Android : Google vous sollicitera pour le choix du navigateur et moteur de recherche

Le par  |  10 commentaire(s)
android

Suite à son amende record en Europe pour abus de position dominante, Google va a priori laisser le choix du navigateur web et moteur de recherche sur des appareils Android.

Dans billet de blog intitulé " Soutenir le choix et la concurrence en Europe ", Kent Walker, le directeur juridique de Google, annonce qu'il sera demandé aux utilisateurs d'appareils Android en Europe " quels navigateurs et applications de recherche ils souhaitent utiliser. "

Cette mesure sera mise en branle au cours des prochains mois et concernera aussi bien les nouveaux utilisateurs Android que ceux déjà existants. Néanmoins, il y a peu de détails sur la manière dont cela va prendre forme.

" Nous allons désormais faire davantage pour que les propriétaires de smartphones Android connaissent le large choix de navigateurs et moteurs de recherche pouvant être téléchargés sur leurs smartphones. " Cette phrase laisse supposer qu'il pourrait y avoir un recours au Google Play Store.

Google-Play-navigateurs
À ce stade, il n'est pas précisé quelles applications concurrentes de Google Chrome et du moteur de recherche Google seront mises en évidence (et selon quels critères). Une mesure qui quoi qu'il en soit rappelle furieusement le cas de l'écran de sélection du navigateur par défaut dans Windows entre 2010 et 2014, lorsque Microsoft avait été sanctionné pour abus de position dominante au profit d'Internet Explorer.

Le changement opéré par Google est évidemment à mettre en relation avec son amende record de 4,34 milliards d'euros (qui est contestée en appel) infligée par la Commission européenne pour abus de position dominante avec Android, et notamment afin de protéger sa position dominante dans la recherche en ligne.

Google avait déjà apporté une curieuse réponse dans un autre registre, en facturant des droits de licences pour le Google Play Store et d'autres de ses applications aux fabricants d'appareils Android (vendant leurs produits en Europe). Avec la préinstallation de Google Search et Chrome, d'autres licences entrent en jeu et avec des remises sur le prix à payer (tout ou partie).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2055880
Firefox et qwant!
Le #2055893
j'aime bien le "a priori" dans la phrase "Google va a priori laisser le choix du navigateur web"

Perso c'est Adblock Browser et un VPN.
Le #2055897
Le #2055960
A force d'embaucher des Ex Microsoft on fini par faire la même merde
Le #2056006
c'est bizarre pour apple on ne dit rien avec safari installer d'office !!!
Le #2056015
Ah ben quand même ! Il était temps... Je ne vois pas pourquoi l'on imposait ça à MS et pas à Google.

Pour Apple, il n'est pas en position dominante comme Google sur les portable et MS sur le reste, donc il peut faire ce qu'il veut.
Le #2056016
phebus29 a écrit :

Ah ben quand même ! Il était temps... Je ne vois pas pourquoi l'on imposait ça à MS et pas à Google.

Pour Apple, il n'est pas en position dominante comme Google sur les portable et MS sur le reste, donc il peut faire ce qu'il veut.


"Pour Apple, il n'est pas en position dominante" ben si, sur Apple Safari EST bel est bien en position dominante et donc désavantages les autres navigateurs.
Le #2056066
sansimportance a écrit :

phebus29 a écrit :

Ah ben quand même ! Il était temps... Je ne vois pas pourquoi l'on imposait ça à MS et pas à Google.

Pour Apple, il n'est pas en position dominante comme Google sur les portable et MS sur le reste, donc il peut faire ce qu'il veut.


"Pour Apple, il n'est pas en position dominante" ben si, sur Apple Safari EST bel est bien en position dominante et donc désavantages les autres navigateurs.


Sur le marché du smartphone, Apple n'est pas en position dominante.

On n'oblige pas sur MacOSX ou Linux sur PC le choix d'un navigateur ou d'un moteur de recherche.
Le #2056146
phebus29 a écrit :

sansimportance a écrit :

phebus29 a écrit :

Ah ben quand même ! Il était temps... Je ne vois pas pourquoi l'on imposait ça à MS et pas à Google.

Pour Apple, il n'est pas en position dominante comme Google sur les portable et MS sur le reste, donc il peut faire ce qu'il veut.


"Pour Apple, il n'est pas en position dominante" ben si, sur Apple Safari EST bel est bien en position dominante et donc désavantages les autres navigateurs.


Sur le marché du smartphone, Apple n'est pas en position dominante.

On n'oblige pas sur MacOSX ou Linux sur PC le choix d'un navigateur ou d'un moteur de recherche.


"Sur le marché du smartphone, Apple n'est pas en position dominante."
OK, mais sur le marché des "iOS" il l'est, non ?
Donc sur appareil utilisant "iOS" le navigateur est imposé par défaut (comme "Android"), donc il est en position dominante !

Je ne peux pas parler pour MacOS, mais sur linux il me semble bien qu'il y a quand même 1 seul navigateur (différent -mais pas toujours- selon la distribution), je me trompe ?

Et comme tu le disais, sur le marché de "Windows" il y avait Internet Explorer qui était en position dominante.
Le #2056200
Non, ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. C'est la commission européenne qui a sanctionné MS à l'époque pour sa position dominante dans le secteur de l'ordinateur fixe / portable avec obligation de proposer le choix d'un navigateur.

Il n'y a aucune loi imposant les OS de laisser ce choix en dehors de ceux qui sont en position dominante.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme