce un chiffre d'affaires en progression de 20 % sur un an à 63,4 milliards de dollars. Le groupe de Jeff Bezos dégage un bénéfice net de 2,6 milliards de dollars. Il y a un an, c'était un bénéfice de 2,5 milliards de dollars.

La progression des ventes est dans le haut du panier des prévisions d'Amazon, contrairement au bénéfice dont la légère progression sur un an a déçu les analystes. Cette fois-ci, il n'y a pas eu de nouveau record à ce niveau, comme cela avait été le cas quatre fois d'affilée auparavant.

amazon-benefice-net-trimestriel

Au premier trimestre, les profits réalisés par Amazon avaient notamment plus que doublé en un an. Dans les échanges après-Bourse, le titre du groupe a perdu un peu moins de 2 %.

" La livraison gratuite en un jour est désormais disponible pour les abonnés Prime sur plus de 10 millions de produits, et ce n'est qu'un début ", commente le patron et fondateur d'Amazon. Or, ce sont justement les investissements pour démocratiser la livraison en 24 heures auprès de ses abonnés Amazon Prime (d'abord en Amérique du Nord) qui pénalisent ses résultats.

Au deuxième trimestre, un tel service a coûté à Amazon plus cher que prévu en dépassant les 800 millions de dollars.

Amazon-Prime

AWS (Amazon Web Services) représente des ventes nettes trimestrielles de 8,4 milliards de dollars pour un bénéfice opérationnel de 2,1 milliards de dollars qui est en léger retrait par rapport au premier trimestre. La vente de produits et services représente de son côté 55 milliards de dollars pour un bénéfice opérationnel sous la barre du milliard de dollars.

La Commission européenne a ouvert une enquête approfondie visant Amazon et son utilisation de données d'autres vendeurs écoulant des produits sur son site (via sa marketplace). Aux États-Unis, une vaste enquête sur de possibles pratiques anticoncurrentielles des plateformes en ligne leaders du marché (moteurs de recherche, réseaux sociaux et services de commerce en ligne) a été ouverte. Amazon est vraisemblablement concerné mais n'a pas fait de commentaires.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2073733
2,6 Milliards de bénéfice net, et cela a déçu les analystes ???
WTF!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme