AMD Epyc : Intel perd 6% en Bourse face à la montée d'AMD dans les processeurs pour serveurs

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Reuters
AMD Epyc

Les très bons résultats trimestriels d'AMD et sa roadmap pour faire évoluer ses processeurs pour serveurs AMD Epyc vers une gravure en 7 nm inquiètent les investisseurs côté Intel et ont conduit à une chute de plus de 6% du cours.

La stratégie d'AMD autour des processeurs pour serveurs avec la série AMD Epyc avec la volonté de prendre des parts de marché au leader incontesté du segment, à savoir son grand rival Intel, est en train de payer et constitue un nouveau relais de croissance, en plus des processeurs pour PC et des GPU.

La présentation de très solides résultats financiers trimestriels et la préparation d'une nouvelle génération de processeurs AMD Epyc en 2019 qui passera à la gravure en 7 nm fournissent des indications assez claires de la volonté d'AMD de profiter de ce segment lucratif.

Le groupe semble ainsi bien placé pour récupérer à son profit une part de l'énorme gâteau des revenus issus des processeurs pour serveurs, ce qui n'est pas sans inquiéter les investisseurs d'Intel, alors même que ce dernier a justement déçu les analystes du côté de son activité de production de puces pour datacenters, relève Reuters.

Le cours du groupe de Santa Clara a ainsi dévissé de plus de 6% ce vendredi dans la crainte de voir la famille de processeurs Intel Xeon attaquée par des processeurs AMD Epyc aux performances attractives et qui ont déjà su intégrer les offres de plusieurs fabricants de serveurs, de Cisco à HPE (Hewlett Packard Enterprise).

La perspective de voir AMD être en capacité de prendre jusqu'à 10% de part de marché sur le segment des processeurs pour serveurs d'ici la fin de l'année prochaine pourrait porter un coup à la progression du cours d'Intel, notent déjà les analystes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2025379
Logique....

En Avril dernier, l'action Intel avait déjà perdu 9% de sa valeur. Le marché avait réagit à l'annonce d'Apple qui souhaite faire fabriquer en interne les processeurs de ses macs d'ici 2020. Apple représente 5% du CA annuel d'Intel.

Un marché concurrentiel est plus sain pour le marché.
Le #2025386
Intel l'a bien cherché en exploitant le consommateur pendant des années et des années. A se demander pourquoi on paie grassement les dirigeants. Un tas d'incapables quasiment tout le temps.
Le #2025387
cycnus a écrit :

Intel l'a bien cherché en exploitant le consommateur pendant des années et des années. A se demander pourquoi on paie grassement les dirigeants. Un tas d'incapables quasiment tout le temps.


Leurs CPU ne sont pourtant pas mauvais, mais ils se sont endormis sur leurs lauriers et en ont profité pour prendre les clients pour des vaches à lait (CPU peu innovant d'une génération à l'autre, presque obligation de changer de support donc de mobo, ...)

Ils vont maintenant se bouger c'est sûr, mais ce sera grâce à ce formidable coup de pied au cul de la part d'AMD
Le #2025392
cycnus a écrit :

Intel l'a bien cherché en exploitant le consommateur pendant des années et des années. A se demander pourquoi on paie grassement les dirigeants. Un tas d'incapables quasiment tout le temps.


Pas tout à fait d'accord.
Les actionnaires veulent des dividendes, rapidement, tu le leur en donnes.
Le boulot est fait.

Voilà pourquoi ils sont payés grassement, parce qu'ils leur travail

C'est pour cela qu'on voit que des entreprises familiales s'en sortent mieux, parce qu'ils n'hésitent pas à investir beaucoup d'argent en R&D, en pariant sur l'avenir...

Regarde Carrefour, un beau plantage avec leurs actionnaires qui voulaient un retour sur investissement rapide, et des entreprises familiales comme Seb, qui n'hésitent pas à investir, et qui marche très bien. ( il y a bien sur tjs des exceptions)
Le #2025404
Quand on voit le gain de puissance à chaque nouvelle génération de GPU Nvidia/AMD et le gain de puissance à chaque nouvelle génération de Core i7, on voit clairement qu'Intel, en l'absence de concurrence, a bien profité d'une architecture certes très en avance à sa sortie, mais qu'ils devront bien, un jour ou l'autre, penser à remplacer.
Well done AMD !
Le #2025416
La concurrence ne fait pas de mal et comme dit plus haut cela va profiter au consommateur avec une baisse des prix à venir et une évolution technologique à venir pour rester à la pointe.

Par ailleurs, cela ne fait pas de mal d’avoir de la concurrence sur le segment du X86 qui est très restreint.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme