Exposition aux ondes : l'ANFR installe des capteurs de mesure près des antennes 5G

Le par  |  0 commentaire(s)
ANFR logo

L'ANFR a commencé à installer des capteurs de mesure de l'exposition aux radiofréquences à proximité de plusieurs antennes 5G pour étudier les variations au fil de la journée et de la nuit.

Dans son effort de contrôle des expositions aux ondes sur le territoire, l'Agence nationale des radiofréquences (ANFR) a commencé à disposer à Marseille et Nantes des capteurs de mesure en temps réel des niveaux d'exposition pour en observer les variations durant le jour et la nuit.

Ces modules, fournis par la société Exem, sont installés en hauteur à proximité d'antennes 5G et réalisent une dizaine de mesures par jour, avec un spectre large puisqu'ils observent les émissions entre 80 MHz et 6 GHz, couvrant radio FM, TNT, WiFi et téléphonie mobile.

Les mesures se font sur une durée de 6 minutes et dans des intervalles d'environ 2 heures pour observer les fluctuations, avec une diffusion en temps réel sur le site de l'ANFR.

ANFR mesure exposition ondes

La 5G n'étant pas encore d'actualité en dehors des tests menés par les opérateurs, les mesures d'exposition concernent essentiellement les réseaux mobiles 2G à 4G mais les capteurs permettront d'étudier l'impact de la 5G lors des premiers déploiements espérés en fin d'année.

Les mesures de variation d'exposition, actives depuis fin mars, montrent déjà des fluctuations régulières entre le jour et la nuit, dans une fourchette de 0,8 V/m à 1,2 V/m (pour une valeur maximale d'exposition fixée à 28 V/m).

Les données révèlent également des baisses d'exposition, de l'ordre de 20%, après la mise en place du confinement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme