Android : Play Protect a bloqué 1,9 milliard d'installations de malwares hors Play Store

Le par  |  1 commentaire(s)
Play Protect

Que ce soit pour le Google Play Store, en dehors et sur les appareils Android, le service de sécurité Play Protect veille et a beaucoup de boulot.

Google anticipe un peu sur la publication de son prochain rapport annuel de sécurité sur Android et donne quelques chiffres concernant son service Play Protect. En 2019, ce service de sécurité a empêché l'installation de plus de 1,9 milliard de malwares provenant de sources autres que Google Play.

Ce chiffre est en augmentation sensible en comparaison en 2018 où Google faisait état avec Play Protect du blocage de 1,6 milliard d'installations d'applications potentiellement dangereuses hors Play Store.

Protection pour les appareils Android (plus de 2,5 milliards d'appareils concernés), Google Play Protect passe au crible chaque jour plus de 100 milliards d'applications, soit deux fois plus qu'en 2018.

play-protect-google
L'année dernière, des mécanismes de contrôle améliorés pour Play Protect et des systèmes de machine learning ont également permis d'empêcher la publication dans le Play Store de plus de 790 000 applications qui violaient la politique de la boutique d'applications.

Suite à l'adoption fin 2018 d'une nouvelle politique de confidentialité concernant l'accès aux SMS et au journal d'appels, Google souligne en outre qu'il a été observé une baisse de 98 % des applications accédant à de telles données. Pour les autres applications, cet accès relève de leur fonction principale.

De beaux et gros chiffres, ce qui n'empêche pourtant pas des découvertes sur des applications nuisibles… y compris dans le Google Play Store.

" Malgré l'amélioration et l'ajout de couches de défense contre les mauvaises applications, nous savons que les acteurs malintentionnés continueront d'essayer d'échapper à nos systèmes en modifiant leurs tactiques et en dissimulant les mauvais comportements ", est forcé de reconnaître Andrew Ahn, chef de produit de Google Play.

Il ajoute : " Nous continuerons de renforcer nos capacités pour contrer de tels comportements et nous travaillons sans relâche pour fournir à nos utilisateurs un app store sûr et sécurisé. "

app-defense-alliance-google-play

Rappelons aussi que pour renforcer la sécurité du Google Play Store et identifier des applications Android potentiellement dangereuses, Google s'est associé à ESET, Lookout et Zimperium dans le cadre de l'App Defense Alliance.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2091073
"...De beaux et gros chiffres..."

Voui, faut toujours sortir des gros chiffres pour les actionnaires.

"...Rappelons aussi que pour renforcer la sécurité du Google Play Store et identifier des applications Android potentiellement dangereuses, Google s'est associé à ESET, Lookout et Zimperium dans le cadre de l'App Defense Alliance...."

Alors là je dis BRAVO, mais ce que j'ai un peu du mal à comprendre c'est pourquoi BitDefender et Trendmicro (pour ne citer que ceux-ci) en trouvent encore après
https://www.generation-nt.com/android-17-applications-malware-play-store-actualite-1972167.html
https://www.generation-nt.com/google-play-store-49-applications-malware-actualite-1970347.html
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme