Antitrust : les États-Unis enquêtent sur les géants du numérique... dont les GAFA

Le par  |  6 commentaire(s)
gafa

Les États-Unis lancent une vaste enquête sur les moteurs de recherche, réseaux sociaux et plateformes de commerce en ligne pour des soupçons de pratiques anticoncurrentielles.

Le département de la Justice des États-Unis (DOJ) annonce l'ouverture d'une enquête sur les pratiques des plateformes en ligne leaders du marché. Elle est placée sous l'égide de sa division antitrust. L'enquête devra déterminer comment les entreprises concernées ont obtenu leur position sur le marché et si elles ont usé pour cela de pratiques anticoncurrentielles.

Le ministère américain de la justice évoque d'éventuelles entraves à l'innovation ou un possible impact pour les consommateurs. Il ne cite toutefois pas de noms et se contente de mentionner des domaines comme la recherche en ligne (search), les réseaux sociaux et des services de commerce en ligne.

Inévitablement, des noms comme Google (Alphabet), Facebook ou encore Amazon viennent immédiatement à l'esprit. D'après le Wall Street Journal, il faut aussi y ajouter - entre autres - Apple, notamment avec son App Store.

" Le but de l'enquête est d'évaluer les conditions de la concurrence sur le marché en ligne d'une manière objective et équitable, et de veiller à ce que les Américains aient accès à des marchés libres où les entreprises se font concurrence sur le fond pour fournir les services que les utilisateurs veulent ", écrit le DOJ dans un communiqué. Il ajoute que le cas échéant, il procédera comme il se doit pour obtenir réparation.

La Commission européenne a infligé trois grosses amendes à Google (Alphabet) pour des abus de position dominante avec AdSense for Search (publicité en ligne ; entre 2006 et 2016), Android (pour protéger sa position dominante dans la recherche en ligne) et son service de comparaison de prix. Un total cumulé de 8,25 milliards d'euros avec Google qui a fait appel. L'exécutif européen se penche en outre sur le cas d'Amazon avec sa marketplace.

Avec l'enquête du département de la Justice des États-Unis, il se pose en filigrane la question de la régulation, voire d'un démantèlement de certains groupes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2073472
Espérons que GAFAM devienne GAzeryuiopFghjklAwxvbnMdtc
Le #2073493
GAFAM comme dans Microsoft, la mère de tous les monopoles informatiques ainsi que des backdoors ouvertes aux services secrets incrustés dans leurs OS depuis plus de 20 ans..
Le #2073520
Lustuccc a écrit :

GAFAM comme dans Microsoft, la mère de tous les monopoles informatiques ainsi que des backdoors ouvertes aux services secrets incrustés dans leurs OS depuis plus de 20 ans..


Je n'ai pas d'élément de preuve, mais je pense que les services secrets américains ont toujours œuvré pour que de telles "backdoors" existent ...
Et je ne vois pas de raison pour que cela soit limité aux USA !
Le #2073525
Je pense pas que l'enquête porte sur les backdoors malheureusement.
Par contre faut surveiller la primaire Démocrate. Si une candidate comme E. Warren passe, elle a annoncé qu'elle allait démonter les GAFAMs.
Le #2073541
Oui, en toile de fond, c'est le Libra qui pose problème.
Que l'économie américaine brille à travers ses GAFAM pour dominer le monde, c'est bien, mais Facebook et quelques autres sociétés risquent de la faire à l'envers vis à vis de l'Etat américain avec le Libra. Ils ont franchi la ligne jaune.
Le #2073547
[expectation] Si cette commission fait bien sont TAF elle est pas prête d'être au chaumage [/Expectation]

[Reality] Si cette commission fait du bon travail elle va disparaitre victime des lobbyistes de tout bord [/Reality]
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme