Android : Google condamné à 207 milliards de wons pour abus de position dominante

Le par Jérôme G.  |  4 commentaire(s) | Source : Reuters
android-robot

En Corée du Sud, Google est sanctionné pour un accord anti-fragmentation empêchant les fabricants d'appareils Android d'installer des forks.

L'Autorité de la concurrence coréenne (Korea Fair Trade Commission ; KFTC) inflige à Google une amende d'un montant de 207,4 milliards de wons (près de 150 millions d'euros) pour abus de position dominante.

Il est reproché à Google d'avoir empêché les fabricants d'appareils Android d'utiliser des versions modifiées du système d'exploitation au socle open source (des forks). Une enquête avait été ouverte en 2016 après des allégations concernant des fabricants coréens comme Samsung et LG.

Selon la KFTC, Google a entravé la concurrence en obligeant les fabricants à se conformer à un accord anti-fragmentation. Il permet aux fabricants d'avoir un accès anticipé à Android, ainsi qu'au Google Play Store. En vertu de cet accord, les fabricants ne peuvent pas équiper des appareils de forks d'Android et en développer.

Google va faire appel

L'autorité coréenne impose des mesures correctrices en plus de l'amende. " Cette décision est significative dans la mesure où elle offre la possibilité de rétablir la pression concurrentielle future sur les marchés des systèmes d'exploitation et des applications mobiles ", déclare la KFTC.

Googleplex-campus

Google entend faire appel de la décision en considérant qu'elle ignore le fait que le programme de compatibilité Android a favorisé l'innovation et qu'elle nuira aux avantages dont bénéficient les consommateurs.

En Corée du Sud, le parlement a récemment adopté un projet de loi qui interdit à des acteurs comme Google et Apple d'obliger les développeurs d'applications à utiliser uniquement leurs systèmes de paiement. Les développeurs pourront utiliser des systèmes de paiement tiers dans leurs applications.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 19923 points
Le #2143246
"Google entend faire appel de la décision en considérant qu'elle ignore le fait que le programme de compatibilité Android a favorisé l'innovation et qu'elle nuira aux avantages dont bénéficient les consommateurs."


C'est bien connu, la diversité d'offres est néfaste pour le consommateur
Le #2143262
Si seulement l'Europe pouvait en faire de même.
smalldick away Absent VIP icone 6233 points
Le #2143287
Ça fait feu de tout bois en ce moment, quand tu finis par faire plus que de la m#rd# c'est pas étonnant non plus
BombingBasta offline Hors ligne Vénéré icone 2976 points
Le #2143301
Chitzitoune a écrit :

"Google entend faire appel de la décision en considérant qu'elle ignore le fait que le programme de compatibilité Android a favorisé l'innovation et qu'elle nuira aux avantages dont bénéficient les consommateurs."


C'est bien connu, la diversité d'offres est néfaste pour le consommateur


Déjà que les mises à jour sont un calvaire question obsolescence programmée avec chaque constructeur, alors qu'il y a une base android commune fournie par google (qui essaie d'améliorer les choses dernièrement), j'imagine même pas comment ça va tourner si chacun y va de son fork dégueu (déjà que les surcouches...).

Si ils veulent forker, ils le peuvent de ce que je comprends, ils ne seront juste plus des VIP et sans les GPS (mais du coup c'est bon puisqu'ils se plaignent du monopole du play store en Corée...).

Bref, ils feraient mieux d'attaquer les constructeurs pour qu'ils fournissent 5 ans minimum de mise à jour OS, car c'est bel est bien de l'abus de position dominante sur le consommateur...

My 2 cents de mec qui n'a plus de téléphone GAFAM depuis 6 ans.
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 19923 points
Le #2143356
BombingBasta a écrit :

Chitzitoune a écrit :

"Google entend faire appel de la décision en considérant qu'elle ignore le fait que le programme de compatibilité Android a favorisé l'innovation et qu'elle nuira aux avantages dont bénéficient les consommateurs."


C'est bien connu, la diversité d'offres est néfaste pour le consommateur


Déjà que les mises à jour sont un calvaire question obsolescence programmée avec chaque constructeur, alors qu'il y a une base android commune fournie par google (qui essaie d'améliorer les choses dernièrement), j'imagine même pas comment ça va tourner si chacun y va de son fork dégueu (déjà que les surcouches...).

Si ils veulent forker, ils le peuvent de ce que je comprends, ils ne seront juste plus des VIP et sans les GPS (mais du coup c'est bon puisqu'ils se plaignent du monopole du play store en Corée...).

Bref, ils feraient mieux d'attaquer les constructeurs pour qu'ils fournissent 5 ans minimum de mise à jour OS, car c'est bel est bien de l'abus de position dominante sur le consommateur...

My 2 cents de mec qui n'a plus de téléphone GAFAM depuis 6 ans.


Attention, il faut bien prendre en compte que d'un coté Google joue avec le coté "libre" de Android.. et de l'autre, si tu fais pas ce que Google décide ou ne passe pas par leur code fermé pour certains aspects, ils te ferment la porte d'Android

Sur le principe, ça devrait être entité distincte et indépendante qui gère Android (le projet libre), et la surcouche Google.

Plus ça avance, plus Google lie les 2 pour empêcher d'utiliser l'un, sans accepter tout et n'importe quoi de l'autre coté.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire